Cours 2017-2018

Séminaire de recherche : Antiquité [LCLAB304]

  • 12 crédits
  • 30h
  • 1er et 2e quadrimestre
Langue d'enseignement: Français
Enseignant: Flament Christophe

Acquis d'apprentissage

- Acquérir les techniques d’analyse et d’interprétation des sources historiques, ainsi qu’une conscience réflexive et critique dans la pratique de la démarche historique ;

- Se former à la pensée critique et au raisonnement scientifique ;

- S’initier à la mise en œuvre d’une question de recherche en histoire et maîtriser les outils et méthodes de travail propres à la discipline ;

- Développer des savoirs complémentaires à l’histoire ;

- Acquérir une forte capacité d’analyse de l’information, de synthèse et de rédaction ;

-  Maîtriser la communication scientifique en respectant les règles de référence et de publication.

 

Objectifs

- Initier les étudiants au traitement d'une question historique dans toutes ses étapes, depuis la définition d'une problématique jusqu'à la présentation orale et écrite ;

- Approfondir leur connaissance des sources, ainsi que des instruments de travail qui permettent de les exploiter ;

- Rendre les étudiants conscients, autant que possible, des difficultés particulières que rencontre l'historien de l'Antiquité, en raison des carences des sources, de leur état fragmentaire, des incertitudes de leur transmission ; 

- Les familiariser avec la littérature scientifique moderne qui leur sert de guide dans cette lecture des sources.

Contenu

Le séminaire est organisé autour d'un sujet qui constitue une recherche en cours de l'enseignant.

Autant que possible, on alterne chaque année sujets relatifs au monde grec et sujets relatifs au monde romain.

Quelle qu'elle soit, la thématique retenue met toujours en évidence les spécificités de l'Histoire ancienne (travail sur des documents rédigés en langues anciennes, réflexions à partir de sources incomplètes, recours fréquents aux sciences dites "auxiliaires").

D'autre part, elle doit offrir, autant que possible, une vision large de la civilisation antique (ce qui implique notamment de respecter un juste équilibre entre le monde grec et le monde romain), et conduire à l'analyse de documents variés, en sachant que tout historien de l'Antiquité est condamné à multiplier au maximum ses sources d'information. 


Méthodes d'enseignement

Séminaire

Mode d'évaluation

Continue : l'évaluation porte sur un travail personnel de l'étudiant et tient compte de la participation de l'étudiant lors des séances hebdomadaires.

Les travaux sont consacrés à des thématiques complexes où le traitement des sources antiques se fait à partir de textes abordés dans la langue originale, correctement traduits, et pour l'exploitation desquels seront utilisés les instruments de travail adéquats. Le travail préalable sur les sources sera complété par une confrontation des résultats obtenus avec les travaux modernes.

Sources, références et supports éventuels

Les étudiants disposent de notes de cours qui comprennent notamment la bibliographie, ainsi que la reproduction des documents analysés lors des séances.

Langue d'enseignement

Français

Lieu de l'activité

NAMUR

Faculté organisatrice

Faculté de philosophie et lettres
Rue de Bruxelles, 61
5000 NAMUR

Cycle

Etudes de 1er cycle
BlocCrédits
Bachelier en histoire312