Formation 2020-2021

Master en sciences pharmaceutiques, à finalité approfondie

 Th.+Ex.Crédits/Bloc
12
 Th.+Ex.Crédits/Bloc
12

Finalité approfondie

  
MPHAM119Travail expérimental de recherche - Partie I0h+80h8
MPHAM117Initiation à la recherche scientifique20h+20h4
MPHAM118Communication scientifique20h3
MPHAM215Travail expérimental de recherche - Partie II35h4
MPHAM216Connaissance intégrée en sciences pharmaceutiques approfondies8
MPHAM217Stage de recherche en Belgique ou à l'étranger3

Options

  

Option A : Drug development - non clinical and clinical

  
MSBMM108Quality Assurance : GMP, GCP, GLP and Regulatory AspectsLienard Patricia30h+10h3
MSBMM103Clinical TrialsGeysels Yves30h+30h6
MSBMM102Preclinical Drug Development - Partim pharmaceutiqueGillet Jean-Pierre30h3
MSBMM109Negociation, communication, networkingMALONNE HUGUES20h4

Option B : Gestion

  
ECGEB281Comptabilité financière et analytiqueBernal Diaz Oscar45h+15h5
MPHAM123Propriété intellectuelle et brevetsBOURGUIGNON Virginie15h+5h2
MPHAM124Gestion en officineMasereel Bernard20h4
MGESM203Gestion de l'entreprise30h5

Option C : Délivrance

  
MPHAM124Gestion en officineMasereel Bernard20h4
MPHAM125Complément de pharmacothérapie [UCLouvain]30h+15h3
MPHAM126Dermopharmacie-pathologies courantes et soin des plaies [UCLouvain]22.5h3
MPHAM127Médecines complémentaires [UCLouvain]22.5h3
MPHAM128Pharmacodépendance et toxicomanie [UCLouvain]22.5h3

Tronc commun

  
MMEDB308ImmunopathologieGraux Carlos15h2
MPHAM110Analyse pharmaceutique approfondie et contrôle de qualité des médicaments30h4
MPHAM112Toxicologie et pharmacovigilance20h3
MPHAM111Nutrition20h2
MPHAM113Pharmacogénétique et médecine personnalisée20h3
MPHAM114Pharmacie galénique - Partie I40h3
MPHAM115Pharmacie galénique - Partie II20h+16h3
MPHAM116Pharmacologie appliquéeDogne Jean-Michel, DOUXFILS Jonathan, Masereel Bernard60h7
MBIOB361Microbiologie médicale - Partim pharmaceutiqueTRÉ-HARDY MARIE30h2
MPHAM211Travaux pratiques de pharmacie galénique0h+50h4
MPHAM212Sémiopathologie, y compris premiers secours45h+10h6
MPHAM213Soins pharmaceutiques en officine et stage [UCLouvain]55h12
MPHAM214Travail de fin de cycle - mémoire18
MPHAM210Législation et déontologie pharmaceutique40h5
 CréditsHeures/Quadrimestre
12
CréditsHeures/Quadrimestre
12

Finalité approfondie

   
MPHAM119Travail expérimental de recherche - Partie I80 - 80
MPHAM117Initiation à la recherche scientifique420 - 20
MPHAM118Communication scientifique320 - 0

Options

L'étudiant choisit une option (16 crédits).

   

Option A : Drug development - non clinical and clinical

   
MSBMM108Quality Assurance : GMP, GCP, GLP and Regulatory AspectsLienard Patricia330 - 10
MSBMM103Clinical TrialsGeysels Yves630 - 30
MSBMM102Preclinical Drug Development - Partim pharmaceutiqueGillet Jean-Pierre330 - 0
MSBMM109Negociation, communication, networkingMALONNE HUGUES420 - 0

Option B : Gestion

   
ECGEB281Comptabilité financière et analytiqueBernal Diaz Oscar545 - 15
MPHAM123Propriété intellectuelle et brevetsBOURGUIGNON Virginie215 - 5
MPHAM124Gestion en officineMasereel Bernard420 - 0
MGESM203Gestion de l'entreprise530 - 0

Option C : Délivrance

   
MPHAM124Gestion en officineMasereel Bernard420 - 0
MPHAM125Complément de pharmacothérapie [UCLouvain]330 - 15
MPHAM126Dermopharmacie-pathologies courantes et soin des plaies [UCLouvain]322.5 - 0
MPHAM127Médecines complémentaires [UCLouvain]322.5 - 0
MPHAM128Pharmacodépendance et toxicomanie [UCLouvain]322.5 - 0

Tronc commun

   
MMEDB308ImmunopathologieGraux Carlos215 - 0
MPHAM110Analyse pharmaceutique approfondie et contrôle de qualité des médicaments430 - 0
MPHAM112Toxicologie et pharmacovigilance320 - 0
MPHAM111Nutrition220 - 0
MPHAM113Pharmacogénétique et médecine personnalisée320 - 0
MPHAM114Pharmacie galénique - Partie I340 - 0
MPHAM115Pharmacie galénique - Partie II320 - 16
MPHAM116Pharmacologie appliquéeDogne Jean-Michel, DOUXFILS Jonathan, Masereel Bernard760 - 0
MBIOB361Microbiologie médicale - Partim pharmaceutiqueTRÉ-HARDY MARIE230 - 0

Finalités et objectifs

Le master en sciences pharmaceutiques poursuit le bachelier en sciences pharmaceutiques. Ce master forme des spécialistes du médicament au travers d’une démarche interdisciplinaire intégrant les connaissances de base. Il vise à les appliquer aux problèmes concrets que rencontrent les pharmacien·nes dans leur activité professionnelle en vue d’améliorer la santé des patient·es de manière générale.

Pour répondre à ces objectifs, le master en sciences pharmaceutiques développe les compétences suivantes :

Expertise en délivrance des médicaments et des produits de santé

Au cours de leurs études, les étudiant·es en sciences pharmaceutiques sont amené·es à développer une expertise en délivrance afin d’assurer la sécurité́, le suivi, l’efficience et l’utilisation optimale des traitements médicamenteux.

Ceci requiert le développement de compétences particulières :

  • veiller à la bonne utilisation des médicaments ;
  • identifier les risques et problèmes d’un traitement médicamenteux : gestion des interactions médicamenteuses, des effets indésirables et des contre-indications (médicaments et pathologies associées), posologie, adaptation du traitement dans les populations particulières (femmes enceintes et allaitantes, pédiatrie et personnes âgées).
  • effectuer un suivi du traitement et la continuité́ des soins des patient·es ;
  • transmettre les mesures hygiénodiététiques ;
  • élaborer le plan de soins des patient·es ;
  • répondre à une situation d’urgence.

Préparation des médicaments

  • réaliser des préparations officinales non stériles et stériles selon les lignes directrices et les normes de pratique reconnues ;
  • comprendre le processus de conception et de développement en industrie.

Santé publique

  • pharmacovigilance :
    • comprendre les principes généraux et assurer le bon usage des médicaments ainsi que la mise en place des activités de minimisation de risque ;
    • effectuer la procédure pour rapporter les effets indésirables au niveau national ;
    • communiquer les informations nouvelles en matière de pharmacovigilance.
  • prévention et promotion : relayer l’information des nouveaux décrets et des campagnes de sensibilisation (MST, addictions, vaccination...) ;
  • comprendre le concept de « pharmacien de référence » et son application.

Réglementation

  • connaître et respecter la déontologie et la législation ;
  • connaître les responsabilités des pharmacien·nes et des risques encourus en cas de mauvais usage de produits médicamenteux ;
  • connaître les processus de pharmacoéconomie ;
  • respecter des principes éthiques.

Qualité́

  • assurer la traçabilité lors des différentes étapes de production et de transport/transfert des produits médicamenteux ;
  • respecter les procédures (stockage et logistique) et la traçabilité au sein de l’officine ;
  • mettre à jour le dossier pharmaceutique des patient·es (intolérances, allergies, effets indésirables…).

Communication

  • adapter son langage à son interlocutrice ou interlocuteur (vocabulaire approprié, vulgarisation) :
    • avec les autres professionnel·es de la santé, les collaboratrices et collaborateurs ;
    • avec les patient·es ;
  • établir une relation de confiance avec les patient·es et exercer l’écoute active ;
  • conscientiser ;
  • respecter la confidentialité.

Travail en équipe

  • collaborer de manière efficiente dans l’interdisciplinarité ;
  • comprendre les responsabilités et les rôles des pharmacien·nes dans l’équipe officinale.

Formation continue

  • évaluer les besoins en matière d’apprentissage ;
  • trouver de l’information pertinente (nouvelles autorisations de mise sur le marché, nouvelles recommandations...) à l’aide d’outils de recherche adéquats ;
  • interpréter de manière critique les informations (evidence-based) ;
  • faire appel à la démarche scientifique ;
  • actualiser son savoir au travers des formations continues proposées par les sociétés scientifiques reconnues et le mettre en pratique.

Valeurs

  • agir avec conscience professionnelle, déontologie, rigueur et précision ;
  • identifier et respecter les responsabilités de chacune et chacun ;
  • nourrir sa curiosité́ intellectuelle ;
  • agir avec un esprit d’initiative.

Description

Tronc commun

Les unités d’enseignement (UE) obligatoires permettent aux étudiant·es d’approfondir leurs connaissances en analyse pharmaceutique et en pharmacologie et d’obtenir des connaissances dans différents domaines : immunopathologie, nutrition, toxicologie et pharmacovigilance, pharmacogénétique et médecine personnalisée, pharmacie galénique, microbiologie pharmaceutique, législation et déontologie pharmaceutique ainsi qu’en sémiopathologie.

Une formation aux premiers secours qui se voudra très pratique est organisée pour permettre aux étudiant·es de répondre rapidement et adéquatement en situation d’urgence.

Le tronc commun comprend également la réalisation d’un stage officinal et d’un travail de fin de cycle. Ce stage, d’une durée légale de 6 mois, permet aux étudiant·es de se former pratiquement au métier de pharmacien·nes d’officine.

Le travail de fin de cycle permet de développer en profondeur un sujet en rapport avec la finalité choisie.

Les bonnes pratiques officinales sont développées dans le cadre d’une pharmacie didactique virtuelle avec mise en situation pratique.

En ce qui concerne les bonnes pratiques officinales, le stage officinal et le travail de fin de cycle, les étudiant·es bénéficient de la complémentarité des deux partenaires associés à l’organisation de ces UE. De plus, l’UNamur et l’UCLouvain s’associent à la formation des étudiant·es dans le cadre de l’acquisition de compétences générales en sciences pharmaceutiques, UE qui clôture le parcours des étudiant·es.

Finalité approfondie

La finalité approfondie prépare les étudiant·es au métier de chercheuses ou chercheurs grâce à une UE d’initiation à la recherche scientifique et de communication scientifique, mais aussi via le développement d’un projet de recherche au sein d’un laboratoire universitaire.

Ce projet de recherche est effectué au cours d’un stage de recherche en Belgique, ou à l’étranger au sein d’une institution universitaire ou d’un laboratoire privé qui sera reconnu par une commission de stage.

L’Université de Namur bénéficie d’un institut de recherche NARILIS (NAmur Research Institute for LIfe Sciences; www.narilis.be) disposant de nombreuses opportunités pour effectuer ce stage de recherche. Les domaines de recherche couverts par ces différents centres sont variés, allant des sciences biologiques aux sciences chimiques et physiques en passant par les sciences pharmaceutiques : thrombose et hémostase, cancer, diabète, chimie médicinale, nanosciences, neurosciences…

Options

Les étudiant·es ont accès à trois options différentes :

Drug development: non-clinical and clinical

Cette option est organisée en collaboration avec le master en sciences biomédicales. Intégralement dispensée en anglais, elle forme les étudiant·es à toutes les étapes de développement d’une nouvelle molécule thérapeutique et leur permet d’obtenir des connaissances plus solides tant au niveau scientifique que réglementaire pour intégrer le milieu industriel par la suite.

Gestion

Organisée en collaboration avec la faculté des sciences économiques, sociales et de gestion, l’option gestion forme les étudiant·es à la gestion de l’entreprise, de l’officine et à la comptabilité financière. Ces UE sont utiles dans la plupart des débouchés professionnels.

Délivrance

L’option délivrance permet aux étudiant·es d’approfondir leurs connaissances officinales à l’aide de différents modules axés sur des populations spécifiques (femmes enceintes, pédiatrie, gériatrie), les médecines alternatives, la prise en charge des dépendances et la dermatologie. Cette option s’appuie sur les expertises de l’UCLouvain conjuguées avec celles développées par l’UNamur dans le cadre de la gestion officinale.

Méthodes d'enseignement

Les unités d’enseignement sont enseignées par des professeur·es spécialistes de l’UNamur et de l’UCLouvain ou des expert·es du monde professionnel.

Théorie, séminaires, laboratoires et séances d’exercices, tout est mis en œuvre pour assurer la maîtrise des concepts.

Grâce aux laboratoires et séances d’exercices organisés en petits groupes, les étudiant·es découvrent les techniques propres à chaque discipline.

Des tableaux interactifs, forums, questionnaires en ligne, mais aussi des dispositifs d’e-learning… sont mis à la disposition des étudiant·es pour favoriser un apprentissage actif et faciliter au maximum les contacts avec leurs professeur·es.

Tout au long du master, une attention est portée à la transversalité, l’interdisciplinarité et l’ouverture sur le monde pour permettre aux étudiant·es d’établir des liens entre les matières et de mobiliser les concepts entre les disciplines tout en mettant leurs acquisitions en relation avec des réalités extérieures.

Méthodes d'évaluation

Les modes d’évaluation sont variés et adaptés à chaque unité d’enseignement. Il s’agit notamment d’examens écrits ou oraux, de rapports individuels ou de groupe, de défenses orales devant un jury…

Les modalités précises d’évaluation peuvent être consultées sur les fiches d’information de chaque unité d’enseignement.

Conditions d'admission

ACCÈS DIRECT

  • Bachelier en sciences pharmaceutiques.

ACCÈS MOYENNANT UN COMPLEMENT DE CREDIT

  • Bachelier en sciences dentaires,
  • Bachelier en médecine,
  • Bachelier en sciences de l’ingénieur, orientation bioingénieur,
  • Bachelier en sciences biomédicales
  • Bachelier en sciences chimiques

ACCÈS SUR DOSSIER

  • Autre bachelier ou master de type long de la Communauté française de Belgique ;
  • diplômé de l’enseignement supérieur hors Communauté française de Belgique ;
  • sur base de VAE (Valorisation des acquis de l’expérience).

Pour les admissions en master, il y a lieu de prendre contact avec le service des inscriptions.

Jury

Jean-Michel Dogne (Président du jury)