Cours 2020-2021

Sciences religieuses [INFOB114]

  • 3 crédits
  • 30h
  • 2e quadrimestre
Langue d'enseignement: Français
Enseignant: GROSMAN Jérémy

Acquis d'apprentissage

Le cours s’intéressera aux relations qu’entretiennent le sacré et la technique. Il a trois principaux objectifs. En premier lieu : apprendre aux étudiants à manipuler des textes appartenant à des traditions religieuses différentes – les inscrire dans leur histoire pour en extraire l’arrgument. En deuxième lieu : amener les étudiants à forger des concepts susceptibles de leur pemettre de mieux penser les interactions entre discours religieux, inventions techniques et transformations sociales. En troisième et dernier lieu : travailler avec les étudiants quelques scènes où se sont jouées d’importantes controverses historiques.

Contenu

La première partie du cours plongera dans la cité athénienne du Ve siècle. Nous nous intéresserons au scandale démocratique athénien qui consiste à donner le pouvoir à “n’importe qui” appartenant au collectif politique – et non “à quelques-uns” appartenant à un collectif technique. Nous partirons des ressources mythiques qui permettaient aux Athéniens de penser cette égalité politique et cette inégalité technique.

 

La seconde partie du cours s’incrira dans l’empire espagnol du XVIe siècle. Nous nous intéresserons à la controverse opposant, notamment, Bartholomé de las Casas et Juan Ginés de Sepulveda quant au statut à accorder aux indigènes peuplant alors les amériques. Nous partirons des ressources théologiques qui permettaient aux Espagnols de penser cette l’égalité ou l’inégalité des humanités rencontrées – et les modalités de leur mise au travail.

 

La troisième et dernière partie du cours travaillera le royaume britannique du XIXe siècle. Nous nous intéresserons aux discours idéologiques qui envisageaient l’industrialisation comme un nécessaire progrès de l’humanité ou comme une évitable aliénation des travailleurs. Nous partirons des ressources idéologiques qui permettaient aux Britanniques de discuter les machines et leurs histoires.

 

Le quatrième et dernière partie du cours s’occupera de l’empire chinois. Nous nous intéresserons aux débats historiques et philosophiques concernant l’importance des traditions spirituelles chinoises pour le développement des sciences et des techniques. L’occasion nous sera ainsi donnée d’explorer quelques-unes des difficultés parfois rencontrées par des savoirs – techniques et historiques – en train de se faire.

Table des matières

Cours 1 : introduction.
Cours 2, 3 4 : les mythes athéniens et la séparation du technique et du politique.
Cours 5, 6, 7 : les religieux espagnols et les différentes humanités.
Cours 8, 9, 10 : les citoyens britanniques et le problème des machines.
Cours 11, 12, 13 : la spiritualité chinoise et l’innovation technique.
Cours 14 : conclusion


Méthodes d'enseignement

Les cours introduiront une série de situations historiques, d’inventions techniques, et de textes religieux, historiques et philosophiques. Les étudiants seront systématiquement invités à réfléchir collectivement l’usage que nous avons de concepts ordinaires, à discuter ensemble des extraits de textes présentés en cours, à formuler toutes les questions susceptibles de mettre en mouvement la classe.

Mode d'évaluation

L’évaluation est individuelle : elle comporte un court travail écrit (+- 10.000 signes) et un examen oral (+- 30 minutes). Le travail écrit demandera à l’étudiant de décortiquer une controverse religieuse, technique et historique parmi une liste proposée en cours – il devra être remis sous forme électronique pour le premier jour de la session d’examen. L’examen oral portera sur la matière vue en cours et sur la défense du travail.

Sources, références et supports éventuels

Néant

Langue d'enseignement

Français

Lieu de l'activité

NAMUR

Faculté organisatrice

Faculté d'informatique
rue Grandgagnage 21
5000 NAMUR
T. 081725252
F. 081724967
secretariat.info@unamur.be

Cycle

Etudes de 1er cycle