Formation 2016-2017

Master de spécialisation en économie internationale et du développement

Profil d'enseignement

Au terme de leur formation de master de spécialisation en économie internationale et du développement, les diplômés sont capables de :

  1. Proposer et mettre en place des programmes économiques et de développement sur la base d’analyses économiques rigoureuses et qui sont adaptés à la fois aux aspirations des populations ciblées et aux contraintes nationales et internationales;
  2. Comprendre et évaluer les modèles et méthodes utilisés par les organisations internationales, les gouvernements et les consultants étrangers dans l'assistance au développement et dans les relations économiques internationales ;
  3. Jouer un rôle d'éducation, particulièrement en clarifiant auprès des décideurs locaux et du grand public la raison d'être et l'utilité des réformes économiques.

 

Finalités et objectifs

L'objectif du programme de master de spécialisation en économie internationale et du développement est de contribuer à la formation d'acteurs, présents et futurs, de la politique économique.

Le programme donne aux étudiants la vue la plus globale possible des problèmes économiques. Il vise à  leur permettre d'acquérir une méthode d'analyse scientifique, réaliste et originale sur ce qui est économiquement, socialement et politiquement faisable pour favoriser le progrès économique et social.

Le programme rencontre le désir de nombreux étudiants et jeunes engagés dans la vie professionnelle:

  • d'accumuler des compétences de niveau international en analyse économique et d'augmenter ainsi leurs capacités professionnelles ;
  • de confronter leurs expériences personnelles avec d'autres perceptions de l'économie mondiale ;
  • d'acquérir la maturité nécessaire à une meilleure définition de leurs objectifs de carrière ou de recherche.

 

Description

Le département d'économie de l'Université de Namur (UNamur) et celui de l'Université Catholique de Louvain (UCL) organisent un programme en 60 crédits de master de spécialisation en économie internationale et du développement. Le programme bénéficie de l'appui de la Commission de la Coopération au Développement de l’ARES.

Le programme aborde :

  • les questions de politique macro-économique et commerciale relatives à la croissance et à une meilleure intégration d'une économie au sein du marché mondial,
  • les structures institutionnelles nécessaires au fonctionnement effectif d'une économie de marché ainsi que la question de leur adéquation aux contextes nationaux spécifiques,
  • les effets de diverses politiques au plan de la pauvreté et de l'inégalité et les moyens de réduire ces problèmes.

Il comprend quelques enseignements concentrés de mise à niveau propédeutique (dont certains peuvent être dispensés), des unités d'enseignement et séminaires répartis en deux domaines d'étude (« Macroeconomics and Trade Policies » et « Development and Institutions ») et la rédaction d'un mémoire (projet personnel).

Le programme est entièrement organisé en anglais. Pour des informations détaillées consultez la version anglaise.

 

Modalités d'organisation

Le programme compte 60 crédits durant une année académique.

La plupart des enseignements ont lieu à Namur. Un jour par semaine, au 2ème quadrimestre, les enseignements ont lieu à Louvain-la-Neuve.

 

Mobilité et ouverture internationale

Le public du programme de master de spécialisation en économie internationale et du développement est majoritairement constitué d'étudiants originaires de pays en développement.

Le programme fait régulièrement appel à des enseignants étrangers, en particulier en provenance de pays en développement (financés par la chaire Sud de l’ARES).

 

Méthodes d'enseignement

Le programme repose sur des enseignements et séminaires où l'apport des étudiants est intensément sollicité. Par ailleurs, les étudiants sont amenés à devoir faire plusieurs présentations suivies d'interaction avec l'auditoire : présentation de la réalité socio-économique de leur pays d'origine, présentations à plusieurs reprises de l'état d'avancement de leur projet personnel.

Tant dans les enseignements que dans les séminaires, les étudiants sont fréquemment confrontés à des problématiques qu'ils peuvent mettre en contraste avec celle de leur pays d'origine.

La variété des problématiques abordées est assurée par la diversité des expériences des enseignants et en particulier des enseignants invités et par la diversité de l'origine géographique et professionnelle des étudiants participants au programme.

La rédaction d'un projet personnel sur un thème du choix de l'étudiant amène l'étudiant à apprendre à se documenter, à analyser une situation et à argumenter avec rigueur.

 

Méthodes d'évaluation

L'évaluation des étudiants fait appel à diverses méthodes : examens traditionnels oraux ou écrits, remise de travaux de groupe, présentations orales, élaboration d'un projet personnel. Chaque enseignant explicite en début d'enseignement quelle sera la méthode adoptée.

Conditions d'admission

ACCES SUR DOSSIER

  • master en économie d’au moins 300 crédits (ou, pour les titulaires d’un diplôme délivré hors Communauté française de Belgique, d’au moins 240 crédits avec au moins 2 années d’expérience professionnelle utile).

ACCES SUR DOSSIER

  • master de 300 crédits dans un autre domaine avec de bonnes connaissances en économie.

Pour les admissions en master de spécialisation, il y a lieu de prendre contact avec le service des inscriptions.

 

 

La plupart des diplômés entrent dans la vie active à la suite de leur formation en master de spécialisation en économie internationale et du développement. Certains étudiants entreprennent un doctorat par la suite.

La formation

En pratique

Contact