Cours 2017-2018

Anglais [MELVB104]

  • 2 crédits
  • 30h
  • 1er et 2e quadrimestre
Langue d'enseignement: Français
Enseignant: Duchâteau Claire

Acquis d'apprentissage

 

L'objectif global est d'amener tous les étudiants à un niveau B1 (Cadre Européen) confirmé dans toutes les compétences. 

Activités d’apprentissage 1 – Module A1-A2 – Pondération globale : 1 point sur 20

Ce module permet aux étudiants n’ayant jamais eu d’anglais de combler le retard. Il est également à destination des étudiants qui, sur la base du test diagnostique de début d’année, sont identifiés comme tel.  

Acquis d’apprentissage

Ces niveaux visent la compétence élémentaire telle que décrite dans le Cadre Européen Commun pour les Langues. [1]

- En compréhension générale des écrits : l’apprenant est capable de comprendre de courts textes simples sur des sujets concrets courants avec une fréquence élevée de langue quotidienne ou relative au travail. L’apprenant est également capable de comprendre des textes courts et simples contenant un vocabulaire extrêmement fréquent, y compris un vocabulaire internationalement partagé.

- En compréhension générale de l’oral : l’apprenant peut comprendre assez pour pouvoir répondre à des besoins concrets à condition que la diction soit claire et le débit lent. L’apprenant peut également comprendre des expressions et des mots porteurs de sens relatifs à des domaines de priorité immédiate (par exemple, information personnelle et familiale de base, achats, géographie locale, emploi).

- En production orale générale : l’apprenant est capable de décrire ou présenter simplement des gens, des conditions de vie, des activités quotidiennes, ce qu’on aime ou pas, par de courtes séries d’expressions ou de phrases non articulées.

- En interaction orale générale : l’apprenant est capable d’interagir avec une aisance raisonnable dans des situations bien structurées et de courtes conversations à condition que l’interlocuteur apporte de l’aide le cas échéant. L’apprenant peut faire face à des échanges courants simples sans effort excessif ; peut poser des questions, répondre à des questions et échanger des idées et des renseignements sur de sujets familiers dans de situations familières prévisibles de la vie quotidienne.

Activité d’apprentissage 2 – Module B1[2]- Pondération globale : 19 points sur 20

En compréhension générale des écrits : Comprendre des textes plus longs se rapportant à son domaine d'intérêt et inférer le sens d'un mot inconnu grâce à son contexte. Rechercher et trouver une information dans un texte assez long, voire dans plusieurs textes différents. Repérer le déroulement et les conclusions d'une argumentation sans en comprendre nécessairement le détail.

En compréhension générale de l’oral : Suivre les points principaux d'une longue discussion se déroulant en sa présence, à condition que la langue soit standard et clairement articulée. Comprendre des informations techniques simples, par exemple des modes d'emploi pour des appareils d'usage courant. ll peut également comprendre l'information contenue dans la plupart des documents enregistrés ou radiodiffusés, si le sujet est familier et si la langue est clairement articulée.

En production générale de l’oral : Raconter un événement en apportant les détails nécessaires à sa compréhension. Décrire ses sentiments et ses réactions. Expliquer un problème et exposer des solutions. lI peut également développer une argumentation suffisamment claire et être compris sans difficulté la plupart du temps. ll peut vérifier par des questions s'il a été compris.

En production écrite générale : Écrire des textes articulés simplement sur une gamme de sujets variés dans son domaine en liant une série d'éléments discrets en une séquence linéaire. Faire le compte rendu d'expériences en décrivant ses sentiments et ses réactions dans un texte simple et articulé. Raconter une histoire. Écrire des rapports très brefs de forme standard conventionnelle qui transmettent des informations factuelles courantes et justifient des actions. Prendre des notes sous forme d'une liste de points clés lors d'un exposé simple à condition que le sujet soit familier, la formulation directe et la diction claire en langue courante.



[1] Descriptifs : TAGLIANTE, Christine (2005). L’évaluation et le Cadre européen commun. Paris : CLE International.

[2] Descriptifs : TAGLIANTE, Christine (2005). L’évaluation et le Cadre européen commun. Paris : CLE International.

 

 

Objectifs

Les référentiels de compétences en langues étrangères du secondaire annonce le niveau de maîtrise de l’anglais entre B1- et B1+ (selon la langue étrangère première ou seconde). La priorité du Bloc 1 est de permettre à chaque étudiant d’être confirmé en fin de Bloc 1 dans un niveau B1 dans les compétences retenues en vue du profil de sortie du diplôme de Bachelier. 

Contenu

Un test diagnostique sera organisé sur Webcampus2017 en début de parcours pour toutes les sections. Certaines compétences (compréhension à l’écrit, compréhension à l’oral, structures de langue) seront testées selon les descripteurs du CECRL. Ce test est à réaliser sur la plateforme de cours virtuelle (Webcampus) pour les parties Structures (Grammaire et Vocabulaire), Compréhension à l’écrit et à l’oral.

Certains étudiants sont dirigés vers l’activité d’apprentissage 1 qui consiste en un dispositif particulier de mise à niveau (A1 + A2, niveaux élémentaires définis par le Cadre européen Commun de Référence) selon les principes suivants :

  • le module vise l’acquisition des niveaux A1 + A2 par le biais d’un module d’apprentissage en e-learning en libre accès (Wallangues), qui favorise un apprentissage contextualisé de la grammaire et du vocabulaire, et adopte une approche par compétences;
  • l’encadrement des étudiants qui suivent le module de mise à niveau sur le mode de la classe inversée : travail de préparation en autonomie ponctué par des séances de mise au point encadrées par l’enseignant à un rythme déterminé par ce dernier;
  • Du 15 septembre au 15 octobre, 4 séances de 2 heures en présentiel sont organisées afin de traiter les aspects de production (orale et écrite) et tous les aspects problématiques liés à l’apprentissage de la nouvelle langue. A partir du 15 octobre, les étudiants suivent les modules liés à l’activité d’apprentissage 2 mais profitent encore de 4 séances de deux heures en présentiel réparties sur le Q1 comme soutien supplémentaire.
  • Les autres étudiants sont dispensés de l’activité d’apprentissage 1 (voir ci-dessus) et suivent les modules liés à l’activité d’apprentissage 2 selon les principes suivants :

* Les étudiants qui, sur la base du test diagnostique, se verront confirmer un niveau B1 dans une ou plusieurs compétences, seront répartis selon des groupes de compétences. Partant du principe que les niveaux du CECRL forment un continuum et que les compétences se cumulent, toutes les compétences seront sollicitées mais avec un souci de différenciation selon les groupes.

* Les étudiants qui, sur base du test diagnostique, pourraient démontrer des compétences de niveau B1 dans TOUTES les compétences prévues se verront offrir la possibilité de travailler sur des compétences de niveau supérieur. Un groupe de niveau sera donc créé spécialement pour ces étudiants.

* Les étudiants qui n’ont pas besoin du dispositif A1-A2 commencent les séances de cours en présentiel selon l’horaire classique établi à partir du 15 octobre.

Table des matières

Voir syllabus.

Description des exercices

Les exercices seront proposés via la plateforme Webcampus.

Disciplines

Enseignement des langues étrangères

Méthodes d'enseignement

Les méthodes d’enseignement reposent sur 4 axes

Le premier axe concerne le modèle du constructivisme interactif. Le modèle du constructivisme interactif propose un cadre d’action pédagogique plus riche que le modèle purement transmissif ou behavioriste. Les bases de cette approche touchent notamment aux concepts suivants : autonomie et initiative des apprenants, traitement de l’information par l’étudiant via ses propres structurations cognitives, approche active par traitement de tâches, responsabilisation des étudiants par la dynamique du choix, dialogue.

Le deuxième axe concerne l’adhésion au Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues. Les activités langagières peuvent être de plusieurs natures : réception (écouter et lire), production (oralement en continu, écrire), interaction (orale) et médiation (traduction et interprétation). Chaque activité langagière est déclinée dans tous les niveaux suivant des descripteurs de performance précis. La compétence de communication est divisée en trois composantes, également déclinées dans tous les niveaux, à savoir la compétence linguistique (lexique, syntaxe, phonologie), la compétence sociolinguistique (marqueurs de relations sociales, règles de politesse, expressions de la sagesse populaire, dialectes et accents) et la compétence pragmatique (organiser, adapter, structurer le discours). Ces trois compétences constituent la compétence de communication langagière. Il ne s’agira donc plus de se limiter exclusivement à des considérations de connaissances linguistiques.

La perspective actionnelle est la conception selon laquelle l’utilisateur de la langue doit réaliser des tâches (qui ne sont pas seulement langagières) dans des circonstances et un environnement donné à l’intérieur d’un domaine d’action. Un projet à réaliser pendant l’année sera donc proposé aux étudiants.

Le troisième axe concerne la différenciation des parcours. Selon le décret "Missions" (art 5, §12), la pédagogie différenciée est "une démarche d'enseignement qui consiste à varier les méthodes pour tenir compte de l'hétérogénéité des classes ainsi que de la diversité des modes et des besoins d'apprentissage". Afin de permettre à chaque étudiant de mettre les meilleures chances de réussite de son côté, des groupes de compétences seront créés suite au test diagnostique de début d’année réunissant les étudiants ayant des besoins similaires.

Le quatrième axe concerne la conception de la charge de travail pour l’étudiant. Une attention particulière sera apportée à la répartition entre les heures de cours en présentiel et les crédits alloués au cours d’anglais. Un certain nombre d’heures/crédits se fera donc en présentiel avec l’enseignant, le reste des heures/crédits se fera à distance au moyen de la plateforme Webcampus 2017.  Il s’agira de définir pour chaque module les activités à positionner préférablement à distance et de garder les heures en présentiel pour un accompagnement indispensable de l’enseignant. Le travail pendant les heures en présentiel et en dehors sera balisé de manière précise et rigoureuse.

Mode d'évaluation

Sur la base d’un test diagnostique réalisé en début d’année académique, les étudiants peuvent être dispensés de l’activité d’apprentissage 1 qui consiste en une remise à niveau.

 

Activité d’apprentissage 1

Pour la première session, cette activité d’apprentissage est évaluée à la fois sur base d’une évaluation continue, d’une évaluation sommative pendant la session de janvier sous la forme d’un examen écrit et d’un examen oral.

30% de la cote globale est allouée sur la base de l’évaluation continue d’une série de tâches à réaliser en prolongement de chaque unité thématique.  

La moyenne de participation de la première période d’évaluation est basée sur la totalité des tâches rendues.

40% de la cote globale est allouée sur la base d’un examen écrit final pendant la première période d’évaluation. Cet examen teste les compétences réceptives (audition et lecture) ainsi que la production écrite au niveau A2.

30% de la cote globale est allouée sur base d’un examen oral pendant la session de janvier. Ce test évalue la compétence de production orale au niveau A2.

Pour la seconde session, chaque étudiant repasse soit l’examen oral, soit l’examen écrit, soit les deux selon les notes obtenues en première session (dispense de l’un des deux examens à partir de 10/20). Lors de la deuxième session, le cas échéant, la partie orale intervient pour 50%, la partie écrite pour 50%.  

 

Activité d’apprentissage 2

Pour la première session, cette activité d’apprentissage est évaluée à la fois sur la base d’une évaluation continue et d’une évaluation sommative pendant la deuxième période d’évaluation sous la forme d’un examen écrit et d’un test oral organisé avant le blocus.

30% de la cote globale est allouée sur la base de l’évaluation continue d’une série de tâches à réaliser en prolongement de chaque dossier.

Selon l’article 79 §1er du Décret ‘Paysage’, toutes les activités d’apprentissage ayant eu lieu au Q1 doivent faire l’objet d’une évaluation. La note remise au mois de janvier rend compte de l’avancement de l’étudiant sur les différentes tâches réalisées au premier quadrimestre et est assortie d’un feedback personnalisé. La moyenne de participation de la deuxième période d’évaluation est basée sur la totalité des tâches rendues.

40% de la cote globale est allouée sur la base d’un examen écrit final pendant la deuxième période d’évaluation en juin. Cet examen teste les compétences réceptives (audition et lecture) ainsi que la production écrite au niveau B1.

30% de la cote globale est allouée sur la base d’un test oral final organisé pendant les deux dernières séances de cours en présentiel. Ce test évalue la compétence de production orale au niveau B1.

Pour la seconde session, chaque étudiant repasse soit l’examen oral, soit l’examen écrit, soit les deux selon les notes obtenues en première session (dispense de l’un des deux examens à partir de 10/20). Lors de la deuxième session, le cas échéant, l’examen oral intervient pour 50%, l’examen écrit pour 50%.   

 

Sources, références et supports éventuels

Syllabus: Starting English

Livre de grammaire: Oxford Practice Grammar (John Eastwood)

Livre de vocabulaire: English Vocabulary in Use, Pre Intermediate/Intermediate (Stuart Redman)

Langue d'enseignement

Français

Lieu de l'activité

NAMUR

Faculté organisatrice

Faculté de médecine
rue de Bruxelles
61
5000 NAMUR
T. 081724347
F. 081724327
administration-medecine@unamur.be

Cycle

Etudes de 1er cycle