Cours 2017-2018

Histologie fonctionnelle et comparée II [SVETB303]

  • 3 crédits
  • 15h+10h
  • 1er quadrimestre
Langue d'enseignement: Français

Acquis d'apprentissage

L'histologie est une des disciplines fondamentales des sciences (bio)médicales. Le but du cours d'histologie moléculaire et fonctionnelle est de décrire l’histologie de chaque organe du corps humain et de corréler sa structure tissulaire à la fonction de l’organe.

Au terme de l’unité d’enseignement, l’étudiant aura acquis les notions suivantes :

- connaissance de la structure tissulaire et cellulaire de chaque organe du corps humain, dans un contexte normal (physiologique)

- mise en relation de la structure des organes avec leur fonction (par intégration de notions d’histophysiologie)

- capacité à identifier les différences de structures histologiques rencontrées chez les principaux animaux domestiques par rapport au modèle de base humain. Mettre en relation ces différences en terme d'évolution et d'adaptation au milieu de vie.

- acquisition d’un vocabulaire scientifique d’usage en sciences morphologiques

- capacité à identifier un organe en se basant sur des critères morphologiques précis ex : affinité tinctorielle, forme et nombre cellulaires, dispositions ou spécialisations morphologiques tissulaires, …

- par la connaissance des différents critères morphologiques, l’étudiant s’initiera à la démarche du diagnostic différentiel qui consiste à : (1) analyser un document morphologique en reconnaissant les différents tissus qui le composent ; à cette fin, la connaissance de l’histologie générale est un prérequis incontournable, (2) hiérarchiser les résultats de l'observation en fonction de leur importance, (3) synthétiser les résultats et élaborer une ou plusieurs pistes de diagnostic, (4) raffiner, justifier et corroborer la validité de chaque hypothèse, de manière complète et correcte.

Exemple : (1) Présence de tissu épithélial de recouvrement et glandulaire, cellules épithéliales cylindrique simple avec spécialisation apicale de type microvillosités et cellules caliciformes, l’organe présente une lumière et est bordé par des replis de muqueuse : villosités et cryptes, tissu musculaire lisse périphérique disposé en couches concentrique et longitudinale, présence de tissu conjonctif lâche, présence de vaisseaux sanguins et de plexus nerveux.

(2) Hiérarchisation et reconstruction mentale de l’organe en liant la présence de chaque tissu à une fonction particulière ex : microvillosités, villosités è augmentation de la surface d’absorption intestinale / couches musculaires lisses périphériques è tube musculaire assurant le péristaltisme

(3) Système digestif, tube digestif, intestin, duodénum ou jéjunum ou ileum ou colon

(4) Duodénum si présence de glandes de Brünner ou jéjunum si villosités digitiformes ou ileum si présence de Plaque de Peyer …

 

Objectifs

En ce qui concerne la partie théorique, il est attendu de l’étudiant qu’il :

  • connaisse les caractéristiques cytologiques et tissulaires de chaque organe
  • connaisse le rôle et le fonctionnement des tissus au sein d’un organe et intrinsèquement fasse le lien avec la physiologie de l’organe
  • replace le cours d’histologie dans l’ensemble des disciplines biomédicales et puisse créer des liens avec l’anatomie, la physiologie, la biochimie, l’anatomo-pathologie, l’immunologie, …
  • soit capable de reconnaître un organe comme non humain, identifie en quoi l’histologie s’écarte du modèle humain et propose des pistes pour identifier l’espèce d’où provient le prélèvement, qu’il justifie les différences morphologiques en fonction des adaptations ou des comportements.

En ce qui concerne la partie pratique, il est attendu de l’étudiant de pouvoir identifier un tissu ou un organe à la seule observation microscopique, endéans un délai raisonnable. Pour atteindre ce but, l'étudiant devra s'initier progressivement à la méthode du diagnostic différentiel (voir supra) et devra être capable de justifier au moyen d’arguments son raisonnement diagnostique.

 

Contenu

Les différents chapitres traitent des grands systèmes (voir Table des matières), en décrivant la microanatomie de chaque organe, la relation entre la structure et la fonction de l’organe, tout en y intégrant des notions d’histophysiologie. Seront exposés aussi les interactions potentielles entre systèmes, des éléments de physiopathologie et des données récentes de biochimie, de biologie moléculaire, d'immunohistochimie ou de génétique pouvant expliquer certaines régulations et dérégulations.

Le cours d’histologie comparée prend comme base l’étude de l’histologie du modèle humain sain et met l’accent sur les diversités et spécificités histologiques rencontrées chez différentes espèces de mammifères domestiques (ex : carnivores, cheval, ruminants) et plus rarement chez les oiseaux.

 

Table des matières

Système immunitaire et organes associés – Système génital mâle - Système génital femelle - Gestation & Lactation - Introduction aux organes des sens : œil et oreille

Description des exercices

Les Travaux pratiques illustrent de manière pratique, didactique et interactive les cellules, tissus et organes abordés lors du cours théorique. Le microscope et une collection de lames histologiques sont les outils principaux à l’acquisition des compétences histologiques mais peuvent être complétés par des schémas, des illustrations issues d’ouvrages de références ou la plume de l’étudiant. Le support informatique www.histology.be offrant une bibliothèque d’images microscopiques numérisées est un outil pédagogique puissant permettant à l’étudiant de compléter son étude sur le terrain. L’ordre des séances des Travaux Pratiques respecte l’ordre des leçons de cours théoriques, en moyennant un léger décalage temporel nécessaire à l’assimilation et à la compréhension de la matière.

La participation aux TPs n’est pas rendue obligatoire, mais est fortement recommandée. Pour rappel, l’évaluation globale de cette unité d’enseignement fait intervenir un examen sur la partie TP (voir Méthodes d’évaluation).

Disciplines

Anatomie comparée
Histologie
Morphologie des espèces [zoologie]

Méthodes d'enseignement

L’Unité d’Enseignement (UE) comprend deux Activités d’Apprentissage (AA) : (1) une partie théorique, (2) une partie Travaux Pratiques (TP).

Le cours théorique est un exposé magistral illustré par un diaporama en format Power Point. Les slides de présentation sont uploadées sur la plateforme WebCampus préalablement au cours. Des notes relatives à chaque chapitre sont mises à disposition et compilées sous la forme d’un syllabus (disponible au Service de Reprographie). Attention, ces notes sont mises à jour annuellement !

Les séances de travaux pratiques débutent par une introduction orale avec support Power Point présentant les principales structures à reconnaitre au sein de chaque organe. Les étudiants sont ensuite amenés à travailler de manière autonome devant leur microscope respectif. Ces activités d'apprentissage peuvent être complétées par un travail à domicile, au moyen de la plateforme interactive de microscopie virtuelle www.histology.be.

La capture d'images et/ou de sons pendant l'exposé magistral doit faire l'objet d'une autorisation de la part du titulaire.

Mode d'évaluation

L’évaluation se déroulera sous la forme d’un examen oral devant examinateur et microscope, précédé par un temps de préparation. L’évaluation inclura une partie théorique (80% de la note) et une partie TP (20% de la note).

Cas particuliers et dipenses :

En cas d’impossibilité de présenter l’examen pour motif justifié (forces majeures, certificat médical), l’étudiant sollicitera le titulaire qui le convoquera à une date ultérieure, dans les délais prévus par le R.E.E. Dans ces conditions particulières, les évaluations de la matière de théorie et de TP se feront le même jour sous la forme d’un examen combiné oral.

L’étudiant n’ayant pas validé les crédits de l’Unité d’Enseignement mais ayant obtenu une note équivalente ou supérieure à 10/20 à l’une ou l’autre Activité d’Apprentissage se voit octroyer automatiquement une dispense partielle (DIPA) pour l’Activité d’Apprentissage concernée. La note finale sera alors calculée uniquement sur l’Activité d’Apprentissage restante à valider. Cependant l’étudiant peut renoncer au bénéfice de la DIPA afin de tenter d'améliorer son résultat en se présentant à l’Activité d’Apprentissage. En prenant cette responsabilité, si l’issue aboutit à un résultat moins favorable, l’étudiant ne peut revendiquer le droit ni à sa note initiale ni à la dispense.

Pour signer l'examen, l'étudiant doit faire acte de présence en salle d'examen (ex: pas de signature par email).

Sources, références et supports éventuels

*Histologie Humaine. Stevens – Lowe (De Boeck)

*Histologie et Biologie Cellulaire - Kierszenbaum (De Boeck)

*Immunologie. Roitt – Brostoff – Male (De Boeck)

*Les bases de l'immunologie fondamentale et clinique - Abbas and Lichtman (Campus Reference)

*Color Atlas of Veterinary Histology - Bacha and Bacha (Wiley Blackwell)

*Comparative Veterinary Histology with Clinical Correlates - Aughey and Frye (Manson Publishing)

 

Langue d'enseignement

Français

Lieu de l'activité

NAMUR

Faculté organisatrice

Faculté des sciences
Rue de Bruxelles, 61
5000 NAMUR

Cycle

Etudes de 1er cycle