Formation 2016-2017

Master 120 en sciences mathématiques, à finalité spécialisée

 Th.+Ex.Crédits/Bloc
12
 Th.+Ex.Crédits/Bloc
12

Cours obligatoires

  
SMATM101Systèmes, contrôle et optimisationWinkin Joseph30h+30h6
SMATM102Analyse multivariée et introduction aux logiciels statistiquesRemon Marcel, BARTHÉLÉMY Johan (suppléant)30h+30h6
SMATM103Algèbre linéaire numérique : méthodes directes et itérativesSartenaer Annick30h+30h6
SMATM104Théorie qualitative des systèmes dynamiquesCarletti Timoteo30h+30h6
SMATM110Travaux pratiques de programmation0h+45h3
SSPSM101Sciences, éthique et développementHespel Bertrand, TILMAN Valérie (suppléant)22.5h+7.5h3
SSPSM201Philosophie des mathématiquesLambert Dominique15h3
SMATM205Fondements des mathématiquesRemon Marcel30h3

Cours au choix

L'étudiant choisit 27 crédits dont au minimum 3 et au maximum 9 crédits en dehors du programme de sciences mathématiques.

  
SMATM123Analyse de données complexes Lambiotte Renaud30h+30h6
SMATM121Gravitation relativiste et cosmologieFuzfa Andre30h+30h6
SMATM124Aspects statistiques de la classificationHardy André30h+30h6
SMATM125Choix discrets et autres approches mathématiques pour la mobilité Cornelis Eric30h+30h6
SMATM224Méthodes heuristiques Carletti Timoteo30h+30h6
SMATM130Questions spéciales de mathématiques : intelligent systems and robotics BARTHÉLÉMY Johan30h6
SMATM122Systèmes complexes commandésMAUROY Alexandre, Winkin Joseph, Winkin Joseph (suppléant)30h+30h6
SMATM223Analyse des données symboliquesHardy André30h+30h6
SMATM127Dynamique céleste et résonancesLemaitre Anne, Noyelles Benoît (suppléant)30h+30h6
SMATM227Méthodes avancées pour les systèmes non linéairesMAUROY Alexandre30h+30h6

Cours de langues

Une unité d'enseignement au choix

  
SELVM201Perfectionnement d'AnglaisZimmer Carole45h3
SELVM202Réactualisation du NéerlandaisLABATE Simon, Vanparys Johan45h3

Mémoire

  
SMATM111Introduction à la rédaction mathématiqueLibert Anne-Sophie15h3
SMATM201Mémoire21

Finalité spécialisée

  
EFASB253Introduction à la gestionMASSET Julie30h3
SMATM214Stage d'observation dans le privéLemaitre Anne9
SMATM203Approche plurielle d'un projet pour l'entrepriseCarletti Timoteo, Fuzfa Andre, Lambiotte Renaud, Lemaitre Anne, Libert Anne-Sophie, Sartenaer Annick, MAUROY Alexandre (suppléant)90h+90h18
 CréditsHeures/Quadrimestre
12
CréditsHeures/Quadrimestre
12

Cours obligatoires

   
SMATM101Systèmes, contrôle et optimisationWinkin Joseph630 - 30
SMATM102Analyse multivariée et introduction aux logiciels statistiquesRemon Marcel, BARTHÉLÉMY Johan (suppléant)630 - 30
SMATM103Algèbre linéaire numérique : méthodes directes et itérativesSartenaer Annick630 - 30
SMATM104Théorie qualitative des systèmes dynamiquesCarletti Timoteo630 - 30
SMATM110Travaux pratiques de programmation30 - 45
SSPSM101Sciences, éthique et développementHespel Bertrand, TILMAN Valérie (suppléant)322.5 - 7.5

Cours au choix

L'étudiant choisit 27 crédits dont au minimum 3 et au maximum 9 crédits en dehors du programme de sciences mathématiques.

   
SMATM123Analyse de données complexes Lambiotte Renaud630 - 30
SMATM121Gravitation relativiste et cosmologieFuzfa Andre630 - 30
SMATM124Aspects statistiques de la classificationHardy André630 - 30
SMATM125Choix discrets et autres approches mathématiques pour la mobilité Cornelis Eric630 - 30
SMATM224Méthodes heuristiques Carletti Timoteo630 - 30
SMATM130Questions spéciales de mathématiques : intelligent systems and robotics BARTHÉLÉMY Johan630 - 0
SMATM122Systèmes complexes commandésMAUROY Alexandre, Winkin Joseph, Winkin Joseph (suppléant)630 - 30
SMATM223Analyse des données symboliquesHardy André630 - 30
SMATM127Dynamique céleste et résonancesLemaitre Anne, Noyelles Benoît (suppléant)630 - 30
SMATM227Méthodes avancées pour les systèmes non linéairesMAUROY Alexandre630 - 30

Mémoire

   
SMATM111Introduction à la rédaction mathématiqueLibert Anne-Sophie315 - 0
 CréditsHeures/Quadrimestre
12
CréditsHeures/Quadrimestre
12

Cours obligatoires

   
SSPSM201Philosophie des mathématiquesLambert Dominique315 - 0
SMATM205Fondements des mathématiquesRemon Marcel330 - 0

Cours de langues

Une unité d'enseignement au choix

   
SELVM201Perfectionnement d'AnglaisZimmer Carole345 - 0
SELVM202Réactualisation du NéerlandaisLABATE Simon, Vanparys Johan345 - 0

Mémoire

   
SMATM201Mémoire21

Finalité spécialisée

   
EFASB253Introduction à la gestionMASSET Julie330 - 0
SMATM214Stage d'observation dans le privéLemaitre Anne9
SMATM203Approche plurielle d'un projet pour l'entrepriseCarletti Timoteo, Fuzfa Andre, Lambiotte Renaud, Lemaitre Anne, Libert Anne-Sophie, Sartenaer Annick, MAUROY Alexandre (suppléant)1890 - 90

Profil d'enseignement

Le Master 120 en sciences mathématiques à l’UNamur assure à l’étudiant le développement d’un esprit rigoureux et de précision, à l’affut de l’application des mathématiques et de leurs développements dans les activités de notre société.

Lors des travaux dirigés et dans le cadre de son mémoire, l’étudiant exploite et met en pratique la théorie aux problématiques d’actualité. Il conçoit des solutions pour les problèmes qu’il analyse et supervise leur implémentation.

Les enseignants et le centre naXys offrent un environnement de recherche qui nourrit l’enseignement du master en sciences mathématiques. L’étudiant peut spécialiser sa formation en sélectionnant des cours parmi de nombreux cours au choix dans les différents domaines de recherche des enseignants.

Finalement, l’étudiant développe son autonomie, ses aptitudes de communication, sa connaissance des langues et sa réflexion philosophique et éthique pour devenir un scientifique responsable intégré dans une société moderne.

Finalités et objectifs

Le Master 120 en sciences mathématiques de l’Unamur est orienté vers les mathématiques appliquées ; il vise à fournir à la société des scientifiques avec un sérieux bagage théorique en mathématiques générales et une orientation nette vers les applications liées à de nombreux secteurs. De la compréhension du problème à la discussion des résultats, en passant par la conception d’un programme, sa traduction dans un langage adéquat, l‘amélioration des algorithmes ou la démonstration d’une convergence plus rapide, le mathématicien namurois est prêt, au terme de son master, à aborder concrètement des problèmes d’économie, d’astronomie, de sociologie, de chimie ou de communication, en partenariat avec les experts de ces disciplines, pour leur apporter sa rigueur, son esprit de synthèse et son sens de la modélisation. Qu’il soit destiné à l’enseignement, au secteur public, au privé ou à la recherche, ce sont ces mêmes atouts qui en font un partenaire scientifique indispensable à la réalisation de projets multidisciplinaires.

Description

Le programme de master 120 en sciences mathématiques articule théorie et pratique, et combine approche analytique et approche numérique. Les 3 finalités y sont organisées : la finalité approfondie, la finalité didactique et la finalité spécialisée, chacune d’entre elles correspondant à 30 crédits spécifiques dans ce programme de 120 crédits. Un programme à la carte est proposé aux étudiants, avec un démarrage des finalités dès le début des études de master ou au cours du master, suivant leur évolution et la maturation de leur décision. Il contient  des cours obligatoires et des cours au choix, des stages et des travaux personnels, et un mémoire de fin d’études axé sur une thématique choisie par  l’étudiant.

Des techniques poussées de programmation, l’apprentissage des langues et une réflexion éthique sur le développement durable, sans oublier la possibilité d’une formation à l’étranger via un séjour Erasmus,  complètent le bagage du mathématicien d’aujourd’hui, quelle que soit sa finalité.

La finalité spécialisée (FS)

Cette finalité, particulièrement en accord avec la coloration namuroise Mathématiques Appliquées, permet aux étudiants intéressés par l’entreprise, qu’elle soit privée ou publique, de mieux préparer leur projet professionnel.

Les étudiants travaillent en équipes, sur un nouveau projet chaque année, lié à un problème actuel de société et faisant appel à des connaissances pratiques et inédites de mathématiques appliquées, avec une connotation fortement interdisciplinaire. Organisation d’un rendez-vous spatial, création d’une population synthétique, choix d’un cadeau via Facebook, construction d’un robot, récolte de données sur les déplacements grâce à Twitter, … sont autant d’exemples de sujets traités par des étudiants de la finalité spécialisée.  Les formations sont acquises par petits modules spécifiques, avec beaucoup de travail en groupe et de pratique de programmation, dans plusieurs langages, et avec la participation d’un enseignant ou coach extérieur. Des deadlines précises doivent être respectées et des rapports intermédiaires rédigés, visant à simuler un rythme plus proche de la pratique professionnelle. L’entreprise est au cœur de cette finalité qui s’articule autour du projet mais aussi d’un stage de 3 à 5 semaines dans le secteur privé ou public, au choix de l’étudiant, et d’une formation de base en gestion de l’entreprise. Les étudiants sont également confrontés aux problèmes actuels de collecte de données, du respect de la vie privée, de l’application des lois sur la confidentialité. Une épreuve unique devant un jury mixte (internes et externes à l’université) clôture cette expérience de 4 mois intensifs.

L'étudiant qui choisit de suivre les unités d'enseignement de la finalité spécialisée dès le début du master peut effectuer son stage en entreprise et suivre la formation en gestion dès le début du master. Le projet reste concentré dans la suite des études.

 

Organisation du master en sciences mathématiques à finalité spécialisée

 

Mobilité et ouverture internationale

Le programme du master 120 en sciences mathématiques offre la possibilité de réaliser un séjour Erasmus durant le second quadrimestre en début de master, pour y obtenir une trentaine de crédits qui interviennent dans les cours au choix  du programme ; des contacts privilégiés ont été établis avec l’Espagne, la France, l’Italie, la Suisse et la Suède.

Les étudiants de la finalité spécialisée effectuent leur stage en entreprise en Belgique ou dans un pays limitrophe, ou plus rarement, dans le cadre de la coopération au développement, beaucoup plus loin, comme en Inde ou aux Philippines.

Certains étudiants profitent du cours obligatoire à l’extérieur pour effectuer une nouvelle expérience internationale, soit à Lille (un accord existe entre les universités francophones belges et celle de Lille), soit dans un cadre unique, comme la participation à une école thématique ou à un cours intensif, proposé à une seule occasion.

Enfin la formation en anglais des étudiants, quelle que soit leur finalité, comporte un séjour de 3 jours à Londres, suivi d’une évaluation.

 

Méthodes d'enseignement

Le master 120 en sciences mathématiques de Namur, avec ses 3 finalités et son caractère appliqué, propose un ensemble de formations (obligatoires ou au choix) très diversifiées. On y retrouve :

  • des cours de formation en mathématiques, toujours associés à des séances de travaux pratiques, incluant des exercices, de la programmation et de l’utilisation de logiciels (Matlab en particulier) ;
  • des cours au choix, où chaque année l’enseignant particularise sa thématique en fonction de son public, et pimente son cours de résultats de recherches récentes ;
  • des formations où les cours sont remplacés par des séminaires, des travaux personnels, des applications développées en partenariat entre les enseignants et l’étudiant ;
  • un cours obligatoirement choisi à l’extérieur du département et soumis à l’approbation du secrétaire académique ; renfort de la thématique du mémoire ou d’un projet personnel de l’étudiant, il contribue à la réflexion de l’étudiant sur son parcours individuel et son choix de vie personnelle ou professionnelle ;
  • des stages, très liés à la finalité : un séjour d’immersion de plus de 3 mois en laboratoire de recherche pour la FA, un séjour court et intensif de quelques semaines en entreprise pour la FS, des stages étalés sur plusieurs mois, dans différentes écoles et types d’enseignement, pour la FD ;
  • un séjour à Londres, préparé et évalué, remplaçant une partie du cours d’anglais donné aux étudiants de seconde année ;
  • la réalisation d’un mémoire qui met l’étudiant en contact avec le monde de la création et de la production scientifique en mathématiques appliquées ; les sujets, la méthodologie, le suivi, l’aide à la rédaction et à la communication, sont très différents d’un promoteur à l’autre, d’une discipline à l’autre, d’un sujet à l’autre. C’est l’occasion d’une collaboration intense avec un ou plusieurs chercheurs/enseignants, où l’étudiant de master, conscient de ses propres qualités et défauts et en fonction de ses centres d’intérêt, doit faire preuve de maturité et d’autonomie dans le choix d’un mémoire et dans la façon de le gérer.

 

Méthodes d'évaluation

La notion d’examen classique, où la restitution de la théorie constitue l’essentiel de l’épreuve, a quasiment disparu du master. Certes l’étudiant est invité, dans certains cas, à prouver sa connaissance réelle de la théorie vue au cours, mais toujours avec une insistance sur sa faculté à l’appliquer à bon escient.

Bon nombre d’examens sont remplacés (partiellement ou totalement) par des travaux personnels, voire la réalisation d’un poster, ou la modélisation et la résolution numérique d’un problème de A à Z, ou encore la lecture commentée et critique d’un ou plusieurs articles de la discipline.

Tous les stages font l’objet d’un rapport ou d’un récit de stage, où l’étudiant est invité à réfléchir sur son expérience et à en tirer des enseignements, par rapport à sa formation mais aussi par rapport à sa propre réaction lors cette confrontation avec le monde du travail actuel, en école comme en entreprise.

Il est évident que la rigueur dans l’écriture et dans le raisonnement, l’esprit de synthèse et d’analyse, le souci du détail pertinent, sont et restent des critères d’évaluation importants et incontournables en master 120 orienté vers les applications, parfois davantage que la connaissance pure et académique de tel ou tel concept théorique.

 

Conditions d'admission

ACCES DIRECT
  • bachelier universitaire en sciences mathématiques, sciences de l'ingénieur orientation ingénieur civil ;
  • bachelier universitaire en sciences informatiques de l'UNamur avec option mathématique ou d'une autre université avec 'mineure' (au moins 15 crédits) en mathématique ;
  • bachelier universitaire en sciences physiques avec 'mineure' (au moins 15 crédits) en mathématique.

ACCES moyennant un COMPLEMENT DE 15 CREDITS maximum

  • bachelier universitaire en sciences physiques.

ACCES SUR DOSSIER

  • autre diplômé de la Communauté française de Belgique ;
  • diplômé de l’enseignement supérieur hors Communauté française de Belgique;
  • sur base de VAE (Valorisation des acquis de l'expérience).

Pour les admissions en master, il y a lieu de prendre contact avec le service des inscriptions.

Jury d'admission

Joseph Winkin (Président du jury)
Valérie Henry (Secrétaire du jury)

Le titulaire d'un grade académique de master à finalité peut se voir conférer le grade académique correspondant à une autre finalité, de ce même master, après réussite des crédits supplémentaires spécifiques à la nouvelle finalité.

La formation

En pratique

Contact