Formation 2015-2016

Bachelier en sciences économiques et de gestion

Profil d'enseignement

La Faculté des Sciences économiques, sociales et de gestion a mis sur pied un référentiel de compétences permettant de mieux comprendre les spécificités de chaque programme via les compétences qu’il vise à transmettre aux étudiants. Huit compétences ont été identifiées au travers des différents programmes de 1er cycle. Via les enseignements et les autres activités, le programme de bachelier en sciences économiques et de gestion développent essentiellement cinq de ces huit compétences identifiées.

Au terme de sa formation de bachelier en sciences économiques et de gestion, l’étudiant

  • maîtrise la rigueur et la logique des raisonnements économiques et managériaux (par exemple, il applique les connaissances et les méthodes dans la résolution d’exercices, de problèmes, de cas concrets ou de questions d’actualité, aborde les problèmes avec rigueur et précision, comprend ou produit des raisonnements abstraits, formule ou traduit un contenu ou un raisonnement dans différents langages) ;
  • aborde avec nuance et sensibilité les réalités complexes du monde économique et de l’entreprise (par exemple, il présente de façon critique, rigoureuse et nuancée les arguments et les contre-arguments d’une problématique, développe une sensibilité et une compréhension des fonctionnements sociaux, des enjeux du monde des affaires et de l’actualité, traite des phénomènes qui comportent des paradoxes ou des incertitudes, mène un raisonnement exempt de jugements de valeur, d’ethnocentrisme, actualise et approfondit ses connaissances) ;
  • adopte une démarche scientifique rigoureuse (par exemple, il définit une problématique à partir d’une réalité complexe, interprète les données, pose des hypothèses de travail et choisit des méthodologies adaptées, dégage les conclusions et les limites de l’analyse) ;
  • pratique une communication adaptée, en mobilisant les standards et le vocabulaire technique de l’économie et de la gestion (par exemple, il communique de façon claire et structurée en français ou en anglais sur des thématiques économiques et de gestion, adapte la communication à différents contextes) ;
  • mobilise des ressources disciplinaires et pluridisciplinaires (par exemple, il identifie la spécificité de l’économie et la gestion par rapport aux autres disciplines, adopte un regard critique et réflexif sur les savoirs et les méthodes de l’économie et la gestion, articule les apports de différentes natures de l’économie et la gestion dans un projet, un problème, une analyse).

La mobilisation et le contenu de chaque type de compétence dépend fortement de la progression dans le cursus. Par exemple, en première année de bachelier, la démarche scientifique vise trois sous-compétences : définir une problématique, interpréter les données et dégager des conclusions. En fin de cycle, en revanche, la démarche scientifique consiste surtout à développer d’autres sous-compétences telles que la formulation des hypothèses, la collecte et la synthèse des informations et les choix méthodologiques. De la même manière, les enseignements correspondant au début du cycle de bachelier mobilisent surtout des ressources disciplinaires tandis qu’en fin de cycle, la mobilisation de ressources prend à la fois les formes disciplinaire et pluridisciplinaire.

Les trois autres compétences du référentiel, à savoir s’intégrer et collaborer au sein d’une équipe, activer des stratégies d’apprentissage, et mener efficacement un projet sont bien entendu travaillées durant le programme via les très nombreux travaux de groupe mais elles ne sont pas systématiquement évaluées.

Le programme de bachelier en sciences économiques et de gestion est dès lors un programme complet et varié en termes de compétences qu’il transmet aux étudiants.

Finalités et objectifs

Le programme de bachelier en sciences économiques et de gestion a pour objectif d’offrir aux étudiants une solide formation de base dans les domaines de l’économie et de la gestion afin de leur permettre d’accéder dans les meilleures conditions aux programmes de master dans ces deux disciplines et, in fine, aux carrières professionnelles nombreuses et variées qu’offrent les études en économie et en gestion. Ce programme est rigoureux et vise l’excellence. Les enseignants sont également des scientifiques, des chercheurs. Ainsi, ils utilisent autant que possible le fruit de leur recherche dans leurs cours et développent les capacités d’analyse et de diagnostic des étudiants. Ce programme se veut également stimulant et vise le développement personnel, cher à l’Université de Namur. Un soin particulier est apporté à l’encadrement (par exemple, 80% des unités d’enseignement sont dotées de séances d’exercices en petits groupes), aux méthodes pédagogiques innovantes et stimulantes (des études de cas dès la première année, des séminaires en petits groupes, des business games, des projets, des travaux de groupe, etc.). Enfin, ce programme est ouvert sur le monde. Il sensibilise les étudiants à l'internationalisation du management et plus généralement à des problématiques économiques. Une telle sensibilisation se fait via le contenu des cours, la langue d’enseignement (plusieurs cours sont enseignés en anglais), la formation en langues (des cours de langue sont offerts durant les 3 années du cycle), l’enseignement par des professeurs étrangers originaires de pays européens (France, Italie, Suisse, …) et d’ailleurs (Inde, Salvador, Bénin,…). En outre, à condition d’avoir fait preuve de résultats satisfaisants et d’une connaissance suffisante de la langue concernée, les étudiants peuvent, apès avoir validé 120 crédits, opter pour un séjour d’études(30 crédits) dans une université étrangère.

Description

Les disciplines d’économie et de gestion sont par essence pluridisciplinaires car elles se nourrissent des apports de nombreuses autres disciplines. Le programme est donc organisé autour des six piliers que sont l’économie, la gestion, les sciences humaines (histoire, sociologie, psychologie, philosophie), le droit, les méthodes quantitatives (mathématiques et statistiques) et l’informatique, les langues (l’anglais, et le néerlandais ou l’allemand). Les sciences humaines permettent, par exemple, de mieux comprendre l’individu comme consommateur-acteur économique et ses relations avec d’autres acteurs, comme les entreprises, l’Etat, ou les autres individus. Le droit (ex. droit civil, droit des sociétés) permet de comprendre le cadre légal dans lequel l’économiste et le manager prennent des décisions. Les mathématiques au sens large (statistiques, recherche opérationnelle, …) offrent des outils d’analyse permettant de mieux diagnostiquer des problématiques économiques et managériales et de prendre de meilleures décisions. Le programme ne se limite cependant pas à offrir des unités d’enseignement dans les différentes disciplines, mais il vise à les intégrer dans de nombreux cours et séminaires, afin de préparer les étudiants à aborder des problématiques complexes sous différentes perspectives.

Le programme est en très grande partie commun aux étudiants se destinant aux études de master en économie ou en gestion. En fin de cycle cependant, l'étudiant peut s'orienter vers des matières plus spécifiques en sciences économiques (économie du développement, croissance et emploi, imperfections du marché et rôle de l'état, séminaire de globalisation et politique économique internationale) ou en gestion (gestion des opérations, gestion des ressources humaines, organisation et stratégie, jeu d’entreprise). Notons que quelle que soit la filière choisie, l'étudiant peut s'orienter après son bachelier indifféremment vers un master en économie ou un master en gestion.

Mobilité et ouverture internationale

L'ouverture internationale constitue une caractéristique importante de la formation namuroise.

S’il fait preuve d’une maîtrise suffisante de la langue concernée, l’étudiant peut opter, en fin de cycle de bachelier, pour un séjour d’études dans une université étrangère. Certains de ces séjours bénéficient d’un financement à l’initiative de l’Union européenne (programme ERASMUS). L’étudiant a également la possibilité de réaliser ce séjour en néerlandais à l’Université d’Anvers.

 Th.+Ex.Crédits/Bloc
123
 Th.+Ex.Crédits/Bloc
123

Economie

  
ECGEB170Faits et décisions économiquesDe Crombrugghe de Picquendaele Alain60h+15h6
ECGEB261MicroéconomieGuirkinger Catherine60h+15h6
ECGEB270MacroéconomieMignolet Michel, De Callatay Etienne (suppléant)60h6
ECGEB262Economie industrielleCheffert Jean-Marie30h3
ECGEB362Risk, decision and strategyDelpierre Matthieu30h3
ECGEB375Relations économiques internationalesJacquemin Jean-Charles, De Crombrugghe de Picquendaele Alain (suppléant)30h+7.5h4
ECGEB371Monnaie et financeGIRARD Alexandre45h4

Gestion

  
ECGEB180Fondements du managementZidda Pietro, Meunier Baudouin (suppléant)45h4
ECGEB281Comptabilité financièreBernal Diaz Oscar60h+30h6
ECGEB284Marketing managementDecrop Alain, MASSET Julie (suppléant)30h+15h4
ECGEB382Comptabilité de gestionHelbois Dominique30h+15h5
ECGEB383Gestion financièreGiot Pierre45h+15h5
EGESB333Etudes de marchéHammedi Wafa, DESSART François (suppléant)30h+15h4

Méthodes quantitatives

  
ECGEB150Mathématiques généralesWuidar José45h+22.5h6
ECGEB151Mathématiques pour l'économie et la gestion ILibert Anne-Sophie, Xhonneux Sebastian (suppléant)30h+15h4
ECGEB152StatistiqueJacquemin Jean-Charles, Remon Marcel (suppléant)45h+22.5h6
ECGEB252Probabilités et inférence statistiqueBereau Sophie45h+30h6
ECGEB251Mathématiques pour l'économie et la gestion IIWuidar José30h+15h4
ECGEB351Recherche opérationnelleJomaux Franz30h4
ECGEB352Econométrie et analyse multivariéeVerardi Vincenzo45h+30h6

Droit

  
ECGEB130Fondements du droit DE STREEL Alexandre45h+15h5
ECGEB231Droit des obligations contractuellesDE STREEL Alexandre, Van Enis Quentin (suppléant)30h3
ECGEB332Droit des sociétésDelvaux Marie30h3

Sciences humaines

  
ECGEB120PhilosophieDe Briey Laurent45h+15h5
ECGEB121Histoire économique et socialeWynants Paul, Roekens Anne (suppléant)60h6
ECGEB140SociologieRigaux Natalie45h+15h5
ECGEB221PsychologieBuxant Coralie45h4
EPICB241Théorie des organisations - partimWallemacq Anne30h3
ECGEB321Sciences religieusesDelhez Charles30h3

Informatique

  
ECGEB110Modèles de calcul et bases de donnéesColin Jean-Noël30h+15h4
ECGEB210Systèmes d'information de gestionLinden Isabelle, Ramdoyal Ravi (suppléant)30h+15h4

Séminaire

Un séminaire au choix en Economie ou en Gestion.

  

Economie

  
ECONB201Economie de la pauvretéCassan Guilhem30h4
ECONB204Croissance économique et crisesMignolet Michel30h4

Gestion

  
EGESB205Management humain pour les organisationsCultiaux John30h4
EGESB202Création d'entrepriseGiot Pierre30h4

Langues

L'Anglais est obligatoire. L'étudiant a le choix entre le Néerlandais et l'Allemand. Ce choix détermine le programme de langues pour tout le cycle.

  
EELVB190Anglais 1Hoorelbeke Christelle60h6
EELVB191Néerlandais 1Vandecasteele Maria30h3
EELVB192Allemand 1Brabant Stéphanie, Vanoirbeek Fabienne, Zeevaert Anne-Françoise30h3
EELVB290Anglais 2Hoorelbeke Christelle45h4
EELVB291Néerlandais 2Vandecasteele Maria30h3
EELVB292Allemand 2Brabant Stéphanie, Vanoirbeek Fabienne, Zeevaert Anne-Françoise30h3
EELVB390Anglais 3 Foissac Patrick30h3
EELVB391Néerlandais 3Vanparys Johan45h4
EELVB392Allemand 3Brabant Stéphanie, Vanoirbeek Fabienne, Zeevaert Anne-Françoise45h4

Filière

  

Economie

  
ECONB303Economie du développementBALAND Jean-Marie30h3
ECONB374Imperfections du marché et rôle de l'EtatHungerbuhler Mathias30h3
ECONB363Croissance économiqueHoussa Romain30h+7.5h3
ECONB364Globalisation et politique économique internationale : questions critiquesHoussa Romain30h3

Gestion

  
EGESB332Operations managementCHATURVEDI Aadhaar30h+7.5h3
EGESB385Simulation de gestion : jeu d'entrepriseZidda Pietro30h3
EGESB311Organisation et stratégieCastiaux Annick30h3
EGESB312Organisation, structure et designWallemacq Anne30h3
 CréditsHeures/Quadrimestre
12
CréditsHeures/Quadrimestre
12

Economie

   
ECGEB170Faits et décisions économiquesDe Crombrugghe de Picquendaele Alain630 - 730 - 8

Gestion

   
ECGEB180Fondements du managementZidda Pietro, Meunier Baudouin (suppléant)445 - 0

Méthodes quantitatives

   
ECGEB150Mathématiques généralesWuidar José645 - 22.5
ECGEB151Mathématiques pour l'économie et la gestion ILibert Anne-Sophie, Xhonneux Sebastian (suppléant)430 - 15
ECGEB152StatistiqueJacquemin Jean-Charles, Remon Marcel (suppléant)645 - 22.5

Droit

   
ECGEB130Fondements du droit DE STREEL Alexandre545 - 15

Sciences humaines

   
ECGEB120PhilosophieDe Briey Laurent545 - 15
ECGEB121Histoire économique et socialeWynants Paul, Roekens Anne (suppléant)630 - 030 - 0
ECGEB140SociologieRigaux Natalie545 - 15

Informatique

   
ECGEB110Modèles de calcul et bases de donnéesColin Jean-Noël430 - 15

Langues

Le cours d'Anglais EELV B190 est obligatoire. L'étudiant a le choix entre le cours de Néerlandais EELV B191 et le cours d'Allemand EELV B192. Ce choix détermine le programme de langues pour tout le cycle.
   
EELVB190Anglais 1Hoorelbeke Christelle630 - 030 - 0
EELVB191Néerlandais 1Vandecasteele Maria315 - 015 - 0
EELVB192Allemand 1Brabant Stéphanie, Vanoirbeek Fabienne, Zeevaert Anne-Françoise315 - 015 - 0
 CréditsHeures/Quadrimestre
12
CréditsHeures/Quadrimestre
12

Economie

   
ECGEB261MicroéconomieGuirkinger Catherine660 - 15
ECGEB270MacroéconomieMignolet Michel, De Callatay Etienne (suppléant)630 - 030 - 0
ECGEB262Economie industrielleCheffert Jean-Marie330 - 0

Gestion

   
ECGEB281Comptabilité financièreBernal Diaz Oscar660 - 30
ECGEB284Marketing managementDecrop Alain, MASSET Julie (suppléant)430 - 15

Méthodes quantitatives

   
ECGEB252Probabilités et inférence statistiqueBereau Sophie645 - 30
ECGEB251Mathématiques pour l'économie et la gestion IIWuidar José430 - 15

Droit

   
ECGEB231Droit des obligations contractuellesDE STREEL Alexandre, Van Enis Quentin (suppléant)330 - 0

Sciences humaines

   
ECGEB221PsychologieBuxant Coralie445 - 0
EPICB241Théorie des organisations - partimWallemacq Anne330 - 0

Informatique

   
ECGEB210Systèmes d'information de gestionLinden Isabelle, Ramdoyal Ravi (suppléant)430 - 15

Séminaire

Un séminaire au choix en Economie ou en Gestion.

   

Economie

   
ECONB201Economie de la pauvretéCassan Guilhem415 - 015 - 0
ECONB204Croissance économique et crisesMignolet Michel415 - 015 - 0

Gestion

   
EGESB205Management humain pour les organisationsCultiaux John430 - 0
EGESB202Création d'entrepriseGiot Pierre415 - 015 - 0

Langues

Le cours d'Anglais EELV B290 est obligatoire. L'étudiant suit le cours de Néerlandais EELV B291 ou le cours d'Allemand EELV B292, selon le cours suivi en première année.
   
EELVB290Anglais 2Hoorelbeke Christelle422.5 - 022.5 - 0
EELVB291Néerlandais 2Vandecasteele Maria315 - 015 - 0
EELVB292Allemand 2Brabant Stéphanie, Vanoirbeek Fabienne, Zeevaert Anne-Françoise315 - 015 - 0
 CréditsHeures/Quadrimestre
12
CréditsHeures/Quadrimestre
12

Economie

   
ECGEB362Risk, decision and strategyDelpierre Matthieu330 - 0
ECGEB375Relations économiques internationalesJacquemin Jean-Charles, De Crombrugghe de Picquendaele Alain (suppléant)430 - 7.5
ECGEB371Monnaie et financeGIRARD Alexandre445 - 0

Gestion

   
ECGEB382Comptabilité de gestionHelbois Dominique530 - 15
ECGEB383Gestion financièreGiot Pierre545 - 15
EGESB333Etudes de marchéHammedi Wafa, DESSART François (suppléant)430 - 15

Méthodes quantitatives

   
ECGEB351Recherche opérationnelleJomaux Franz430 - 0
ECGEB352Econométrie et analyse multivariéeVerardi Vincenzo645 - 30

Droit

   
ECGEB332Droit des sociétésDelvaux Marie330 - 0

Sciences humaines

   
ECGEB321Sciences religieusesDelhez Charles330 - 0

Langues

Le cours d'Anglais EELV B390 est obligatoire. L'étudiant suit le cours de Néerlandais EELV B391 ou le cours d'Allemand EELV B392, selon le cours suivi en première année.
   
EELVB390Anglais 3 Foissac Patrick315 - 015 - 0
EELVB391Néerlandais 3Vanparys Johan422.5 - 022.5 - 0
EELVB392Allemand 3Brabant Stéphanie, Vanoirbeek Fabienne, Zeevaert Anne-Françoise422.5 - 022.5 - 0

Filière

L'étudiant choisit 12 crédits de cours dans la filière Economie et/ou la filière Gestion. Ce choix n'est pas déterminant pour le Master.  Si l'étudiant a suivi le Séminaire du Bloc2 (4 crédits) et les 12 crédits ci-dessous au sein de la même filière (Economie ou Gestion), il en sera fait mention au titre d'option (Economie ou Gestion) sur son supplément au diplôme du grade de Bachelier.

   

Economie

   
ECONB303Economie du développementBALAND Jean-Marie330 - 0
ECONB374Imperfections du marché et rôle de l'EtatHungerbuhler Mathias330 - 0
ECONB363Croissance économiqueHoussa Romain330 - 7.5
ECONB364Globalisation et politique économique internationale : questions critiquesHoussa Romain330 - 0

Gestion

   
EGESB332Operations managementCHATURVEDI Aadhaar330 - 7.5
EGESB385Simulation de gestion : jeu d'entrepriseZidda Pietro330 - 0
EGESB311Organisation et stratégieCastiaux Annick330 - 0
EGESB312Organisation, structure et designWallemacq Anne330 - 0

Méthodes d'évaluation

Les premières interrogations : des évaluations formatives

En première année, des tests écrits indicatifs sont organisés fin octobre dans certaines matières. Les copies, corrigées et commentées sont remises aux étudiants. Le but poursuivi est de confronter rapidement les étudiants à une évaluation de niveau universitaire et de les renseigner au plus tôt sur leurs faiblesses tout en leur donnant les moyens de les corriger, notamment par des séances de remédiation.

Les sessions d’examens

En janvier, l’étudiant de première année présente les examens sur les matières enseignées lors du 1er quadrimestre. En cas d’échec, le résultat obtenu n’est pas pris en compte et l’étudiant pourra encore présenter l’examen concerné en juin et en août-septembre. Au second quadrimestre, la Faculté organise des séances de remédiation spécifiques à certaines matières du premier quadrimestre ainsi que des tests portant sur certaines matières du second quadrimestre.

Au-delà de la première année, l'étudiant adapte plus efficacement son effort à la nature et à l'importance de chacune des matières du programme. Il ne subit plus d'interrogations régulières, sinon dans le cadre des travaux dirigés, et il présente en janvier un examen sur chacune des unités d'enseignement suivie. La note obtenue en janvier est définitive et retenue pour la première session d'examens.

Aides à la réussite

Par un effort pédagogique important, la Faculté offre à tous les étudiants les meilleures chances de réussite. Caractéristique des études à Namur, la taille raisonnable des promotions permet les contacts étroits avec les enseignants et assistants. L'assimilation des matières est facilitée par des séances d'exercices, organisées en petits groupes. Une Cellule didactique coordonne l'ensemble des activités d'accompagnement pédagogique dans le bachelier.

Initiation aux outils informatiques de l’UNamur

Dès le début de la première année, des séances d’initiation aux outils informatiques de l’Université permettent aux étudiants d’appréhender le fonctionnement de l’ensemble des outils informationnels de l’université : Terra Nostra, Webcampus, Webmail, etc.

Passeports

En début d’année, l’étudiant est invité à répondre à un questionnaire appelé « Passeport » qui lui permet de se situer par rapport aux attentes des enseignants et par rapport aux autres étudiants. Sur base des résultats l’étudiant peut bénéficier de séances de correction et de renforcement des prérequis. Ces « passeports » sont réalisés à partir d’une recherche menée au départ de l’Université de Namur pour cerner les « prérequis » nécessaires lors de l’entrée à l’université, c’est-à-dire les aptitudes apprises dans le secondaire auxquelles les cours de première année font appel.

Tests d’évaluation formative

Des tests portant sur les matières enseignées au 1er quadrimestre sont organisés fin octobre. Ces tests permettent aux étudiants d’être confrontés rapidement à une évaluation de niveau universitaire et de se situer par rapport à ces exigences. Les étudiants peuvent discuter de leurs résultats avec les enseignants, les assistants et la Cellule didactique et faire éventuellement appel à l’aide du Service de Pédagogie Universitaire si leur méthode de travail s’avère inadéquate. Des séances de correction collective et de remédiation par petits groupes sont proposées aux étudiants en difficulté.

Remédiation

Les séances de remédiation, qui se déroulent par groupes restreints, permettent aux étudiants de revoir de façon approfondie les matières enseignées et de se préparer efficacement aux examens. Les modalités de ces séances sont spécifiques à chaque cours et sont précisées par l’enseignant concerné. Elles consistent en séances d’exercices, d’explications de certains points de la matière, de corrections d’exercices faits à domicile, etc.

Permanences

Des séances de questions-réponses collectives, organisées de manière régulière par les professeurs ou les assistants, offrent l’opportunité aux étudiants de poser leurs questions sur la matière tout en profitant des questions de leurs condisciples et des réponses qui y sont apportées. En dehors de ces permanences, les professeurs et assistants sont disponibles selon une plage horaire fixée ou sur rendez-vous.

Offres inter-sessions

Au terme des périodes d’évaluation de janvier et de juin, les étudiants ont la possibilité de consulter leurs copies d’examen et d’assister à une correction individualisée ou collective de l’examen. Les enseignants proposent également diverses formules d’aide pédagogique dans le courant du 2e quadrimestre et entre la fin de la session de juin et le début de la 2e session : réception individuelle dans le cadre de permanences ou sur rendez-vous, séances de réexplication de certains points de la matière par groupes, séances de questions-réponses par groupes, correction de solutions d’exercices rédigées à domicile par les étudiants, etc.

Conditions d'admission

Peuvent être admis aux études de bachelier, les titulaires d’un des titres suivants :
  • soit du certificat d'enseignement secondaire supérieur délivré à partir de l'année scolaire 1993-1994 par un établissement d'enseignement secondaire de plein exercice ou de promotion sociale de la Communauté française ainsi que les titulaires du même certificat délivré, à partir de l'année civile 1994, par le jury de la Communauté française (1);
  • soit du certificat d'enseignement secondaire supérieur délivré au plus tard à l'issue de l'année scolaire 1992-1993 accompagné du diplôme d'aptitude à accéder à l'enseignement supérieur (2);
  • soit d'un diplôme délivré par un établissement d'enseignement supérieur de la Communauté française sanctionnant un grade académique, soit d'un diplôme délivré par une institution universitaire ou un établissement organisant l'enseignement supérieur de plein exercice en vertu d'une législation antérieure (3) ;
  • soit d'un titre d'enseignement supérieur délivré par un établissement d'enseignement de promotion sociale (4);
  • soit d'une attestation de succès à un des examens d'admission organisés par les établissements d'enseignement supérieur ou par un jury de la Communauté française ; cette attestation donne accès aux études des secteurs, des domaines ou des cursus qu'elle indique ;
  • soit d'un diplôme, titre ou certificat d'études similaire à ceux mentionnés aux littéras précédents délivré par la Communauté flamande, par la Communauté germanophone ou par l'Ecole royale militaire ;
  • soit d'un diplôme, titre ou certificat d'études étranger reconnu équivalent à ceux mentionnés aux littéras précédents (1) à (4) ;
  • soit du diplôme d'aptitude à accéder à l'enseignement supérieur (DAES) conféré par le jury de la Communauté française.

Il est également possible d’envisager une admission sur la base d’une valorisation des savoirs et compétences acquis par l’expérience professionnelle ou personnelle (VAE).

Sous certaines conditions, l’étudiant peut obtenir une réduction de la charge d’enseignement (jusqu’à 120 crédits maximum).

Pour plus d’informations, il y a lieu de prendre contact avec le service des inscriptions.

Jury d'admission

Paul Wynants (Président)
Jean-Charles Jacquemin (Secrétaire)
Paul Wynants (Président du bloc des 60 premiers crédits)
Jean-Charles Jacquemin (Secrétaire du bloc des 60 premiers crédits)