Cours 2019-2020

Linguistique contrastive français - langue des signes [LROMB304]

  • 4 crédits
  • 30h
  • 2e quadrimestre
Langue d'enseignement: Français

Acquis d'apprentissage

Le cours vise à amener les étudiants à interroger et à revisiter des notions centrales de linguistique générale (deixis, anaphore, morphologie, syntaxe, pragmatique, etc.) grâce à l'étude contrastive d'une langue orale (le français) et d'une langue signée (la langue des signes française de Belgique, LSFB).

Objectifs

Au terme du cours, il sera attendu des étudiants qu'ils puissent :

1. analyser des phénomènes morphologiques, syntaxiques ou pragmatiques du français et de la LSFB de manière contrastive ;

2. commenter épistémologiquement les principes, les outils et les méthodes de la linguistique générale et les conditions de leur application à une langue signée ;

3. démontrer leur maitrise des concepts et du vocabulaire spécifiques à la linguistique et en particulier à la linguistique des langues des signes.

Contenu

Une position sert de point de départ à ce cours : celle de considérer que les langues signées illustrent, comme toutes les autres langues, la capacité langagière. De séance en séance se déploie une explication du fonctionnement d'une langue signée qui souligne à quel point l'étude de la modalité visuo-gestuelle soutient et éclaire le linguiste dans sa tentative de compréhension du langage.

1. Linguistique contrastive : des origines aux intérêts actuels

2. Linguistique française et linguistique des langues des signes : histoire, méthodologie, approches et domaines

3. Normes, représentations et variation : aspects sociolinguistiques comparés du français et de la langue des signes de Belgique francophone

4. Effets de la modalité sur l'organisation linguistique : langue audio-orale vs. langue visuo-gestuelle (articulation, perception, espace, iconicité, gestualité)

5. Espace, regard et référence : deixis, anaphore et structuration discursive

6. Eléments de morphologie : locus, classificateur, copule enclitique, accompli

7. Eléments de syntaxe : typologie contrastive des contraintes syntaxiques, pluriel syntaxique, syntagme par sériation de verbes

8. Reformulation en discours : analyse de corpus

Disciplines

Linguistique comparée
Linguistique générale

Méthodes d'enseignement

Le cours magistral est basé sur de très nombreux exemples en langue des signes française de Belgique (LSFB), sous forme de vidéo et de transcription. Un support pédagogique fait de l'ensemble des diapositives, d'un portefeuille de lecture, de textes de synthèses, d'un glossaire et d'une bibliographie est distribué aux étudiants. Constamment, des liens sont proposés aux étudiants entre l'analyse d'une langue signée et les analyses proposées dans les précédents cours de linguistique du cursus. S'en trouve souligné l'éclairage que cela suscite pour l'étude et la compréhension du langage en général.

Mode d'évaluation

Examen écrit, avec à la disposition des étudiants le support des exemples en LSFB transcrits.

Sources, références et supports éventuels

Cuxac, C., La Langue des Signes Française (LSF). Les voies de l'iconicité, in Faits de langue, Ophrys, 2000.

Meurant, L., Le regard en langue des signes. Anaphore en langue des signes française de Belgique (LSFB) : morphologie, syntaxe, énonciation, Presses Universitaires de Rennes - Presses Universitaires de Namur, 2008.

Vermeerbergen, M., Crasborn, O. et Leeson, L., Simultaneity in Signed Languages. Form and function, John Benjamins, 2007.

Langue d'enseignement

Français

Lieu de l'activité

NAMUR

Faculté organisatrice

Faculté de philosophie et lettres
Rue de Bruxelles, 61
5000 NAMUR

Cycle

Etudes de 1er cycle