Membre du personnel

MICHEL LEFFTZ

Courriel : michel.lefftz@unamur.be
Téléphone(s) : +32 (0)81 72 41 86
Facultés/Départements/Services
Département d'histoire de l'art et archéologie - Professeur
Bureau : Bâtiment Philosophie et lettres (quadrilatère ouest)
Rue Grafé, 1 - 5000, Namur
Porte 463
Fax : +32 (0)81 72 42 03
Entités de recherche
Patrimoines, transmissions, héritages (PaTHs)
Traces matérielles, création et patrimoine (AcanthuM) - Professeur
Bureau : Bâtiment Philosophie et lettres (quadrilatère ouest)
Rue Grafé, 1 - 5000, Namur
Porte 463
Fax : +32 (0)81 72 42 03
Organes
Conseil scientifique des fonds et collections du CDRR
Conseil de faculté - Membre
Bureau : Bâtiment Philosophie et lettres (quadrilatère ouest)
Rue Grafé, 1 - 5000, Namur
Porte 463
 

Présentation

Docteur en histoire de l'art, professeur à l'Université de Namur

Prix

- Thèse couronnée par le Prix Lavalleye-Coppens de l'Académie Royale des Sciences, des Lettres & des Beaux-Arts de Belgique, Classe des Beaux-Arts en 1998.
- Ouvrage couronné du prix Joseph-Edmond Marchal par l'Académie Royale des Sciences, des Lettres & des Beaux-Arts de Belgique, Classe des Beaux-Arts, en 2003 : Sculpture en Belgique. Sculptuur in België. Sculpture in Belgium. 1000-1800, Bruxelles, 2001.

- Ouvrage couronné du prix Arthur Merghelynck de l'Académie royale de Belgique : Jean Del Cour (1631-1707). Un émule du Bernin à Liège, Bruxelles, 2007.

Domaines d'expertises

Depuis une vingtaine d'années, mes travaux scientifiques se sont principalement centrés sur les arts du relief et sur le mobilier religieux. J'ai l'ambition de contribuer à meilleure connaissance du patrimoine artistique du Moyen Âge et des Temps Modernes par le perfectionnement de méthodes d’analyses et par la constitution de catalogues d’œuvres. Dès 1990, l'ampleur du matériel collecté durant ma thèse de doctorat, soit quelque 5000 sculptures, a nécessité le développement d'outils d'analyse adaptés à la caractérisation morphologique pour organiser cet immense corpus et sélectionner les 1500 sculptures qui allaient trouver place dans les treize monographies de sculpteurs baroques liégeois des XVIIe et XVIIIe siècles. Par la suite, j'ai établi ou complété les catalogues de sculpteurs du XIIIe au XVIe siècle : le Maître de la Sedes de l'église Saint-Jean à Liège, le Pseudo Gilles de Liège, le Maître du Calvaire de Waha, le Maître du Calvaire de Waha, Balthazar, le Maître d'Elsloo, les Thonon, Thomas Tollet, Guyot de Beaugrant, Ligier Richier et la dynastie des Borman. La plupart de ces monographies d'artistes ont été réalisées à l'occasion d'expositions. Au fil des années, ce sont plus de 2000 nouvelles attributions de sculptures qui ont ainsi été proposées.

Au-delà de la visée prosopographique et de la constitution de catalogues d'œuvres, il s'agit d'appréhender les phénomènes de transferts d'idées et de formes, mais aussi la place de l'art et des artistes des anciens Pays-Bas méridionaux au sein de l'Europe.

Responsabilités externes

Chercheur associé au Centro de estudos da imaginária brasileira (Belo Horizonte, Brésil)

Diplômes

Doctorat en Philosophie et Lettres (Histoire de l'Art et Archéologie), Université de Louvain, 1998