Formation 2024-2025

Bachelier en sciences géologiques

Sous réserve de modifications - version définitive disponible dès le 1er juin 2024.
 Th.+Ex.Crédits/Bloc
123
 Th.+Ex.Crédits/Bloc
123

Formation scientifique générale

  
SCHIB112Chimie générale des solutionsDEHON Jérémy25h+10h3
SPHYB167Compléments de physiqueLouette Pierre25h+10h3
SCHIB111Chimie générale - Partim Géo²Wouters Johan40h+15h5
SPHYB113Physique II - ElectricitéColaux Julien25h+11h3
SMATB110Compléments mathématiquesDe Vleeschouwer Martine15h+15h3
SMATB111MathématiqueDaquin Jérôme30h+15h3
SPHYB124Physique générale : Mécanique - Partim ChimieHEUSKIN Anne-Catherine46h+30h6
SBIOB114Évolution darwinienneMessiaen Johan15h2
SCHIB206Introduction aux logiciels scientifiques - PartimLeherte Laurence6h+18h2
SCHIB201Chimie physique : équilibre - Partim Géologie Leherte Laurence, Liégeois Vincent45h+44h7
SBIOB207Notions de biologie fonctionnelle et adaptativeDe Laender Frederik40h+25h5
SBIOB328Statistique multivariée et géostatistiqueLima Mendez Gipsi22.5h+22.5h4

Sciences géologiques

  
SGOLB132Géologie générale 2Collinet Max15h+26h3
FINT0043Changement global et AnthropocèneDendoncker Nicolas, Henry Sabine, Houssiau Laurent, Linard Catherine, Yans Johan, Yans Johan24h3
SGOLB131Géologie générale 1Collinet Max30h+7h4
SGOLB111Terrains en géologieCollinet Max0h+21h2
SCHIB209Outils et méthodes appliqués à la Chimie et à la Géologie - Bac géologie15h+10h2
SGOLB218Cartographie des roches sédimentairesCollinet Max15h+22h2
SGOLB219Stage de cartographie des roches sédimentairesCollinet Max0h+42h3
SGOLB217Introduction à la minéralogie et pétrographieCollinet Max, Yans Johan15h+44h5
SGOLB202Géographie physique et géomorphologieCollinet Max30h+23h5
SCHIB207Introduction à la radiocristallographie et minéralogie - Partim Géologie Wouters Johan, Yans Johan15h+15h3
SGOLB203Introduction à la sédimentologie20h+26h4
SGOLB210Paléontologie - Partim24h+40h5
SBIOB205Statistiques en sciences de la vie, principes de base - Partim De Laender Frederik24h+22.5h4
SGOLB301Géologie structurale 15h+20h3
SGOLB303Environnement et géologie 20h+30h4
SGOLB313Géophysique Collinet Max15h+23h3
SGOLB302Sédimentologie 20h+23h4
SGOLB304MicropaléontologieYans Johan15h+12h3
SGOLB306Métallogénie et industrie minéraleYans Johan25h+20h4
SGOLB307Pétrologie magmatique et métamorphiqueYans Johan20h+36h6
SGOLB308Géochimie et minéralogie Yans Johan15h+15h3
SGOLB309Cartographie des roches endogènes et terrain à l'étranger Yans Johan40h+80h6
SGOLB311Travail encadré de Fin de BachelierCollinet Max, Yans Johan0h+50h6
SCHIB203Chimie analytique - Partim GéologieMekhalif Zineb30h+51h5

Sciences géographiques

  
SGOGB102Représentations cartographiquesLinard Catherine, Linard Catherine30h+20h4
SGOGB101Analyse Territoriale - perspective globaleDendoncker Nicolas15h+20h3
SGOGB110Terrains en Géographie 1Dendoncker Nicolas0h+21h2
SGOLB106Géographie et géologie de la BelgiqueDendoncker Nicolas, Yans Johan30h+14h4
SGOGB201Introduction aux systèmes d'informations géographiquesLinard Catherine15h+20h4
SGOGB301Modélisation et analyse de l'information géographiqueLinard Catherine20h+30h4

Informatique

  
SBIOB120Gestion de données en sciences de la vie, principes de baseDe Laender Frederik8h+12h2
SBIOB220Gestion avancée de données en sciences de la vieLima Mendez Gipsi12h+15h2

Sciences humaines

  
SSPSB101Questions de philosophieSartenaer Olivier22.5h+7.5h2
SSPSB102Questions de sciences religieusesLeyens Stéphane30h2

Cours au choix

Une unité d'enseignement à choisir chaque année

  
SSPSB204Logique et argumentationSartenaer Olivier, Sartenaer Olivier22.5h2
SSPSB202Histoire des sciencesSartenaer Olivier22.5h2
SSPSB203PsychologieRavez Laurent22.5h2
SSPSB307Logique formelleSartenaer Olivier15h2
SSPSB308Philosophie des sciencesSartenaer Olivier15h2
SSPSB309EthiqueLeyens Stéphane15h2

Langue

  
SELVB103Introduction to Scientific EnglishTrefois Cindy30h3
SELVB203English : Communicating Sciences EffectivelyTrefois Cindy30h3
SELVB303English : Debating ScienceTrefois Cindy30h3

Stage facultatif

  
SBIOB003Stage scientifique pluridisciplinaire de terrain24h+48h33
 CréditsHeures/Quadrimestre
12
CréditsHeures/Quadrimestre
12

Formation scientifique générale

   
SCHIB206Introduction aux logiciels scientifiques - PartimLeherte Laurence26 - 18
SCHIB201Chimie physique : équilibre - Partim Géologie Leherte Laurence, Liégeois Vincent730 - 7.515 - 36.5
SBIOB207Notions de biologie fonctionnelle et adaptativeDe Laender Frederik540 - 25

Sciences géologiques

   
SCHIB209Outils et méthodes appliqués à la Chimie et à la Géologie - Bac géologie215 - 10
SGOLB218Cartographie des roches sédimentairesCollinet Max215 - 22
SGOLB219Stage de cartographie des roches sédimentairesCollinet Max30 - 42
SGOLB217Introduction à la minéralogie et pétrographieCollinet Max, Yans Johan515 - 44
SGOLB202Géographie physique et géomorphologieCollinet Max530 - 23
SCHIB207Introduction à la radiocristallographie et minéralogie - Partim Géologie Wouters Johan, Yans Johan315 - 15
SGOLB203Introduction à la sédimentologie420 - 26
SGOLB210Paléontologie - Partim524 - 40
SBIOB205Statistiques en sciences de la vie, principes de base - Partim De Laender Frederik424 - 22.5

Sciences géographiques

   
SGOGB201Introduction aux systèmes d'informations géographiquesLinard Catherine415 - 20

Informatique

   
SBIOB120Gestion de données en sciences de la vie, principes de baseDe Laender Frederik28 - 12
SBIOB220Gestion avancée de données en sciences de la vieLima Mendez Gipsi212 - 15

Sciences humaines

   

Cours au choix

Une unité d'enseignement à choisir

   
SSPSB204Logique et argumentationSartenaer Olivier, Sartenaer Olivier222.5 - 0
SSPSB202Histoire des sciencesSartenaer Olivier222.5 - 0
SSPSB203PsychologieRavez Laurent222.5 - 0

Langue

   
SELVB203English : Communicating Sciences EffectivelyTrefois Cindy315 - 015 - 0

Stage facultatif

   
SBIOB003Stage scientifique pluridisciplinaire de terrain324 - 48
 CréditsHeures/Quadrimestre
12
CréditsHeures/Quadrimestre
12

Formation scientifique générale

   
SBIOB328Statistique multivariée et géostatistiqueLima Mendez Gipsi422.5 - 22.5

Sciences géologiques

   
SGOLB301Géologie structurale 315 - 20
SGOLB303Environnement et géologie 420 - 30
SGOLB313Géophysique Collinet Max315 - 23
SGOLB302Sédimentologie 420 - 23
SGOLB304MicropaléontologieYans Johan315 - 12
SGOLB306Métallogénie et industrie minéraleYans Johan425 - 20
SGOLB307Pétrologie magmatique et métamorphiqueYans Johan620 - 36
SGOLB308Géochimie et minéralogie Yans Johan315 - 15
SGOLB309Cartographie des roches endogènes et terrain à l'étranger Yans Johan640 - 80
SGOLB311Travail encadré de Fin de BachelierCollinet Max, Yans Johan60 - 250 - 25
SCHIB203Chimie analytique - Partim GéologieMekhalif Zineb530 - 51

Sciences géographiques

   
SGOGB301Modélisation et analyse de l'information géographiqueLinard Catherine420 - 30

Sciences humaines

   

Cours au choix

Une unité d'enseignement à choisir

   
SSPSB307Logique formelleSartenaer Olivier215 - 0
SSPSB308Philosophie des sciencesSartenaer Olivier215 - 0
SSPSB309EthiqueLeyens Stéphane215 - 0

Langue

   
SELVB303English : Debating ScienceTrefois Cindy315 - 015 - 0

Stage facultatif

   
SBIOB003Stage scientifique pluridisciplinaire de terrain324 - 48

Finalités et objectifs

La formation de bachelier en sciences géologiques poursuit un double objectif : assurer une formation solide dans les branches scientifiques de base et initier l’esprit des étudiants à une démarche scientifique rigoureuse propre à leur future profession. Cette démarche se résume en six étapes : observation, description, investigation, interprétation, quantification et communication.

Au terme de la formation de bachelier en sciences géologiques à UNamur, les étudiants connaîtront :

  • les éléments fondamentaux des sciences physiques, chimiques, biologiques et mathématiques ;
  • tous les principaux concepts/processus géologiques ;
  • les principales notions de paléontologie, minéralogie, pétrologie, géochimie, ressources du sous-sol (y compris l’eau) et sciences de l’environnement ;
  • des notions avancées de géographie (notamment au travers de la première année commune aux bacheliers en sciences géologiques et en sciences géographiques).

Les étudiants seront capables de :

  • utiliser les outils de cartographie informatique (spécificité de l’UNamur) ;
  • observer, décrire, analyser et interpréter des phénomènes naturels et les communiquer oralement et par écrit ;
  • gérer l’intégralité d’une étude de terrain : localisation, log géologique, structure des terrains rencontrés… (spécificité de l’UNamur) ;
  • intégrer le niveau master en sciences géologiques dans n’importe quelle université en Europe.

 

Description

Utilisant de nombreuses techniques (cartographie, télédétection, statistique, modélisation...) et appliquant les mêmes méthodes d’apprentissage, les départements de géographie et de géologie de l’UNamur ont décidé de réaliser le premier bloc du bachelier en commun. Les étudiants peuvent donc choisir le programme qui leur convient par la suite et s’orienter vers une formation soit plus “humaine”, où les interactions homme-environnement-société sont étudiées en détail (bachelier en géographie), soit plus naturaliste, où la caractérisation et gestion des ressources minérales est appréhendée dans l’espace et dans le temps (bachelier en géologie).

Dès le premier bloc, à côté d’une formation de base dans les matières scientifiques, les étudiants appréhendent les fondements de la géographie (cartographie, analyse territoriale…) et de la géologie (minéralogie, tectonique des plaques, géologie de la Belgique…).

Par la suite, ils approfondissent leur discipline grâce aux cours de cristallographie, pétrologie, levé géolo­gique, paléontologie…

Tout au long de leur formation, ils découvrent le travail de terrain (levé cartographique, prospection géophysique, traçage hydrogéologique…), s’initient aux travaux géologiques de laboratoire et apprennent à utiliser les outils informatiques de traitement des données (cartographie assistée par ordinateur, modélisation géochimique, modélisation hydrogéologique, traitement de données structurales, de données géophysiques…).

Les étudiants donnent à leur formation une dimension pratique dans le cadre de cours sur l’hydrogéologie, la gestion des ressources minérales, la pédologie, les prospections géophysiques…

 


Méthodes d'enseignement

Théorie, séances d’exercices, travaux pratiques en laboratoire, journées et stages de terrain… tout est mis en œuvre pour assurer une excellente maîtrise des concepts et le développement de compétences pratiques.

Organisés en petits groupes, les travaux pratiques et laboratoires permettent aux étudiants d’assimiler les matières et d’approfondir les concepts sous la supervision d’un assistant.

27 journées sur le terrain ! Excursions et stages sont essentiels pour une science naturelle comme la géologie. C’est pourquoi, en plus des exercices et des travaux de laboratoires, les étudiants participent à des journées en situation réelle afin de mettre en œuvre leur discipline.

Grâce à une familiarisation avec la littérature scientifique et à des présentations en anglais, ils développent des aptitudes d’expression écrite et orale dans la langue scientifique internationale.

Dans le cadre du travail encadré de fin de bachelier, les étudiants réalisent une recherche originale (fondamentale ou appliquée) incluant l’acquisition de nouveaux résultats (en laboratoire et/ ou sur le terrain) et leur interprétation. Le meilleur travail est récompensé par le « Prix Omalius d’Halloy » valorisé lors de la remise officielle des diplômes en Faculté des Sciences.

L’approche pédagogique est basée sur les étapes suivantes : observer > décrire > investiguer > interpréter > décider > communiquer.

 

Méthodes d'évaluation

  • En bloc 1

En bloc 1, des évaluations formatives sont organisées début novembre dans certaines matières. Les enseignants corrigent les copies, les commentent et organisent des séances de correction collectives. Ces tests n’interviennent pas dans les notes qui seront attribuées en fin d’année. Il s’agit uniquement d’un outil de formation pour que les étudiants puissent se rendre compte du niveau d’exigence à l’université et juger de l’efficacité de leur travail et de leur aptitude à gérer une situation d’examen.

Une aide personnalisée ou en petits groupes est également offerte aux étudiants afin d’analyser les résultats obtenus aux évaluations formatives, de discuter de la méthode de travail ou d’approfondir certaines parties d’une matière.

En janvier, les étudiants de bloc 1 présentent les examens sur les matières enseignées lors du 1er quadrimestre. En cas d’échec, le résultat obtenu n’est pas pris en compte et les étudiants pourront encore présenter l’examen concerné en août-septembre.

  • Au-delà du bloc 1

Au-delà du bloc 1, les étudiants présentent en janvier un examen sur chacune des UE suivies. La note obtenue en janvier est définitive et retenue pour la première session d’examens.

 

Aides à la réussite

L’Université de Namur (UNamur) souhaite faciliter la transition entre l’enseignement secondaire et l’université. Différents dispositifs pédagogiques sont mis en place pour aider les étudiants au cours de leurs études. La proximité des étudiants et des enseignants qui caractérise l’UNamur permet un apprentissage personnalisé et attentif.

  • Passeport pour le bac

En début de bloc 1, les étudiants sont invités à répondre à un questionnaire appelé « Passeport » qui leur permet de se situer par rapport aux attentes des enseignants et par rapport aux autres étudiants. Sur base des résultats, les étudiants peuvent bénéficier de séances de correction et de renforcement des prérequis. Ces « passeports » sont réalisés à partir d’une recherche menée au départ de l’Université de Namur pour cerner les « prérequis » nécessaires lors de l’entrée à l’université, c’est-à-dire les aptitudes apprises dans le secondaire auxquelles les unités d’enseignement de bloc 1 font appel.

  • Séminaire de méthodologie du travail étudiant

Dès le début du bloc 1, les étudiants doivent se familiariser avec de nouvelles techniques d’apprentissage : prendre des notes exhaustives d’exposés denses, gérer leur temps de travail en se fixant leurs propres échéances intermédiaires, mémoriser des quantités de matières plus importantes que dans le secondaire et donc les résumer et les synthétiser. Ils doivent assurer leur compréhension des textes liés aux différentes matières et se familiariser à un type de communication propre à l’université. Disposer de stratégies efficaces dans ces domaines constitue un atout majeur pour réussir une première année.

Un séminaire de 5 séances de méthodologie vise à préparer les étudiants à ces nouvelles techniques d’apprentissage.

Par ailleurs, la Cellule interfacultaire d’appui pédagogique de l’UNamur répond à toute demande d’aide méthodologique et peut assurer un suivi individuel tout au long de l’année.

  • Remédiation

Dès la première semaine de cours et pendant tout le bloc 1, des séances de remédiation sont organisées et intégrées à la formation : c’est l’opération « Tremplin ».

Les délégués de cours relayent auprès des enseignants les difficultés rencontrées par les étudiants. Des séances de remédiation et d’exercices sont alors proposées pour les contenus des UE moins bien compris par les étudiants. Concrètement, chaque mercredi, une partie de la mati­née est consacrée à la révision des principales matières scientifiques et à la méthodologie du travail universitaire.

  • Coach

Dès le début de l’année, les étudiants peuvent également bénéficier d’une aide personnalisée. Un coach les guide dans leurs études en leur proposant un service d’écoute, de conseil, d’interprétation des résultats, et les réoriente vers d’autres personnes ressources.

 

Mobilité et ouverture internationale

Des lectures d’articles scientifiques, présentations de communications en anglais, mais aussi réalisations d’expertises sur des objets/sites internationaux (Philippines, Maroc, Nouvelle-Calédonie, Éthiopie, Tunisie, République Démocratique du Congo, France) contribuent à la forte dimension internationale du programme de bachelier en sciences géologiques à l’UNamur.

L’ouverture internationale se traduit en outre par des échanges ERASMUS potentiels avec l’Université de Leuven et l’Université de LaSalle-Beauvais (France).

 

Conditions d'admission

Peuvent être admis aux études de bachelier, les titulaires d’un des titres suivants :

  • soit du certificat d'enseignement secondaire supérieur délivré à partir de l'année scolaire 1993-1994 par un établissement d'enseignement secondaire de plein exercice ou de promotion sociale de la Communauté française ainsi que les titulaires du même certificat délivré, à partir de l'année civile 1994, par le jury de la Communauté française (1);
  • soit du certificat d'enseignement secondaire supérieur délivré au plus tard à l'issue de l'année scolaire 1992-1993 accompagné du diplôme d'aptitude à accéder à l'enseignement supérieur (2);
  • soit d'un diplôme délivré par un établissement d'enseignement supérieur de la Communauté française sanctionnant un grade académique, soit d'un diplôme délivré par une institution universitaire ou un établissement organisant l'enseignement supérieur de plein exercice en vertu d'une législation antérieure (3) ;
  • soit d'un diplôme d'enseignement supérieur délivré par un établissement d'enseignement de promotion sociale (4);
  • soit d'une attestation de succès à un des examens d'admission organisés par les établissements d'enseignement supérieur ou par un jury de la Communauté française ; cette attestation donne accès aux études des secteurs, des domaines ou des cursus qu'elle indique ;
  • soit d'un diplôme, titre ou certificat d'études similaire à ceux mentionnés aux littéras précédents délivré par la Communauté flamande, par la Communauté germanophone ou par l'Ecole royale militaire ;
  • soit d'un diplôme, titre ou certificat d'études étranger reconnu équivalent à ceux mentionnés aux littéras précédents (1) à (4) ;
  • soit du diplôme d'aptitude à accéder à l'enseignement supérieur (DAES) conféré par le jury de la Communauté française ;
  • soit d'une décision, prise par le Gouvernement de la Communauté française de Belgique, attestant de l'équivalence du niveau d'études réalisées à l'étranger à un niveau d'études sanctionnées par l'octroi d'un grade académique de la Communauté française.

Sous certaines conditions, l’étudiant peut obtenir une réduction de la charge d’enseignement (jusqu’à 120 crédits maximum).

Pour plus d’informations, il y a lieu de prendre contact avec le service des inscriptions.

 

Jury

Johan Yans (Président du jury)
Max Collinet (Secrétaire du jury)
Johan Yans (Président du bloc des 60 premiers crédits)
Max Collinet (Secrétaire du bloc des 60 premiers crédits)