Formation 2018-2019

Master 60 en sciences mathématiques

Finalités et objectifs

Le master 60 en sciences mathématiques est orienté vers les mathématiques appliquées ; il vise à fournir à la société des scientifiques avec un sérieux bagage théorique en mathématiques générales et une orientation nette vers les applications liées à de nombreux secteurs.

Au terme du programme de master 60 en sciences mathématiques, l’étudiant sera capable de :

  • s’impliquer dans des questions d’actualité : Comment augmenter la fiabilité des prévisions météorologiques ? Comment améliorer le réseau des transports, une chaîne de production alimentaire, la distribution d’énergie ou l’information sur Facebook ? Comment estimer la probabilité qu’un satellite tombe dans une zone habitée ? Comment comprendre un crash boursier ? Comment donner du sens aux apprentissages mathématiques ?
  • maitriser toutes les étapes de la résolution de problèmes réels (analyse, modélisation, simulation et mise en œuvre) grâce aux outils théoriques, algorithmiques et informatiques des mathématiques appliquées ;
  • faire preuve d’un esprit rigoureux et de précision, à l’affut de l’application des mathématiques et de leurs développements dans les activités de notre société.

Description

Le programme de master 60 en sciences mathématiques articule théorie et pratique, et combine approche analytique et approche numérique.

Le programme se compose d’une formation poussée en mathématiques appliquées et en techniques de programmation, d’unités d’enseignement (UE) obligatoires et au choix dans les différents domaines de recherche des enseignants, et de la formation spécifique à la finalité approfondie.

Tout au long de la formation, l’étudiant développe autonomie, aptitudes de communication, connaissance des langues et réflexion philosophique et éthique pour devenir un scientifique responsable intégré dans la société de demain.


Méthodes d'enseignement

Le master 60 en sciences mathématiques fait appel à des méthodes d’enseignement très diversifiées. On y retrouve :

  • des UE de formation en mathématiques toujours associées à des séances de travaux pratiques, incluant des exercices, de la programmation et l’utilisation de logiciels (Matlab en particulier) ;
  • des UE au choix, où chaque année, l’enseignant particularise sa thématique en fonction de son public et pimente son cours de résultats de recherches récentes ;
  • la réalisation d’un mémoire qui s’étale sur 8 mois et met l’étudiant en contact avec le monde de la création et de la production scientifique en mathématiques appliquées. Les sujets, la méthodologie, le suivi et l’aide à la rédaction et à la communication sont très différents d’un promoteur à l’autre, d’une discipline à l’autre et d’un sujet à l’autre. La réalisation du mémoire permet à l’étudiant de développer une collaboration intense avec un ou plusieurs chercheurs/enseignants, tout en faisant preuve d’autonomie dans la manière de gérer son travail.

Méthodes d'évaluation

La notion d’examen classique, où la restitution de la théorie constitue l’essentiel de l’épreuve, a presque disparu du master. Certes, l’étudiant est invité, dans certains cas, à prouver sa connaissance réelle de la théorie vue au cours, mais toujours avec une insistance sur sa faculté à l’appliquer à bon escient. La rigueur dans l’écriture et dans le raisonnement, l’esprit de synthèse et d’analyse, le souci du détail pertinent sont et restent des critères d’évaluation importants et incontournables.

Bon nombre d’examens sont remplacés (partiellement ou totalement) par des travaux personnels, voire la réalisation d’un poster, ou la modélisation et la résolution numérique d’un problème de A à Z, ou encore la lecture commentée et critique d’un ou plusieurs articles de la discipline.

Les modalités précises d’évaluation de chaque unité d’enseignement peuvent être consultées sur les fiches d’information de ces dernières.

Mobilité et ouverture internationale

Le Master 60 en sciences mathématiques n’offre pas d’occasion systématique de mobilité internationale ; cependant le choix d’une unité d'enseignement dans une autre université, la collaboration dans le cadre du mémoire, ou toute autre demande personnelle de l’étudiant, peuvent conduire, après examen de la demande individuelle, à un ou plusieurs séjours à l’étranger, à organiser au cas par cas.

Conditions d'admission

ACCÈS DIRECT
  • bachelier en sciences mathématiques, sciences de l'ingénieur orientation ingénieur civil ;
  • bachelier en sciences informatiques de l'UNamur avec une option mathématique ou d'une autre université avec une 'mineure' (représentant au moins 15 crédits) en mathématique ;
  • bachelier en sciences physiques avec une 'mineure' (représentant au moins 15 crédits) en mathématique.

ACCÈS moyennant un COMPLÉMENT DE 15 CRÉDITS maximum

  • bachelier en sciences physiques.

ACCÈS SUR DOSSIER

  • autre diplômé de la Communauté française de Belgique ;
  • diplômé de l’enseignement supérieur hors Communauté française de Belgique;
  • sur base de VAE (Valorisation des acquis de l'expérience).

Pour les admissions en master, il y a lieu de prendre contact avec le service des inscriptions.

Jury

Joseph Winkin (Président du jury)
Valérie Henry (Secrétaire du jury)