Formation 2018-2019

Master 60 en sciences biomédicales

Finalités et objectifs

Au terme de la formation de master 60 en sciences biomédicales, l’étudiant sera capable de :

  • conduire des projets scientifiques pour mieux comprendre les mécanismes moléculaires et cellulaires des pathologies et améliorer leurs traitements : analyser les données brutes, interpréter les résultats et présenter clairement les observations réalisées ;
  • maîtriser toutes les étapes du développement de nouvelles thérapies, en particulier d’origine biotechnologique ou cellulaire ;
  • développer des biomarqueurs liés à différentes thérapies, par exemple grâce à la génétique et à la pharmacogénomique ;
  • diriger et contrôler des études précliniques et cliniques ;
  • assurer la qualité de production de produits biotechnologiques et biosimilaires, de thérapies cellulaires (cellules souches), de thérapies géniques, d’ingénierie tissulaire, de dispositifs médicaux (implants, « drug delivery devices »...) ;
  • s’assurer de la qualité, de la sécurité et de l’efficacité du médicament avant sa mise sur le marché.

 

Description

Le programme de master 60 en sciences biomédicales, enseigné intégralement en anglais, assure une formation de base en sciences biomédicales.


Méthodes d'enseignement

L’accent est placé sur une formation interactive durant laquelle l’étudiant réalise de nombreux travaux pratiques et personnels.

L’étudiant est clairement placé au centre de sa formation et en situation professionnelle lors de son mémoire qu’il réalise en laboratoire ou en hôpital.

Méthodes d'évaluation

En janvier, l’étudiant présente les examens sur les matières enseignées lors du 1er quadrimestre. La note obtenue en janvier est définitive et retenue pour la première session d’examens. En cas d’échec, l’étudiant pourra présenter l’examen concerné en août-septembre. En juin, l’étudiant présente les examens sur les matières enseignées lors du second quadrimestre.

Pour certaines activités, une évaluation régulière est réalisée sur base de rapports rédigés après chaque séance de travaux pratiques. Ces travaux pratiques comptent pour un pourcentage significatif dans la note finale.

 

Mobilité et ouverture internationale

L’étudiant a l’opportunité de parfaire sa formation à l’étranger durant un quadrimestre dans le cadre du programme de mobilité Erasmus.

Conditions d'admission

ACCÈS DIRECT

  • bachelier en sciences biomédicales ;

ACCÈS moyennant un éventuel COMPLÉMENT DE 15 CRÉDITS maximum

  • bachelier en sciences pharmaceutiques, médecine, médecine vétérinaire, sciences biologiques, sciences dentaires, kinésithérapie et réadaptation, sciences de la motricité, sciences chimiques ;
  • master en ingénieur civil en chimie et science des matériaux, sciences de la santé publique, kinésithérapie et réadaptation.

ACCÈS moyennant un COMPLÉMENT DE 15 À 30 CRÉDITS

  • bachelier (type court) en sage-femme ;
  • bachelier de spécialisation (type court) en anesthésie, soins intensifs et aide médicale urgente.

ACCÈS moyennant un COMPLÉMENT DE 30 À 60 CRÉDITS

  • bachelier (type court) en diététique, ergothérapie, soins infirmiers, technologie en imagerie médicale, technologue de laboratoire médical ;
  • bachelier (type court) en chimie orientation biochimie, biotechnologie, chimie appliquée, environnement.

ACCÈS SUR DOSSIER

  • autre diplômé de l’enseignement supérieur de la Communauté française de Belgique ;
  • diplômé de l’enseignement supérieur hors Communauté française de Belgique;
  • sur base de VAE (Valorisation des acquis de l'expérience).

Pour les admissions en master, il y a lieu de prendre contact avec le service des inscriptions.

Jury

Yves Poumay (Président du jury)
Olivier De Backer (Secrétaire du jury)