Cours 2019-2020

Utilisation industrielle des cellules eucaryotes [SBIOM220]

  • 2 crédits
  • 15h
  • 2e quadrimestre
Langue d'enseignement: Français
Enseignant: Chainiaux Florence

Acquis d'apprentissage

A la fin du cours, l’étudiant(e) devra être capable d'exploiter les connaissances de base en biologie cellulaire et moléculaire, acquises lors des années antérieures, en vue d'analyser de manière critique l'utilisation des cellules eucaryotes dans l'industrie biomédicale, principalement lors de la production en masse de (glyco)protéines recombinantes en bioréacteurs et lors de tests toxicologiques/pharmacologiques sur modèles cellulaires en culture.

Objectifs

L’objectif du cours est de présenter une vision globale de l’utilisation des cellules eucaryotes dans l’industrie. Deux axes seront principalement exploités : la culture cellulaire en masse pour la production de (glyco)protéines à usage thérapeutique ou vaccinal et l'utilisation de modèles cellulaires plus ou moins différenciés, utilisés pour la toxicologie et la pharmacologie, comme alternatives aux tests sur animaux.

Contenu

Le cours sera composé de plusieurs séminaires abordant un thème particulier de l'utilisation industrielle des cellules eucaryotes. Ces séminaires seront rendus le plus interactif possible avec les étudiants et des invités issus du monde industriel et académique. En fonction du programme, au moins une visite en entreprise biopharmaceutique sera également programmée. Au cours de ces séminaires, deux axes seront principalement exploités : la culture cellulaire en masse pour la production de (glyco)protéines à usage thérapeutique ou vaccinal et l'utilisation de modèles cellulaires plus ou moins différenciés, utilisés pour la toxicologie et la pharmacologie, comme alternatives aux tests sur animaux.

Table des matières

1. Introduction générale - Florence Chainiaux (UNamur) 2. Utilisation de cellules et de modèles cellulaires différenciés pour évaluer la toxicité des nanoparticules - Jean-Pascal Piret (UNamur) 3. Production industrielle de protéines recombinantes - Anne Gilbert (Novasep) 4. High-throughput screening sur cellules eucaryotes - Céline Vermeiren (UCB) 5. Utilisation de modèles cellulaires différenciés (peau reconstruite) et modélisation de pathologies - Florence Chainiaux  et Emilie Faway (UNamur) 6. Utilisation et applications des cellules souches dans l'industrie - Guillaume Rommelaere (Promethera) - 7. Visite chez GlaxoSmithKline (Wavre-Nord) - Culture cellulaire et procédés de production (I. Knott) - Culture cellulaire et tests de contrôle de qualité (QC) (J.Ph Matheise) - Visite d'une vitrine (Cervarix) 


Méthodes d'enseignement

Le cours est décliné en plusieurs modules/séminaires les plus interactifs possibles. Différents orateurs extérieurs provenant du monde industriel et du monde académique sont invités pour faire part de leur expertise dans le domaine. Les présentations de chaque séance sont accessibles sur WebCampus. Une visite en entreprise biopharmaceutique sera également programmée.

Mode d'évaluation

En raison des mesures prises par le Conseil national de sécurité dans la lutte contre la propagation du covid-19 et de celles mises en place au niveau de l'UNamur, les modalités d'évaluation font l'objet de modification pour être adaptées à la situation. Les modalités d'évaluation qui sont ainsi d'application pour la période d'évaluation de fin de deuxième quadrimestre sont communiquées par l'enseignant, aux étudiants, via WebCampus pour chaque unité d'enseignement

L’évaluation se fait sur base d’un travail écrit sur le développement d’un nouveau produit biopharmaceutique, par une analyse scientifique personnelle et critique.

Sources, références et supports éventuels

Dias des exposés et articles de référence disponibles sur Webcampus.

Langue d'enseignement

Français

Lieu de l'activité

NAMUR

Faculté organisatrice

Faculté des sciences
Rue de Bruxelles, 61
5000 NAMUR

Cycle

Etudes de 2ème cycle