Membre du personnel

Amélie LACHAPELLE

Courriel : amelie.lachapelle@unamur.be
Téléphone(s) : +32 (0)81 72 47 62
Fax : +32 (0)81 72 52 00
Facultés/Départements/Services
Département des sciences de gestion
Département horaire décalé économie et gestion (HDECOGEST)
Entités de recherche
Namur Digital Institute (NADI) - Chercheuse senior
Organes
Conseil de faculté - Chargée de cours
 

Présentation

Amélie Lachapelle est docteure en sciences juridiques de l'Université de Namur (2020).

Elle est entrée aux FUNDP en 2008 afin de réaliser son bachelier en droit. Elle a ensuite rejoint l'UCL afin d'y réaliser son master, dans la finalité Etat et Europe, dont elle est sortie diplômée en septembre 2013. Elle a effectué, dans le cadre de ce master, un Erasmus à l'U.S.A.L. (Salamanca-Espagne) du mois de février au mois de juin 2013.

Amélie Lachapelle a commencé à travailler à l'UNamur en septembre 2013, comme assistante en Sources et Principes du Droit. Aspirante du F.R.S.-FNRS, elle a ensuite réalisé une thèse de doctorat sur la reconfiguration de la dénonciation à l'ère des lanceurs d'alerte fiscale (2015-2020). Elle s'est intéressée, dans ce cadre, aux enjeux juridiques, sociologiques, culturels, politiques et numériques de la dénonciation et du phénomène protéiforme des "lanceurs d'alerte" (whistleblowers).

Elle enseigne le Droit comparé et la terminologie juridique anglaise et le Droit de l'environnement et du développement durable, en Faculté de droit, ainsi que le Droit économique, en Faculté des sciences économiques, sociales et de gestion. Elle dispense également un cours de Legal Aspects of IT Security dans le cadre du Master in CyberSecurity ULB/UNamur.

Plus largement, Amélie Lachapelle réalise ses recherches dans le domaine de l'environnement et du développement durable, au croisement des droits humains (droit au respect de la vie privée, liberté d'expression, droit de propriété) et du droit numérique (sustainable IT, protection des données).

Elle est membre de deux centres de recherche : le CRIDS/NaDI (Centre de Recherche Information, Droit et Société/Namur Digital Institute - UNamur) et le CRECO (Centre de Recherche sur l'Etat et la Constitution - UCLouvain).

Elle est par ailleurs membre du Conseil d'administration de l'ADANam (Association des Anciens de la Faculté de droit de l'UNamur).

 

 

 

 

Prix

1er prix 2011 du Tournoi d'éloquence organisé par le Jeune Barreau de Namur ("Les Chroniques du Temps : de sa naissance philosophique à sa mort scientifique")

TFR-prijs 2018 voor de eervolle vermelding bijdrage Buitenlandse Fiscale Rechtspraak "La déclaration d'informations ("reporting") comme outil de lutte contre la criminalité financière : commentaire de la décision n° 2016-741 du Conseil constitutionnel français"

Finaliste UNamur MT180 (éd. 2019)

T.F.R. Doctoral Grant 2020

Aspirante du F.R.S.-FNRS à l'Université de Namur (2015-2019)

 

Domaines d'expertises

Protection des lanceurs d'alerte (Whistleblowing Law)

Droit de l'environnement et du développement durable

Protection des droits humains

Droit du numérique (cybersécurité, cybersurveillance et protection des données à caractère personnel)

Droit public et privé comparé

Lutte contre la fraude et l'évasion fiscales

 

 

 

 

Responsabilités externes

Membre associé du CRECO (Centre de recherche sur l'Etat et la Constitution - UCL)

Secrétaire de rédaction de la Revue du Droit des Technologies de l'Information (R.D.T.I.)

Membre du comité de rédaction de la Revue Générale du Contentieux Fiscal (R.G.C.F.)

Membre du comité de rédaction de DPO News

Membre de l'International Whistleblowing Research Network

Experte pour le Cabinet du Vice-Premier ministre Georges Gilkinet (lutte contre la fraude et l'évasion fiscales et renouveau démocratique)

Membre du Management Board d'INCUEBRUX 

 

Diplômes

Bachelier en droit aux F.U.N.D.P. (2011) - Grande distinction

Erasmus à l'U.S.A.L. (Salamanca, Espagne) - Matricula de honor

Master en droit, finalité Etat et Europe, à l'U.C.L. (2013) - Grande distinction

Doctorat en sciences juridiques à l'UNamur (2020) - "La dénonciation fiscale à l'ère des lanceurs d'alerte: de la complaisance à la vigilance"