Formation 2022-2023

Master 120 en sciences mathématiques, à finalité spécialisée en Project Engineering

Sous réserve de modifications - version définitive disponible dès le 1er juin 2022
 Th.+Ex.Crédits/Bloc
12
 Th.+Ex.Crédits/Bloc
12

Cours obligatoires

  
SMATM101Systèmes, contrôle et optimisationWinkin Joseph30h+30h6
SMATM102Analyse multivariée et introduction aux logiciels statistiquesVAN BEVER GERMAIN30h+30h6
SMATM103Algèbre linéaire numérique : méthodes directes et itérativesSartenaer Annick30h+30h6
SMATM104Théorie qualitative des systèmes dynamiquesCarletti Timoteo30h+30h6
SMATM110Travaux pratiques de programmationHERMAN Nicolas, MORIAMÉ Martin, SIMAL Cédric0h+45h3
SSPSM101Sciences, éthique et développementSartenaer Olivier, TILMAN Valérie (suppléant)18h+6h3
SSPSM201Philosophie des mathématiquesLambert Dominique15h3
SMATM205Fondements des mathématiquesRemon Marcel30h3

Cours au choix

L'étudiant choisit 27 crédits dont au minimum 3 et au maximum 9 crédits en dehors du programme de sciences mathématiques.

  
SMATM123Analyse de données complexes Lambiotte Renaud30h+30h6
SMATM121Gravitation relativiste et cosmologieFuzfa Andre30h+30h6
SMATM224Méthodes heuristiques Carletti Timoteo30h+30h6
SMATM130Questions spéciales de mathématiques 30h6
SMATM122Approche fonctionnelle des systèmes dynamiquesMAUROY Alexandre, Winkin Joseph30h+30h6
SMATM127Dynamique céleste et résonancesLemaitre Anne30h+30h6
SMATM227Méthodes avancées pour les systèmes non linéairesMAUROY Alexandre30h+30h6
SMATM135Applications technologiques et mathématiquesLibert Anne-Sophie30h+30h6
SMATM120Statistiques avancéesVAN BEVER GERMAIN30h+30h6

Cours de langues

Une unité d'enseignement au choix

  
SELVM201Perfectionnement d'Anglais (niveau B2+)Zimmer Carole45h3
SELVM202Réactualisation du Néerlandais (niveau B1)LABATE Simon, Vanparys Johan45h3

Mémoire

  
SMATM111Introduction à la rédaction mathématiqueLibert Anne-Sophie15h3
SMATM201Mémoire21

Finalité spécialisée

  
EFASB253Principes de gestion - PartimBurnay Corentin30h3
SMATM203Approche plurielle d'un projet pour l'entrepriseCarletti Timoteo, Fuzfa Andre, Lambiotte Renaud, Lemaitre Anne, Libert Anne-Sophie, MAUROY Alexandre90h+90h21

UE au choix

L'étudiant choisit 6 crédits parmi les UE au choix suivantes. 

  
EELVB298De Vlaamse/Nederlandse bedrijfswereld – interculturaliteit30h3
DELVB101Néerlandais usuel (niveau B1 minimum)Deville Guy30h3
IELVB311Néerlandais 3 (niveau B1+ minimum)Miceli Marc30h3
IELVB211Néerlandais 2 (niveau B1 minimum)Miceli Marc30h3
IELVB111Néerlandais 1 (niveau A2+ minimum)Miceli Marc30h3
SMATM216Stage individuel d'observation long6
SMATM215Stage individuel d'observation court 3
EINCB370Communication d'entreprise - PartimKlein Annabelle30h+15h3
EGESB311Stratégie et leadership - PartimCastiaux Annick, Bouzette Ariane (suppléant), Meunier Baudouin (suppléant)30h+15h3

Finalités et objectifs

Le master 120 en sciences mathématiques est orienté vers les mathématiques appliquées ; il vise à fournir à la société des scientifiques avec un sérieux bagage théorique en mathématiques générales et une orientation nette vers les applications liées à de nombreux secteurs.

Au terme du programme de master 120 en sciences mathématiques à finalité spécialisée, les étudiant·es seront capables de :

  • s’impliquer dans des questions d’actualité : Comment augmenter la fiabilité des prévisions météorologiques ? Comment améliorer le réseau des transports, une chaîne de production alimentaire, la distribution d’énergie ou l’information sur Facebook ? Comment estimer la trajectoire d’un satellite ? Comment comprendre un crash boursier ? Comment donner du sens aux apprentissages mathématiques ?
  • maîtriser toutes les étapes de la résolution de problèmes réels (analyse, modélisation, simulation et mise en œuvre) grâce aux outils théoriques, algorithmiques et informatiques des mathématiques appliquées ;
  • faire preuve d’un esprit rigoureux et de précision, à l’affût de l’application des mathématiques et de leurs développements dans les activités de notre société ;
  • s’intégrer dans la vie professionnelle des mathématicien·nes en entreprise, dans une PME, une administration.

De la compréhension du problème à la discussion des résultats, en passant par la conception d’un programme, sa traduction dans un langage adéquat, l’amélioration des algorithmes ou la démonstration d’une convergence plus rapide, les étudiant·es sont prêt·es, au terme de leur master, à aborder concrètement des problèmes d’économie, d’astronomie, de sociologie, de chimie, de transport ou de communication et à apporter leur rigueur, leur esprit de synthèse et leur sens de la modélisation.

 

Description

Le programme de master 120 en sciences mathématiques articule théorie et pratique, et combine approche analytique et approche numérique.

Le programme du master se compose d’une formation poussée en mathématiques appliquées et en techniques de programmation, d’unités d’enseignement (UE) obligatoires et au choix dans les différents domaines de recherche des enseignant·es, et de la formation spécifique à la finalité approfondie.

A côté de la formation disciplinaire, les étudiant·es développent autonomie, aptitudes de communication, connaissance des langues et réflexion philosophique et éthique pour devenir des scientifiques responsables intégré·es dans la société de demain.

Les étudiantes et étudiants appliquent directement ces aptitudes dans le cadre de la réalisation de leur mémoire, qui les met en contact avec le monde de la création et de la production scientifique en mathématiques appliquées. Pour renforcer la thématique de recherche choisie, ils sont par ailleurs invités à sélectionner une UE à l’extérieur du département.

La finalité spécialisée en Project Engineering est particulièrement en accord avec la coloration namuroise « mathématiques appliquées » et permet aux étudiant·es intéressé·es par l’entreprise de mieux préparer leur projet professionnel.

Les étudiant·es peuvent choisir de démarrer leur finalité dès le début du master ou au cours de celui-ci.

Le programme de la finalité comprend la réalisation d’un projet collectif, en 3 mois, réalisé avec une entreprise et, si possible, en entreprise, sur des thèmes très différents suivant le partenariat (organisation d’un rendez-vous spatial, création d’une population synthétique, choix d’un cadeau par le biais de Facebook, construction d’un robot, récolte de données sur les déplacements grâce à Twitter, gestion de stocks, analyse de stratégies de développement…).


Méthodes d'enseignement

Le master 120 en sciences mathématiques fait appel à des méthodes d’enseignement très diversifiées. On y retrouve (tronc commun à tous les masters en mathématiques namurois) :

  • des UE de formation en mathématiques toujours associées à des séances de travaux pratiques, incluant des exercices, de la programmation et l’utilisation de logiciels (Matlab en particulier) ;
  • des UE au choix, où chaque année, l’enseignant·e particularise sa thématique en fonction de son public et pimente son cours de résultats de recherches récentes ;
  • des séminaires, des travaux personnels, des applications développées en partenariat entre enseignant·es et étudiant·es ;
  • la réalisation du mémoire, pour lequel les étudiant·es exploitent et mettent en pratique la théorie aux problématiques d’actualité, conçoivent des solutions pour les problèmes qu’ils analysent et supervisent leur implémentation. Les sujets, la méthodologie, le suivi et l’aide à la rédaction et à la communication sont très différents d’une promotrice ou d’un promoteur à l’autre, d’une discipline à l’autre et d’un sujet à l’autre. La réalisation du mémoire permet aux étudiant·es de développer une collaboration intense avec une équipe de recherche, tout en faisant preuve d’autonomie dans la manière de gérer leur travail.

Par ailleurs, la finalité spécialisée en Project Engineering fait l’objet d’un enseignement spécifique :

  • chaque année, les étudiant·es travaillent en collaboration avec une entreprise, une PME, une administration, sur un nouveau projet lié à une problématique actuelle de société et faisant appel à des connaissances pratiques et inédites de mathématiques appliquées, avec une connotation fortement interdisciplinaire ;
  • les formations spécifiques au projet choisi sont acquises par petits modules spécifiques, avec beaucoup de travail en groupe et de pratique de programmation, dans plusieurs langages, et avec la participation d’un·e enseignant·e extérieur·e;
  • des deadlines précises doivent être respectées et des rapports intermédiaires rédigés, visant à simuler un rythme plus proche de la pratique professionnelle ;
  • les étudiant·es sont également confronté·es aux problèmes actuels de collecte de données, du respect de la vie privée, de l’application des lois sur la confidentialité.

L’entreprise est au cœur de cette finalité et pilote le projet principal de 21 crédits. Pour compléter son programme, l’étudiant·e suit une formation obligatoire de 3 crédits en principes de gestion et est invité·e à choisir les 6 crédits restants de sa finalité parmi un panel de cours au choix ou de stages complémentaires (de longueur variable) dans le secteur privé ou public ou humanitaire.

 

Méthodes d'évaluation

Examens écrits ou oraux, rapports individuels ou de groupes, défenses orales de résultats scientifiques devant un jury, séance poster, stage... plusieurs modes d’évaluation coexistent pour la formation de master 120 en sciences mathématiques.

La notion d’examen classique, où la restitution de la théorie constitue l’essentiel de l’épreuve, a presque disparu du master. Certes, les étudiant·es sont invité·es, dans certains cas, à prouver leur connaissance réelle de la théorie vue au cours, mais toujours avec une insistance sur leur faculté à l’appliquer à bon escient. La rigueur dans l’écriture et dans le raisonnement, l’esprit de synthèse et d’analyse, le souci du détail pertinent sont et restent des critères d’évaluation importants et incontournables.

Bon nombre d’examens sont remplacés (partiellement ou totalement) par des travaux personnels, voire la réalisation d’un poster, ou la modélisation et la résolution numérique d’un problème de A à Z, ou encore la lecture commentée et critique d’un ou plusieurs articles de la discipline.

Tous les stages font l’objet d’un rapport et/ou d’un récit de stage, où les étudiant·es sont invité·es à réfléchir sur leur expérience et à en tirer des enseignements, par rapport à leur formation, mais aussi par rapport à leur propre réaction lors cette confrontation avec le monde du travail actuel en entreprise. Une épreuve unique devant un jury mixte (internes et externes à l’université) clôture le projet principal.

Les modalités précises d’évaluation de chaque unité d’enseignement peuvent être consultées sur les fiches d’information de ces dernières.

 

Mobilité et ouverture internationale

Les étudiant·es ont la possibilité de réaliser un séjour d’études Erasmus d’un quadrimestre à l’étranger dans des universités étrangères prestigieuses en Suisse, France, Italie, Espagne, Suède...

Certain·es étudiant·es profitent de l’UE obligatoire à l’extérieur pour effectuer une nouvelle expérience internationale, soit à Lille (un accord existe entre les universités francophones belges et celle de Lille), soit dans un cadre unique, comme la participation à une école thématique ou à une UE intensive, proposée à une seule occasion.

Dans le cadre de la finalité spécialisée, les étudiant·es sont en contact permanent avec l’entreprise qui pilote le projet, y séjournent et y travaillent. Ils ont aussi la possibilité (dans les UE au choix) de réaliser un autre stage en entreprise en Belgique ou dans un pays limitrophe, ou plus rarement, dans le cadre de la coopération au développement, beaucoup plus loin comme en Inde ou aux Philippines.

Enfin, la formation en anglais comporte un séjour de 3 jours à Londres préparé et évalué.

 

Conditions d'admission

ACCÈS DIRECT
  • bachelier en sciences mathématiques

ACCÈS moyennant un COMPLÉMENT DE 15 à 45 CRÉDITS maximum

  • bachelier en sciences physiques
  • bachelier en sciences informatiques
  • bachelier en sciences de l'ingénieur orientation ingénieur civil

ACCÈS SUR DOSSIER

  • autre diplômé de la Communauté française de Belgique ;
  • diplômé de l’enseignement supérieur hors Communauté française de Belgique;
  • sur base de VAE (Valorisation des acquis de l'expérience).

Pour les admissions en master, il y a lieu de prendre contact avec le service des inscriptions.

 

Jury

Timoteo Carletti (Président du jury)
Valérie Henry (Secrétaire du jury)