Cours 2020-2021

Anglais (niveau B2 minimum) [SELVB303]

  • 3 crédits
  • 30h
  • 1er et 2e quadrimestre
Langue d'enseignement: Français
Enseignant: Trefois Cindy

Acquis d'apprentissage

1. RECEPTION (B2+)

1.1.  Compréhension de l’écrit

1.1.1. En compréhension générale des écrits, l’apprenant …

- peut lire avec un grand degré d’autonomie en adaptant le mode et la rapidité de lecture à différents textes et objectifs et en utilisant les références convenables de manière sélective. 

- possède un vocabulaire de lecture large et actif mais pourra avoir des difficultés avec des expressions peu fréquentes. 

 

1.1.2. Lire pour s’orienter. L’apprenant peut…

- parcourir rapidement plusieurs textes en parallèle (articles, rapports, sites internet, ouvrages, etc.), dans son domaine d’intérêt et dans des domaines qui y sont liés, et peut identifier ce qui est pertinent et utile dans certains passages, pour la tâche en cours.

 

1.1.3. Lire pour s’informer et discuter. L’apprenant peut…

- obtenir des renseignements, des idées et des opinions de sources hautement spécialisées dans son domaine.

 

1.2.  Compréhension de l’oral

1.2.1. En compréhension générale de l’oral, l’apprenant peut…

- comprendre une langue orale standard, en direct ou à la radio, sur des sujets familiers ou non familiers se rencontrant normalement dans la vie personnelle, sociale, académique ou professionnelle. Seul un très fort bruit de fond, une structure inadaptée du discours ou l’utilisation d’expressions idiomatiques peuvent gêner sa compréhension. 

 

1.2.2. Comprendre une conversation entre tierces personnes. L’apprenant peut …

- suivre une conversation animée entre des locuteurs de la langue cible.

- identifier les principales raisons pour ou contre un argument ou une idée dans une discussion utilisant un langage clair et standard.

- suivre l’ordre chronologique d’une histoire ou d’une anecdote dans un long discours informel (B2).

 

1.2.3. Comprendre en tant qu’auditeur. L’apprenant peut …

- suivre l’essentiel d’une conférence, d’un discours, d’un compte-rendu et d’autres formes d’exposés académiques/professionnels, complexes du point de vue du fond et de la forme.

- comprendre le point de vue du locuteur sur des sujets d’intérêt courant ou liés à son domaine de spécialité, à condition que le débit soit normal et le langage standard.

 

1.2.4. Comprendre des émissions de radio et des enregistrements. L’apprenant peut …

- comprendre les enregistrements en langue standard que l’on peut rencontrer dans la vie sociale, professionnelle ou académique et reconnaître le point de vue et l’état d’esprit du locuteur ainsi que le contenu informatif.

 

1.3.  Réception audiovisuelle

1.3.1. Comprendre des émissions de télévision, des films et des vidéos. L’apprenant peut …

- repérer les points principaux d’une argumentation ou d’un débat sur l’actualité ou les affaires en cours.

- comprendre un documentaire, une interview en direct, une table ronde en langue standard (B2).

 

1.4.  Stratégies de réception

1.4.1. Reconnaître des indices et faire des déductions (à l’oral et à l’écrit). L’apprenant peut …

- utiliser différentes stratégies de compréhension, dont l’écoute des points forts et la vérification de la compréhension par les indices contextuels.

 

 

2. PRODUCTION ORALE (B2)

2.1. En production orale générale, l’apprenant peut …

- faire une description et une présentation détaillées sur une gamme étendue de sujets relatifs à son domaine d’intérêt en développant et justifiant les idées par des points secondaires et des exemples pertinents.

 

2.2. Monologue suivi : donner des informations. L’apprenant peut …

- transmettre avec sûreté une information détaillée.

- faire la description claire et détaillée d’une démarche.

 

2.3. Monologue suivi : argumenter (par exemple lors d’un débat). L’apprenant peut …

- développer une argumentation claire, en élargissant et confirmant ses points de vue par des arguments secondaires et des exemples pertinents.

- enchaîner des arguments avec logique.

- expliquer un point de vue sur un problème en donnant les avantages et les inconvénients d’options diverses.

 

2.4. S’adresser à un auditoire. L’apprenant peut …

- faire un exposé clair, préparé, en avançant des raisons pour ou contre un point de vue particulier et en présentant les avantages et les inconvénients d’options diverses.

- prendre en charge une série de questions, après l’exposé, avec un degré d’aisance et de spontanéité qui ne cause pas de tension à l’auditoire ou à lui/elle-même.

 

2.5.  Stratégies de production

2.5.1. Planification. L’apprenant peut…

- planifier ce qu’il faut dire et les moyens de le dire en tenant compte de l’effet à produire sur le(s) destinataire(s).

2.5.2. Compensation. L’apprenant peut…

- faire face à la plupart des problèmes de communication en utilisant des périphrases ou en évitant les expressions difficiles.

2.5.3. Contrôle et correction. L’apprenant peut…

- généralement corriger lapsus et erreurs après en avoir pris conscience ou s’ils ont débouché sur un malentendu.

- relever ses erreurs habituelles et surveiller consciemment son discours afin de le corriger.

 

3. INTERACTION (B2)

3.1. Interaction orale

3.1.1. Interaction orale générale. L’apprenant peut …

- communiquer avec un niveau d’aisance et de spontanéité tel qu’une interaction soutenue avec des locuteurs de la langue cible soit tout à fait possible sans entraîner de tension d’une part ni de l’autre.

- mettre en valeur la signification personnelle de faits et d’expériences.

- exposer ses opinions et les défendre avec pertinence en fournissant explications et arguments.

 

3.1.2. Comprendre un interlocuteur. L’apprenant peut …

- comprendre en détail ce qu’on lui dit en langue standard même dans un environnement bruyant.

 

3.1.3. Discussion. L’apprenant peut …

- participer activement à des discussions formelles habituelles ou non.

- suivre une discussion sur des sujets relatifs à son domaine et comprendre dans le détail les points mis en évidence par le locuteur.

- exprimer, justifier et défendre son opinion, évaluer d’autres propositions ainsi que répondre à des hypothèses et en faire.

 

3.1.4. Coopération à visée fonctionnelle (ex. : discuter d’un document). L’apprenant peut …

- comprendre avec sûreté des instructions détaillées.

- faire avancer le travail en invitant autrui à s’y joindre, à dire ce qu’il pense, etc.

- esquisser clairement à grands traits une question ou un problème, faire des spéculations sur les causes et les conséquences et mesurer les avantages et les inconvénients des différentes approches.

 

3.1.5. Echange d’information. L’apprenant peut …

- transmettre avec sûreté une information détaillée.

 

 

3.2. Stratégies interactives

3.2.1. Tours de parole (prendre la parole). L’apprenant peut …

- intervenir de manière adéquate dans une discussion en utilisant des moyens d’expression appropriés.

- commencer, soutenir et terminer une conversation avec naturel et avec des tours de parole efficaces.

- commencer une conversation, prendre la parole au bon moment et terminer la conversation quand il/elle le souhaite, bien que parfois sans élégance.

- utiliser des expressions toutes faires (par ex. « C’est une question difficile ») pour gagner du temps pour formuler son propos et garder la parole.

 

3.2.2. Coopérer. L’apprenant peut …

- soutenir la conversation sur un terrain connu en confirmant sa compréhension, en invitant les autres à participer, etc.

- faire le point à un stade particulier d’une discussion et proposer les étapes suivantes.

 

3.2.3. Faire clarifier. L’apprenant peut …

- dans une conversation informelle, demander des explications et des éclaircissements pour s’assurer qu’il/elle a comprend des idées complexes.

- poser des questions à un membre d’un groupe pour clarifier un problème implicite ou mal exposé.

 


[1]Descriptifs: TAGLIANTA, Christine (2005). L’évaluation et le Cadre européen commun. Paris: CLE International

 

Objectifs

La finalité de ce cours est de permettre à l’étudiant de continuer à évoluer vers le niveau B2 en compréhension de l’oral et de l’écrit, et d’évoluer du niveau B1+ vers le niveau B2 en production et interaction orales.

Disciplines

Enseignement des langues étrangères

Pré-requis

Anglais (niveau B1+ minimum) [SELVB203]

Méthodes d'enseignement

Les modalités d'enseignement et d'évaluation des unités d'enseignement ont été rédigées en fonction de la situation à la rentrée académique 2020-2021. Cependant, ces modalités pourraient faire l'objet de modifications en fonction de l'évolution de la crise sanitaire liée à la covid-19. Les étudiants seront informés de toute modification de la situation générale (passage à l'enseignement à distance partiel ou complet) par les autorités de l'UNamur tandis que les modifications propres à chaque unité d'enseignement leur seront communiquées par les enseignants, via webcampus

Les méthodes d’enseignement reposent sur les 3 axes suivants :

 

1. Le premier axe concerne le modèle du constructivisme interactif. Le modèle du constructivisme interactif propose un cadre d’action pédagogique plus riche que le modèle purement transmissif ou behavioriste. Les bases de cette approche touchent notamment aux concepts suivants : autonomie et initiative des apprenants, traitement de l’information par l’étudiant via ses propres structurations cognitives, approche active par traitement de tâches, responsabilisation des étudiants par la dynamique du choix, dialogue. 

 

2. Le deuxième axe concerne l’adhésion au Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues. Les activités langagières peuvent être de plusieurs natures : réception (écouter et lire), production (oralement en continu, écrire), interaction (orale) et médiation (traduction et interprétation). Chaque activité langagière est déclinée dans tous les niveaux suivant des descripteurs de performance précis. La compétence de communication est divisée en trois composantes, également déclinées dans tous les niveaux, à savoir la compétence linguistique (lexique, syntaxe, phonologie), la compétence sociolinguistique (marqueurs de relations sociales, règles de politesse, expressions de la sagesse populaire, dialectes et accents) et la compétence pragmatique (organiser, adapter, structurer le discours). Ces trois compétences constituent la compétence de communication langagière. Il ne s’agira donc plus de se limiter exclusivement à des considérations de connaissances linguistiques.

La perspective actionnelle est la conception selon laquelle l’utilisateur de la langue doit réaliser des tâches (qui ne sont pas seulement langagières) dans des circonstances et un environnement donnés à l’intérieur d’un domaine d’action. 

 

 

3. Le troisième axe concerne la conception de la charge de travail pour l’étudiant. Une attention particulière sera apportée à la répartition entre les heures de cours en présentiel et les crédits alloués au cours d’anglais. Un certain nombre d’heures/crédits se fera donc en présentiel avec l’enseignant, le reste des heures/crédits se fera à distance. Il s’agira de définir pour chaque module les activités à positionner préférablement à distance et de garder les heures en présentiel pour un accompagnement indispensable de l’enseignant. Le travail pendant les heures en présentiel et en dehors sera balisé de manière précise et rigoureuse.

 

En pratique :

Les étudiants prennent connaissance des documents prévus au programme et réalisent les tâches demandées avant de venir au cours. Aux séances de cours, l’accent sera majoritairement mis sur le travail de production.

Mode d'évaluation

Les modalités d'enseignement et d'évaluation des unités d'enseignement ont été rédigées en fonction de la situation à la rentrée académique 2020-2021. Cependant, ces modalités pourraient faire l'objet de modifications en fonction de l'évolution de la crise sanitaire liée à la covid-19. Les étudiants seront informés de toute modification de la situation générale (passage à l'enseignement à distance partiel ou complet) par les autorités de l'UNamur tandis que les modifications propres à chaque unité d'enseignement leur seront communiquées par les enseignants, via webcampus

La note finale sera attribuée sur base d’une évaluation continue et d’une évaluation sommative sous la forme d’un examen oral (en juin).

L’évaluation continue (40%) englobe 

- deux tests de grammaire et de vocabulaire (15% chacun, l’un hors session en décembre, l’autre hors session en mai)

- la constitution d’un portfolio (10%) reprenant les divers matériaux utilisés dans l’élaboration de la présentation orale (à remettre sur WebCampus aux dates précisées par l’enseignant en cours d’année)

L’examen oral de juin (60%) porte sur la compétence de production orale, seul et en interaction (présentation d’un sujet de spécialité et débat avec le groupe).

En cas d’échec (note globale de juin inférieure à 10/20), l’étudiant devra représenter en août la ou les parties pour lesquelles il n’a pas obtenu la moyenne de 10/20.

En cas de nouvel échec en septembre, l’étudiant devra représenter toutes les parties de l’épreuve l’année suivante (ou ultérieurement). Il n’y aura donc pas de dispense partielle d’une année académique à l’autre.

Sources, références et supports éventuels

- Syllabus: les documents de cours sont déposés sur Webcampus

- Livre de grammaire: Common mistakes at IELTS Advanced … and how to avoid them, Cambridge University Press, 2007 (disponible en reprographie).

Langue d'enseignement

Français

Lieu de l'activité

NAMUR

Faculté organisatrice

Faculté des sciences
Rue de Bruxelles, 61
5000 NAMUR

Cycle

Etudes de 1er cycle