Cours 2020-2021

Structures politiques et institutions du monde antique [LHISB223]

  • 3 crédits
  • 30h
  • 2e quadrimestre
Langue d'enseignement: Français
Enseignant: Flament Christophe

Acquis d'apprentissage

- Développer des savoirs spécialisés dans des domaines de la discipline historique et comprendre les enjeux de la discipline;

- Se former à la pensée critique et au raisonnement scientifique ;

- S’ouvrir à d'autres disciplines et comprendre les liens qu’elles entretiennent avec l'Histoire ;

- Procurer aux étudiants une information solide sur les concepts-clés et sur l'évolution des institutions politiques des sociétés de l’Antiquité.

Objectifs

Au terme de l'unité d'enseignement, l'étudiant devra être capable de:

 

- caractériser le fonctionnement et l'évolution des principales structures politiques et institutions de la période antique;

- expliquer les mécanismes et processus à l'œuvre;

- comprendre et analyser un document antique émanant de ces institutions et structures;

- procéder à des comparaisons nuancées entre des institutions similaires relevant d'époques ou de régions différentes.

Contenu

Le cours est principalement conçu comme un approfondissement des aspects politiques et institutionnels de la période antique abordés au cours d’Histoire de l’Antiquité (LCLAB 101). À toutes les époques en effet, les entités politiques que l’on peut qualifier de « cités » ont obéi à des règles qu’il importe de connaître si l’on veut saisir adéquatement les phénomènes juridiques, politiques et sociaux qu’ont connus ces entités humaines.

Bien que l’Antiquité soit un domaine très vaste, le cours sera centré, dans l’espace, sur les sociétés grecque et romaine ; sur le plan chronologique, il débutera avec le monde dépeint dans les épopées homériques (c. xe s. aCn) pour se terminer avec les transformations de l’époque des Sévères (iiie s. pCn).

Le cours se divise en deux parties. La première est consacrée au monde grec, où le principal enjeu sera de se garder de généraliser à partir de quelques cas moins mal connus. Ainsi, si une place importante sera accordée au système politique athénien, l’organisation des cités dites « doriennes » sera également examinée, de même que celle des fédérations de cités (koinon, symmachies, « états fédéraux »), ainsi que des royaumes hellénistiques.

La seconde partie sera dévolue à Rome, communauté dont la particularité fut de se présenter comme une res publica jusqu’à la fin de la période antique, alors que ses règles de fonctionnement furent évidemment différentes selon que le régime fut une royauté, une république ou une monarchie impériale. Il importera alors de saisir les spécificités de chaque « régime », mais également de mettre en évidence des structures plus permanentes et suffisamment malléables pour s’adapter aux différents changements politiques. Un chapitre sera également consacré à l’administration de l’Empire et aux entités locales.

Table des matières

Table des matières provisoire :

 

Introduction

 

Première partie : le monde grec

 

I. Le monde des épopées homériques

II. Une transition : la Grèce archaïque

III. Le monde classique

            Athènes et les autres formes de démocratie

            Sparte et les cités « doriennes »

            Fédérations de cités

IV. Les royaumes hellénistiques

 

Deuxième partie : le monde romain

 

I. De la royauté à la formation de la République

II. Le régime licinio-sextien

III. La fin de la République, des Gracques à Auguste

IV. Le Principat et ses évolutions

V. L’administration de l’Empire

Description des exercices

Le cours n'est pas accompagné d'exercices ni de travaux pratiques.

Disciplines

Enseignement des sciences humaines
Bases générales de la science et de la culture

Pré-requis

Histoire de l'Antiquité [LCLAB101]

Méthodes d'enseignement

Cours magistral où les différentes problématiques sont abordées de manière illustrée et tendent à favoriser, autant que possible, une interaction entre enseignant et étudiants.

Mode d'évaluation

Examen écrit dont la durée maximale est de deux heures, comportant des questions à la fois ouvertes et de détail.

Sources, références et supports éventuels

Le cours s’appuie sur des textes antiques, des cartes et schémas, offrant ainsi aux étudiants un échantillon le plus représentatif possible des sources, des problèmes et des méthodes propres à cette thématique.

Les étudiants disposent d'un support de cours comprenant notamment une bibliographie, ainsi qu’une reproduction des documents présentés au cours.

Langue d'enseignement

Français

Lieu de l'activité

NAMUR

Faculté organisatrice

Faculté de philosophie et lettres
Rue de Bruxelles, 61
5000 NAMUR

Cycle

Etudes de 1er cycle