Formation 2018-2019

Master 60 en sciences économiques

 Th.+Ex.Crédits/Bloc
1
 Th.+Ex.Crédits/Bloc
1

Tronc commun

  
ECONM090Travail de fin d'études15

Option de spécialisation

L'étudiant choisit soit 3 modules parmi 11, soit 2 modules parmi 11 + 3 unités d'enseignement choisies librement parmi toutes les UE offertes dans le Master 60 (11 modules et liste des UE au choix).

  

Macroéconomie : Cycles et conjonctures

Toutes les unités d'enseignement de cette option se donnent à LLN.

  
ECON2021Fluctuations économiques et fondements de la politique macro [UCL]30h5
ECON2311Cycles économiques, analyse conjoncturelle et prévisions [UCL]30h5
ECONM313Applied Macroeconomics (UNamur)RYCHALOVSKA Yuliya30h5

Macroéconomie : Politiques structurelles

Toutes les unités d'enseignement de cette option se donnent à Namur. L'étudiant choisit 3 unités d'enseignement.

  
ECONM863Politique fiscale et stratégie des entreprises KIEDAISCH CHRISTIAN, LAURENT Hélène (suppléant)30h5
ECONM860Politique économique : exercices de simulationFrogneux Vincent30h5
ECONM861Imperfections des marchés : conséquences macroéconomiquesToulemonde Eric30h5
ECONM862Politique économique et finances publiquesFrogneux Vincent, Kegels Chantal30h5

Finance : Markets

Toutes les unités d'enseignement de cette option se donnent à Namur.

  
ECONM831Corporate finance & financial intermediationDe Crombrugghe de Picquendaele Alain30h5
ECON2331Economics of Finance and Risk Management [UCL]Giot Pierre30h5
ECON2336Management of banks and financial Institutions [UCL]30h5

Finance : Monnaie

Toutes les unités d'enseignement de cette option se donnent à LLN.

  
ECONM834Politique monétaireRYCHALOVSKA Yuliya30h5
ECON2436Macroéconomie monétaire et financière [UCL]30h5
ECON2335Relations monétaires internationales [UCL]30h5

Development : Poverty & Institutions

Toutes les unités d'enseignement de cette option se donnent à Namur.

  
ECONM821Population, environment & governanceBALAND Jean-Marie30h5
ECONM822Development & institutions : economic approachesCassan Guilhem, Mirza Rinchan Ali (suppléant)30h5
ECONM825Poverty and livelihood strategiesGuirkinger Catherine30h5

Développement : Croissance et globalisation

Toutes les unités d'enseignement de cette option se donnent à LLN. L'étudiant choisit 3 unités d'enseignement.

  
ECONM823Globalisation and macroeconomic policiesHoussa Romain30h5
ECON2312Macroéconomie du développement [UCL]30h5
ECON2310Topics in Economics Growth : Theory and Applications [UCL]30h5
ECON2342Théories du développement [UCL]30h5

Economics of Public Interventions

Toutes les unités d'enseignement de cette option se donnent à Namur.

  
ECONM904Political economics : Explaining Public PoliciesDecerf Benoît30h5
ECON2350Public Management [UCL]30h5
ECON2411Norms and Public Intervention [UCL]30h5

Economie du travail et des ressources humaines

Toutes les unités d'enseignement de cette option se donnent à LLN.

  
ECONM905Personnel Economics Hungerbuhler Mathias30h5
ECON2051Travail, chômage et politiques d'emploi [UCL]30h5
ECON2353Labour productivity [UCL]30h5

Economie et société

Toutes les unités d'enseignement de cette option se donnent à LLN.

  
ECON2351Economie sociale [UCL]30h5
TRAV2720Systèmes comparés de protection sociale [UCL]45h5
ECON2340Economie et société [UCL]30h5

Firms strategies

Toutes les unités d'enseignement de cette option se donnent à LLN. L'étudiant choisit 3 unités d'enseignement.

  
ECONM864Regulation : theory and practiceDE STREEL Alexandre, Desmedt Axel (suppléant)30h5
ECON2370Industrial Organization and Competition Policy [UCL]30h5
ECON2372Economics of Competition Policy [UCL]30h5
LSMS2041Economics of innovation [UCL]30h5

International economics

Toutes les unités d'enseignement de cette option se donnent à LLN. L'étudiant choisit 3 unités d'enseignement.

  
ECONM865Trade policy and international cooperationJacquemin Jean-Charles, Theodorakopoulos Angelos (suppléant)30h5
ECON2314Economic Geography [UCL]30h5
ECON2041International Trade [UCL]30h5
ECON2042Globalization, firms and trade [UCL]30h5

Cours au choix

  

Cours ESL

  
ECON2067Critical Analysis of Market Economies [UCL]30h5
ECON2011Interdependencies and Strategic Behavior [UCL]30h+12h5
ECON2069Ethics and Social Choice [UCL]30h5
ECGEM740Ethique de l'économie et des affairesDe Briey Laurent, Hudon Marek (suppléant)30h5
ESPO2104Séminaire de gestion des questions environnementales [UCL]30h5
ECON2500Mathematics and Statistics for Economics [UCL]30h5
ESPO2103Environnement et économie globale [UCL]30h5
ECON2065History of Economic Thought [UCL]30h5
 CréditsHeures/Quadrimestre
12
CréditsHeures/Quadrimestre
12

Tronc commun

   
ECONM090Travail de fin d'études15

Option de spécialisation

L'étudiant choisit soit 3 modules parmi 11 soit 2 modules parmi 11 + 3 unités d'enseignement choisies librement parmi toutes les UE offertes dans le Master 60 (11 modules et liste des UE au choix).

   

Macroéconomie : Cycles et conjonctures

Toutes les unités d'enseignement de cette option se donnent à LLN.

   
ECON2021Fluctuations économiques et fondements de la politique macro [UCL]530 - 0
ECON2311Cycles économiques, analyse conjoncturelle et prévisions [UCL]530 - 0
ECONM313Applied Macroeconomics (UNamur)RYCHALOVSKA Yuliya530 - 0

Macroéconomie : Politiques structurelles

Toutes les unités d'enseignement de cette option se donnent à Namur. L'étudiant choisit 3 unités d'enseignement.

   
ECONM863Politique fiscale et stratégie des entreprises KIEDAISCH CHRISTIAN, LAURENT Hélène (suppléant)530 - 0
ECONM860Politique économique : exercices de simulationFrogneux Vincent530 - 0
ECONM861Imperfections des marchés : conséquences macroéconomiquesToulemonde Eric530 - 0
ECONM862Politique économique et finances publiquesFrogneux Vincent, Kegels Chantal530 - 0

Finance : Markets

Toutes les unités d'enseignement de cette option se donnent à Namur.

   
ECONM831Corporate finance & financial intermediationDe Crombrugghe de Picquendaele Alain530 - 0
ECON2331Economics of Finance and Risk Management [UCL]Giot Pierre530 - 0
ECON2336Management of banks and financial Institutions [UCL]530 - 0

Finance : Monnaie

Toutes les unités d'enseignement de cette option se donnent à LLN.

   
ECONM834Politique monétaireRYCHALOVSKA Yuliya530 - 0
ECON2436Macroéconomie monétaire et financière [UCL]530 - 0
ECON2335Relations monétaires internationales [UCL]530 - 0

Development : Poverty & Institutions

Toutes les unités d'enseignement de cette option se donnent à Namur.

   
ECONM821Population, environment & governanceBALAND Jean-Marie530 - 0
ECONM822Development & institutions : economic approachesCassan Guilhem, Mirza Rinchan Ali (suppléant)530 - 0
ECONM825Poverty and livelihood strategiesGuirkinger Catherine530 - 0

Développement : Croissance et globalisation

Toutes les unités d'enseignement de cette option se donnent à LLN. L'étudiant choisit 3 unités d'enseignement.

   
ECONM823Globalisation and macroeconomic policiesHoussa Romain530 - 0
ECON2312Macroéconomie du développement [UCL]530 - 0
ECON2310Topics in Economics Growth : Theory and Applications [UCL]530 - 0
ECON2342Théories du développement [UCL]530 - 0

Economics of Public Interventions

Toutes les unités d'enseignement de cette option se donnent à Namur.

   
ECONM904Political economics : Explaining Public PoliciesDecerf Benoît530 - 0
ECON2350Public Management [UCL]530 - 0
ECON2411Norms and Public Intervention [UCL]530 - 0

Economie du travail et des ressources humaines

Toutes les unités d'enseignement de cette option se donnent à LLN.

   
ECONM905Personnel Economics Hungerbuhler Mathias530 - 0
ECON2051Travail, chômage et politiques d'emploi [UCL]530 - 0
ECON2353Labour productivity [UCL]530 - 0

Economie et société

Toutes les unités d'enseignement de cette option se donnent à LLN.

   
ECON2351Economie sociale [UCL]530 - 0
TRAV2720Systèmes comparés de protection sociale [UCL]545 - 0
ECON2340Economie et société [UCL]530 - 0

Firms strategies

Toutes les unités d'enseignement de cette option se donnent à LLN. L'étudiant choisit 3 unités d'enseignement.

   
ECONM864Regulation : theory and practiceDE STREEL Alexandre, Desmedt Axel (suppléant)530 - 0
ECON2370Industrial Organization and Competition Policy [UCL]530 - 0
ECON2372Economics of Competition Policy [UCL]530 - 0
LSMS2041Economics of innovation [UCL]530 - 0

International economics

Toutes les unités d'enseignement de cette option se donnent à LLN. L'étudiant choisit 3 unités d'enseignement.

   
ECONM865Trade policy and international cooperationJacquemin Jean-Charles, Theodorakopoulos Angelos (suppléant)530 - 0
ECON2314Economic Geography [UCL]530 - 0
ECON2041International Trade [UCL]530 - 0
ECON2042Globalization, firms and trade [UCL]530 - 0

Cours au choix

   

Cours ESL

   
ECON2067Critical Analysis of Market Economies [UCL]530 - 0
ECON2011Interdependencies and Strategic Behavior [UCL]530 - 12
ECON2069Ethics and Social Choice [UCL]530 - 0
ECGEM740Ethique de l'économie et des affairesDe Briey Laurent, Hudon Marek (suppléant)530 - 0
ESPO2104Séminaire de gestion des questions environnementales [UCL]530 - 0
ECON2500Mathematics and Statistics for Economics [UCL]530 - 0
ESPO2103Environnement et économie globale [UCL]530 - 0
ECON2065History of Economic Thought [UCL]530 - 0

Finalités et objectifs

Le master 60 vise à former des étudiants, principalement dans deux domaines de l’économie, pour qu’ils soient capables de développer une analyse rigoureuse et critique de questions économiques et de mobiliser leurs compétences au service de leur environnement professionnel et social.

  • Développer un raisonnement économique : développer une analyse économique précise de questions/problèmes concrets et souvent complexes, en mettant en œuvre une démarche scientifique rigoureuse et en mobilisant des compétences analytiques spécifiques :
    • identifier la ou les questions pertinentes et synthétiser avec discernement les éléments essentiels à leur compréhension ;
    • identifier et justifier ce qui rend un modèle utile et dans quel contexte l’utiliser, notamment en identifiant le rôle des hypothèses ;
    • identifier et justifier, en regard de problèmes concrets et de leurs spécificités, les méthodes d’analyse pertinentes ;
    • mener un raisonnement analytique clair et rigoureux ;
    • identifier et justifier les méthodes empiriques pertinentes pour évaluer et étudier des questions théoriques et/ou pratiques ;
    • collecter et sélectionner les données pertinentes, en apprécier les limites et mener une analyse statistique appropriée ;
    • interpréter les résultats de l’analyse statistique, expliquer les problèmes et limites statistiques sous-jacents et développer des conclusions pertinentes par rapport aux questions étudiées ;
    • maitriser et mobiliser, de manière critique, des outils provenant d’une pluralité de courants en sciences économiques et interroger les hypothèses et la normativité qui leur sont sous-jacents ;
       
  • Agir comme « problem solver » : penser, analyser et résoudre un problème socio-économique concret et complexe de manière pertinente, critique et innovante selon une approche ancrée dans le raisonnement économique et en interaction avec d’autres disciplines des sciences humaines, en faisant preuve d’autonomie intellectuelle et méthodologique :
    • identifier et prendre en considération les interactions entre les analyses économiques et les analyses d’autres sciences humaines et sociales et y exercer un regard critique ;
    • développer un regard critique et spécifiquement en distinguant les aspects positifs et normatifs de l’économie ;
    • proposer une manière originale, ancrée dans le raisonnement économique, de penser et résoudre un problème économique et social ;
    • faire preuve d’une capacité à utiliser les outils de l’économie de manière innovante ;
    • penser, analyser et résoudre un problème socio-économique concret et complexe avec un angle de vision global : « Helicopter view and Strategic Thinking » ;
    • développer une vision critique des enjeux économiques du XXIe siècle et contribuer positivement au développement de la société, dans ses différentes dimensions ;
       
  • Mobiliser des connaissances spécialisées dans au moins deux domaines de l’économie : maitriser et mobiliser de manière critique un corpus de savoirs et de compétences spécialisés dans au moins deux domaines de l’économie afin de pouvoir agir avec expertise dans ces domaines (en fonction des options de spécialisation choisies) ;
     
  • Exercer des compétences communicationnelles et relationnelles : communiquer en français et en anglais, de manière professionnelle, tant à l’oral qu’à l’écrit, en s’adaptant à ses interlocuteurs et au contexte et interagir et collaborer de manière respectueuse et constructive avec les différents acteurs impliqués dans une situation donnée :
    • communiquer par écrit de façon claire et structurée selon les standards de communication spécifiques au contexte et en adaptant sa communication (contenu et forme) au public visé et aux intentions poursuivies ;
    • faire valoir ses arguments de manière pertinente dans un langage technique ou vulgarisé, en fonction de l’interlocuteur visé ;
    • s’intégrer et collaborer efficacement au sein d’une équipe et avec différents acteurs impliqués dans une situation donnée (dans des contextes d’apprentissage, professionnels [stage] et/ou international) ;
    • en anglais, communiquer à l’oral et à l’écrit de façon claire, cohérente, argumentée, nuancée et précise et avec aisance sur des sujets d’ordre général ou relatifs au domaine de l’économie, en s’adaptant aux interlocuteurs et au contexte ;
       
  • Agir dans un environnement professionnel international en tant qu’économiste universitaire, selon une approche scientifiquement fondée, en acteur critique et responsable et en ayant intégré une logique de développement continu :
    • s’adapter à des contextes et situations divers et complexes et y agir avec pertinence, dans un monde professionnel exigeant et mouvant ;
    • évoluer dans un environnement international et multiculturel, dont l’anglais est la langue véhiculaire ;
    • mobiliser ses compétences d’économiste et s’engager, décider et agir de manière autonome et responsable pour assurer des rôles d’analyste, de conseiller ou de manager pour une entreprise, une association ou un organisme public ;
    • s’engager dans une pratique professionnelle selon une approche universitaire fondée (d’un point de vue théorique et méthodologique) caractérisée par une prise de distance critique et dotée d’une réelle capacité à peser sur l’évolution de son l’environnement ;
    • intégrer une logique d’auto-évaluation, d’apprentissage et de développement continu indispensable pour évoluer positivement dans son environnement professionnel.

Description

Le master 60 en sciences économiques, coorganisé par l’UNamur et l’UCL, assure à l’étudiant la diplomation des deux universités.

Cette collaboration offre un très large éventail d’options et d’unités d’enseignement (UE) au choix représentatives des domaines d’application de l’économie et des secteurs dans lesquels l’étudiant peut s’insérer professionnellement. Il est possible de suivre l’ensemble du programme à Namur, mais pour limiter les déplacements, si l’étudiant choisit une option à LLN, les 3 cours de chaque option sont donnés le même jour.

Options :

  • Macroéconomie : cycles et conjoncture (à LLN) : cette option permet à l’étudiant d’orienter sa carrière professionnelle dans les services d’analyse économique en banques privées, banques centrales et institutions internationales. L’étudiant apprend à :
    • fournir un discours structuré et précis concernant les mécanismes qui régissent les fluctuations de court terme ;
    • construire et analyser les résultats d’un modèle empirique décrivant les fluctuations des grands agrégats macroéconomiques ;
    • faire une analyse pointue de la situation conjoncturelle d’un pays, proposer et interpréter un modèle de prévision.
       
  • Macroéconomie : politiques structurelles (à Namur) : cette option sensibilise l’étudiant aux effets attendus des décisions de politique économique. L’accent porte sur les agrégats macroéconomiques et sur les effets d’incitation des dispositifs publics sur les décisions privées. L’étudiant apprend à :
    • expliquer/anticiper les conséquences macroéconomiques des imperfections de marché ;
    • identifier et quantifier les effets macroéconomiques attendus des décisions de politique économique ;
    • définir une stratégie face à une situation macroéconomique donnée (crise, déficit...) ;
    • comprendre la manière dont la politique fiscale affecte les décisions d’investissement des firmes.
       
  • Finance : markets (à Namur) : cette option étudie l’origine et la mesure des risques dans la volatilité des marchés, les effets de levier, la durée des engagements et des relations d’information asymétrique. Elle examine les moyens de diversification, de couverture et de mutualisation des risques selon les situations et les acteurs. Elle étudie le rôle de production d’information des marchés et des intermédiaires financiers. L’étudiant apprend à gérer des risques financiers, tant au niveau d’une entreprise qu’au niveau d’une banque ou d’un portefeuille.
     
  • Finance : monnaie (à LLN) : cette option initie l’étudiant aux aspects macroéconomiques du rôle de la monnaie, des marchés financiers et des changes. Elle permet à l’étudiant, à travers une exploration des théories importantes, d’applications empiriques et d’études de cas, de mieux comprendre les problèmes monétaires et financiers actuels dans leur dimension à la fois nationale et internationale. L’étudiant apprend à comprendre et analyser de façon rigoureuse un large éventail de phénomènes macroéconomiques, d’ordre monétaire et financier.
     
  • Development : poverty and institutions (à Namur) : cette option étudie les questions de pauvreté, d’inégalité, d’imperfections des marchés ; elle identifie le rôle des institutions et analyse les transformations environnementales. L’étudiant apprend à développer les compétences nécessaires pour analyser et concevoir des solutions innovantes et réalistes pour des challenges très variés.
     
  • Développement : croissance et globalisation/Development : growth and globalization (à LLN) : cette option fournit à l’étudiant les principaux éléments d’analyse théorique et empirique nécessaires à la compréhension d’un processus de croissance et de développement en longue période. L’option comprend une mise en perspective historique des théories du développement ainsi qu’une analyse des enjeux macroéconomiques découlant de la globalisation du fonctionnement des économies. L’étudiant apprend à mobiliser de manière critique les théories économiques de la croissance et la macroéconomie du développement ainsi que les outils comptables et statistiques pour comprendre et analyser les faits saillants de la croissance et du développement économique contemporains.
     
  • Economics of public intervention (à Namur) : pour comprendre comment une politique économique est décidée, quels objectifs elle tente de poursuivre et quelle évaluation on peut faire de cette intervention publique. L’étudiant apprend à :
    • comprendre les finalités de l’intervention publique, identifier quand l’État doit intervenir et quand il vaut mieux laisser faire les marchés ;
    • connaitre les modes d’élaboration des politiques publiques concrètes dans des démocraties modernes ;
    • comprendre et contribuer à la modernisation des méthodes de management du secteur public.
  • Économie du travail et des ressources humaines/Labour and human resource economics (à LLN) : pour comprendre le fonctionnement du marché du travail, le chômage et les politiques de ressources humaines des entreprises. Cette option prépare l’étudiant à occuper des postes du privé ou du public où une bonne compréhension du marché du travail et des questions connexes est nécessaire (entreprises, conseil en gestion des ressources humaines, partenaires sociaux, départements de recherche des différents organismes privés et publics, instituts de statistiques...). L’étudiant apprend à :
    • développer une bonne connaissance de faits stylisés et une capacité à utiliser de façon critique les statistiques officielles ;
    • se familiariser avec les techniques actuelles utilisées en économie empirique pour analyser les relations causales et une aptitude à combiner théories et données dans le traitement de questions plus politiques concernant l’emploi (cause du chômage ou des inégalités des revenus) ;
    • formuler des recommandations de politique de l’emploi fondées sur la connaissance et l’analyse.
       
  • Économie et société (à LLN) : pour réaliser une analyse économique en dialogue avec d’autres sciences sociales à travers divers thèmes : les politiques sociales, les mécanismes redistributifs, le secteur non marchand... L’étudiant apprend à :
    • analyser la diversité des institutions et des organisations composant nos économies ;
    • fournir un regard pluridisciplinaire sur les faits économiques ;
    • intégrer ses analyses dans des contextes sociopolitiques ;
    • travailler avec des spécialistes d’autres disciplines.
       
  • Firms’strategies (à LLN) : pour comprendre les spécificités des marchés de l’innovation, les caractéristiques des industries de réseau, les stratégies d’intégration et de différenciation, les objectifs de la politique de concurrence. L’étudiant apprend à :
    • comprendre les spécificités des marchés de l’innovation et de l’information et les conséquences sur les stratégies des entreprises et sur les politiques publiques ;
    • analyser des cas d’anticoncurrence potentiels et établir un argumentaire en utilisant les modèles d’organisation industrielle ;
    • expliquer la logique de la réglementation de l’industrie et ses conséquences possibles ;
    • produire des analyses empiriques d’une industrie utilisant ces modèles et outils économétriques.
       
  • International economics (à LLN) : pour comprendre les politiques commerciales, la libéralisation du commerce, l’intégration économique ; pour identifier les gagnants et les perdants du commerce international ; pour examiner les déterminants de la localisation des firmes et l’intérêt des clusters. L’étudiant apprend à :
    • approfondir sa connaissance des faits relatifs au commerce international et au rôle et au fonctionnement de l’Organisation Mondiale du Commerce et des négociations commerciales multilatérales (Uruguay, Doha...) ;
    • comprendre le rôle des politiques commerciales et fiscales et les aspects stratégiques impliqués dans une économie mondiale ;
    • développer sa compréhension des facteurs déterminants (ex. : forces d’agglomération) du PIB au niveau interrégional et international et les disparités de croissance.

Le programme se complète par un choix d’UE en économie, langues, statistiques et par la réalisation d’un mémoire où l’étudiant exploite les connaissances et compétences acquises.


Méthodes d'enseignement

Travaux de groupe, travail de fin d’études, discussion de lectures, présentations orales… tout est mis en œuvre pour assurer le développement de l’expertise de l’étudiant, consolider sa capacité à faire le lien entre la théorie et la pratique, proposer des solutions élaborées à l’analyse de problèmes de nature économique et l’entrainer à expliquer et à communiquer ses analyses à divers publics.

L’étudiant intègre une attitude d’acteur universitaire critique, capable de prendre des décisions en toute autonomie et de les assumer. Il est capable de questionner, les contenus, les processus et les finalités des pratiques professionnelles. Il intègre une logique de développement continu qui lui permet d’être un professionnel faisant preuve d’expertise, de polyvalence, capable de s’adapter et d’évoluer positivement dans son environnement social et professionnel.

Méthodes d'évaluation

Les modalités précises d’évaluation de chaque unité d’enseignement peuvent être consultées sur les fiches d’information de ces dernières.

De manière générale, les évaluations consistent en des examens écrits ou oraux et la réalisation d’un travail personnalisé.

Dans le cadre des séminaires, l’évaluation se base sur la rédaction et la présentation orale d’un travail personnel ou de groupe.

Finalement, le travail de fin d’études est évalué par un jury sur base d’un document écrit et de sa présentation orale, dans sa version intermédiaire et finale.

Mobilité et ouverture internationale

Le master en sciences économiques a pour objectif de former des économistes ouverts sur le monde et habitués aux contacts internationaux.

Par un choix adéquat de ses options, l’étudiant peut suivre son cursus entièrement en anglais. Cette possibilité permet d’accueillir les étudiants étrangers et permet aux étudiants belges d’acquérir une excellente maîtrise de l’anglais professionnel, dans un milieu étudiant international.

Conditions d'admission

Les conditions d'admission à ce master codiplômé entre l'UNamur et l'UCL sont décrites sur le site de l'UCL.

Jury

Mathias Hungerbuhler (Président du jury)