Cours 2021-2022

Cinéma et histoire [LLETM303]

  • 5 crédits
  • 30h
  • 2e quadrimestre
Langue d'enseignement: Français
Enseignant: Roekens Anne

Acquis d'apprentissage

 

  • Acquérir des capacités d’analyse de l’objet cinématographique (en y appliquant le raisonnement scientifique et la pensée critique)
  • Replacer une production cinématographique dans son contexte de production, en interpréter les procédés formels et en appréhender le processus de création.

Objectifs

Ce cours a comme objectif d’explorer et d’interroger les rapports entre cinéma et histoire. Ces relations sont étroites au vu de la contiguïté du septième art et du XXe siècle. Nombre d’événements, de régimes politiques, de conflits armés et/ou idéologiques, de mouvements d’émancipation se sont manifestés sur grand écran ou se sont saisis du cinéma pour faire valoir leurs causes. Par le puissant « effet de présence » du langage cinématographique, les productions du cinéma ont clairement influencé et forgé les événements et leurs représentations. En outre, le cinéma s’est fait, dès ses débuts, lieu de représentation du passé, proche ou lointain, par le truchement éventuel de reconstitutions ou d’images d’archive. En ce sens, le cinéma constitue un lieu de mémoire particulièrement influent. Enfin, cinéma documentaire et histoire peuvent tous deux être considérés comme des « reconstructions toujours problématiques et incomplètes » du réel. L’homologie entre cinéma et histoire pose alors des questions épistémologiques passionnantes.

Contenu

Concrètement, le cours « cinéma et histoire » est actuellement articulé autour de trois grands thèmes :

- cinéma et totalitarismes : le cinéma y est analysé comme outil idéologique des régimes autoritaires ou comme regard pénétrant et critique sur ces derniers (produit a posteriori ou non).

- cinéma et police : transfuge de la littérature policière, le « polar » est étudié en tant que genre historique mais aussi en tant que forme dominante de représentation sociale du policier qui a une influence sur les attitudes et l’identité de ce corps professionnel.

- cinéma et travail : la production cinématographique qui s’est développée au cours d’un XXe siècle jusqu’à aujourd’hui est partie prenante des reconfigurations majeures de l’activité salariée et du rapport au travail, jusqu’à en interroger les dérives et les dangers.

 


Méthodes d'enseignement

Les différentes parties du cours seront essentiellement consacrées à des études de cas approfondies (de films de fiction ou documentaires), à des échanges d’idées avec les étudiants et seront orientées vers l’usage ultérieur de ces exercices dans un contexte professionnel.

Mode d'évaluation

  • Examen écrit de deux heures à livre ouvert.

Langue d'enseignement

Français

Lieu de l'activité

NAMUR

Faculté organisatrice

Faculté de philosophie et lettres
Rue de Bruxelles, 61
5000 NAMUR

Cycle

Etudes de 2ème cycle