Formation 2024-2025

Master de spécialisation en médecine générale

Sous réserve de modifications - version définitive disponible dès le 1er juin 2024.
 Th.+Ex.Crédits/Bloc
123
 Th.+Ex.Crédits/Bloc
123

Cours intensifs de préparation à l’assistanat en médecine générale

  
WMEGE2150Habilités spécifiques du médecin généraliste (partie 1) - Partim [UCLouvain]6h1
WMEGE2151Soins à la personne et à la population (partie 1) - Partim [UCLouvain]6h1
WMEGE2152Gestion de la pratique et développement professionnel personnel (partie 1) - Partim [UCLouvain]6h1
MMEGM310Cours intensifs de préparation à l’assistanat en médecine générale 240h+10h3

Formation continue

  

Séminaires de pratique accompagnée

  
MMEGM314Séminaires de pratique accompagnée (partie 1)0h+50h3
WMEGE2259Séminaires de pratique accompagnée (partie 2) [UCLouvain]0h+50h3
MMEGM333Séminaires de pratique accompagnée (partie 3)0h+50h3

Questions approfondies de médecine générale

  
MMEGM311Questions approfondies de Médecine Générale 118h+10h3
MMEGM312Questions approfondies de Médecine Générale 218h+10h2
WMEGE2153Résolution de problèmes spécifiques à la médecine générale (partie 1) [UCLouvain]12h2
WMEGE2156Questions approfondies de gestion de cabinet (partie 1) [UCLouvain]12h2
WMEGE2253Résolution de problèmes spécifiques à la médecine générale (partie 2) [UCLouvain]12h2
WMEGE2256Questions approfondies de gestion de cabinet (partie 2) [UCLouvain]12h2
MMEGM320Questions approfondies de Médecine Générale 718h+10h2
MMEGM321Questions approfondies de Médecine Générale 818h+10h2
MMEGM322Questions approfondies de Médecine Générale 9 (y compris sensibilisation à l’EBM et à la recherche bibliographique)12h+10h2
WMEGE2352Gestion de la pratique et du développement professionnel individuel (3° partie) - Partim [UCLouvain]6h1
MMEGM330Questions approfondies de Médecine Générale 1018h+10h2
MMEGM331Questions approfondies de Médecine Générale 1118h+10h2
WMEGE2350Habilités spécifiques du médecin généraliste (partie 3) - Partim [UCLouvain]6h1
WMEGE2351Soins à la personne et à la population (partie 2) - Partim [UCLouvain]6h1

Travaux préparatoires au TFE/Mémoire

  
WMEGE2258Travail personnel, 2ème partie [UCLouvain]0h+50h4
MMEGM323Travail personnel y compris travaux préparatoires au TFE/Mémoire6h+5h1
WMEGE2358Travail personnel, 3e partie [UCLouvain]5
MMEGM332Travail personnel – réalisation du TFE/mémoire (y compris l’accompagnement par son mentor)15h+100h5

Gestion de sa pratique

  
MMEGM313Mentorat15h+10h2
MMEGM324Mentorat15h+10h2

Formation clinique

  
MMEGM315Stage de médecine générale en pratique de MG 1ere année (1er partie)0h+988h20
WMEGE9111Stage de médecine générale en pratique de MG 1ère année (2d partie) [UCLouvain]0h+988h20
WMEGE9211Stage de médecine générale en pratique de MG (3° partie) [UCLouvain]0h+988h20
WMEGE9221Stage de médecine générale en milieu hospitalier [UCLouvain]0h+988h20
MMEGM334Stage de médecine générale en pratique de MG – 3° année – 1ère partie0h+988h20
WMEGE9332Stage de médecine générale en pratique de MG - 3° année – 2d partie [UCLouvain]0h+988h20
 CréditsHeures/Quadrimestre
12
CréditsHeures/Quadrimestre
12

Cours intensifs de préparation à l’assistanat en médecine générale

   
WMEGE2150Habilités spécifiques du médecin généraliste (partie 1) - Partim [UCLouvain]16 - 0
WMEGE2151Soins à la personne et à la population (partie 1) - Partim [UCLouvain]16 - 0
WMEGE2152Gestion de la pratique et développement professionnel personnel (partie 1) - Partim [UCLouvain]16 - 0
MMEGM310Cours intensifs de préparation à l’assistanat en médecine générale 2340 - 10

Formation continue

   

Séminaires de pratique accompagnée

   
MMEGM314Séminaires de pratique accompagnée (partie 1)30 - 250 - 25

Questions approfondies de médecine générale

   
MMEGM311Questions approfondies de Médecine Générale 1318 - 10
MMEGM312Questions approfondies de Médecine Générale 2218 - 10
WMEGE2153Résolution de problèmes spécifiques à la médecine générale (partie 1) [UCLouvain]212 - 0
WMEGE2156Questions approfondies de gestion de cabinet (partie 1) [UCLouvain]212 - 0

Gestion de sa pratique

   
MMEGM313Mentorat27.5 - 57.5 - 5

Formation clinique

   
MMEGM315Stage de médecine générale en pratique de MG 1ere année (1er partie)200 - 988
WMEGE9111Stage de médecine générale en pratique de MG 1ère année (2d partie) [UCLouvain]200 - 988
 CréditsHeures/Quadrimestre
12
CréditsHeures/Quadrimestre
12

Formation continue

   

Séminaires de pratique accompagnée

   
WMEGE2259Séminaires de pratique accompagnée (partie 2) [UCLouvain]30 - 250 - 25

Questions approfondies de médecine générale

   
WMEGE2253Résolution de problèmes spécifiques à la médecine générale (partie 2) [UCLouvain]212 - 0
WMEGE2256Questions approfondies de gestion de cabinet (partie 2) [UCLouvain]212 - 0
MMEGM320Questions approfondies de Médecine Générale 7218 - 10
MMEGM321Questions approfondies de Médecine Générale 8218 - 10
MMEGM322Questions approfondies de Médecine Générale 9 (y compris sensibilisation à l’EBM et à la recherche bibliographique)212 - 10

Travaux préparatoires au TFE/Mémoire

   
WMEGE2258Travail personnel, 2ème partie [UCLouvain]40 - 50
MMEGM323Travail personnel y compris travaux préparatoires au TFE/Mémoire16 - 5

Gestion de sa pratique

   
MMEGM324Mentorat27.5 - 57.5 - 5

Formation clinique

Les étudiants devront choisir 2 périodes de stage dont 1 en milieu hospitalier.

   
WMEGE9211Stage de médecine générale en pratique de MG (3° partie) [UCLouvain]200 - 988
WMEGE9221Stage de médecine générale en milieu hospitalier [UCLouvain]200 - 988

Finalités et objectifs

Le master de spécialisation en médecine générale succède au master de médecine et s’adresse aux étudiants qui ont fait le choix de se spécialiser en médecine générale.

Ce master complémentaire vise la formation du futur médecin généraliste et lui donne accès, à son terme, à la pratique dans le cadre de l’INAMI (Institut National de l’Assurance Maladie Invalidité).

Le programme du master de spécialisation en médecine générale vise à approfondir les connaissances de base acquises pendant le master en médecine et à les appliquer dans le contexte propre de la médecine générale. Celui-ci correspond à une médecine « capable de fournir des soins complets et continus à toute personne recherchant des soins médicaux, quels que soient son âge, son sexe et sa maladie. La médecine générale inclut également une responsabilité professionnelle envers la communauté et l’environnement » (Définition de la médecine générale par la WONCA Europe).

Les étudiants diplômés spécialistes en médecine générale seront capables de :

  • Identifier les différents rôles du médecin généraliste et définir quelles sont les différentes lignes de soins et leur rôle.
  • Identifier les différents interlocuteurs de la première ligne de soin et définir leur fonction. Ils seront également capables de créer des modalités de travail interdisciplinaire autour de la santé du patient.
  • Définir le cadre dans lequel s’inscrit la pratique de médecine générale, tant au niveau juridique, administratif, économique qu’environnemental, et de l’appliquer dans la pratique quotidienne.
  • Identifier les documents administratifs (certificats, attestations) en lien avec la pratique de médecine générale et les employer dans le respect du cadre légal et déontologique.
  • Appliquer la connaissance de l’outil informatique dans le cadre de la gestion du dossier médical informatisé, de l’e-santé, l’hygiène numérique et la protection des données.
  • Appliquer les principes de déontologie et d’éthique à leur pratique.
  • Établir une communication adéquate avec le patient, y compris dans des situations difficiles (agressivité…), et d’établir une communication interprofessionnelle de qualité.
  • Appliquer une approche transversale des problèmes de santé, en tenant compte de la médecine basée sur les preuves (EBM), de l’épidémiologie des maladies en médecine générale, de la situation géographique, des aspects familiaux, sociaux, culturels et environnementaux.
  • Mettre en rapport la connaissance théorique de la maladie, les spécificités du malade et les aspects de la gestion du temps et de l’incertitude, propres à la médecine générale.
  • Planifier l’organisation de sa pratique future sur le plan pratique.
  • S’initier à la pratique de l’échographie clinique et d’en cerner les limites et avantages
  • Évaluer une thématique en médecine générale, par l’intermédiaire d’un travail de recherche (Mémoire).

De manière transversale, une attention particulière sera portée à la médecine pratiquée en milieu rural.

Description

La durée du master de spécialisation en médecine générale est de trois ans. Chaque année combine une pratique de stage encadrée par un maître de stage agréé, des enseignements de synthèse, des séminaires et des travaux personnels supervisés.

Il est organisé au sein d’une cohabilitation entre l’UNamur et l’UCLouvain dont l’université de référence est l’UNamur. Le programme comporte 180 crédits répartis sur 3 années d’études correspondant à 60 crédits chacune. Les stages se déroulent principalement au sein de pratique de médecine générale, mais également lors de stages hospitaliers, tous supervisés par des maîtres de stage reconnus.

 

Modalités d'organisation

L’assistant en médecine générale est inscrit comme étudiant à l’Université de Namur et il est également employé du CCFFMG. Des formalités à remplir dépendent de chacune des parties.

La formation universitaire est régie par une Co-Habilitation entre l’UNamur et l’UCL. L’université de référence est l’UNamur.

La formation académique aura lieu principalement à Namur, mais des unités d’enseignements décentralisées pourront être proposées.

Méthodes d'enseignement

Les stages se déroulent au sein de pratiques cliniques, supervisées par des maîtres de stage reconnus. Les modalités pratiques de ces stages sont réglées par le CCFFMG (www.ccffmg.be) et en particulier via son vademecum (http://www.ccffmg.be/le-vademecum/).

Les unités d’enseignement sont enseignées par des professeurs spécialistes de l’UNamur et de l’UCLouvain ou des experts du monde professionnel. Une partie de l’enseignement fera appel à la pédagogie active et en particulier à la technique de la « simulation en santé ».

Le mentorat est une méthode de soutien, d’échange et d’apprentissage réalisée lors d’une relation entre un médecin peu expérimenté (le mentoré donc l’assistant) et un médecin expérimenté (le mentor). Cette relation s’inscrit dans la durée (3 ans).

Des séminaires permettent d’échanger entre pairs sur des cas cliniques rencontrés, intéressants, illustratifs d’un sujet ou problématiques (casuistique).

Des devoirs et travaux personnels complètent l’enseignement.

Un mémoire doit être réalisé en fin de cycle. Il permet de développer une analyse critique sur une question d’intérêt personnel qui a émergé au cours de sa pratique de médecine générale en utilisant une méthodologie adéquate.

Tout au long du master de spécialisation, une attention est portée à la transversalité, l’interdisciplinarité et l’ouverture sur le monde pour permettre aux étudiants d’établir des liens entre les matières et de mobiliser les concepts entre les disciplines tout en mettant leurs acquisitions en relation avec des réalités extérieures.

Méthodes d'évaluation

L’évaluation des stages est régie par la grille fournie par le SPF Santé publique.

Le mentorat est une méthode d’enseignement particulière et innovante. L’intimité et la non-hiérarchisation de la relation « Mentor-Mentoré » ne permet pas une évaluation classique du mentoré par le mentor.

L’évaluation se basera sur

  • d’une part l’engagement du mentoré (présence, régularité, comportement, communication)
  • et d’autre part le feed-back du mentoré lors de chaque rencontre (déroulement, sujet abordé, etc.)

Un mentorat bâclé ou réalisé de manière non sérieuse ou irrespectueuse engendra une pénalité de points. La faculté se réserve le droit de convoquer l’étudiant afin de procéder à une évaluation externe du mentorat.

L’évaluation des séminaires est réalisée par leurs animateurs. Les échanges entre étudiants permettent aux animateurs d’évaluer les étudiants. La présence suffisante à ces séminaires est une condition sine qua non. En cas de présence/de participation insuffisante, une seconde session peut être organisée selon une interrogation sur des cas cliniques présentés en cours d’année.

L’évaluation du mémoire est réalisée lors d’une défense orale devant un jury interuniversitaire.

Les modes d’évaluation des autres unités d’enseignement sont variés et adaptés à chaque unité. Il s’agit notamment d’examens écrits ou oraux, de rapports individuels ou de groupe, de défenses orales devant un jury…

Les modalités précises d’évaluation peuvent être consultées sur les fiches descriptives de chaque unité d’enseignement.

Conditions d'admission

1er Être porteur du grade de master en médecine ou d’un grade académique similaire donnant accès au titre professionnel de médecin, obtenu en Belgique ou dans un pays membre de l’Union Européenne. Les porteurs d’un diplôme obtenu en dehors de l’Union européenne n’ont pas accès à ce programme.

2ème Être porteur d’un document attestant que l’intéressé a été, au terme de l’épreuve de sélection, retenu comme candidat spécialiste en médecine générale, au sein d’une faculté de médecine belge.

3ème Être habilité à exercer la médecine en Belgique.

Pour les admissions en master de spécialisation, il y a lieu de prendre contact avec le service des inscriptions.