Cours 2017-2018

Science politique [EPICB160]

  • 5 crédits
  • 30h+15h
  • 1er quadrimestre
Langue d'enseignement: Français

Acquis d'apprentissage

Le but du présent enseignement est d'introduire les étudiants à la politique, à la fois comme discipline - d'où le concept de « science » qu'il s'agira de clarifier - et comme pratique, d'où l'accent mis sur les acteurs, les instruments, les cadres et les processus, nécessairement multiformes, de l'action politique.

Contenu

Plus spécifiquement, le cours poursuit trois objectifs essentiels :

(1) présenter la science politique et ses concepts de base (pouvoir, partis politiques, groupes de pression, État, régime, système, etc.), introduire à ses principaux champs de recherche ;

(2) développer l'aptitude des étudiants à appréhender le caractère politique d'un événement ;

(3) montrer, à travers des exemples précis, les implications normatives de l'action politique.

En termes d'acquis, il est envisagé, au terme de cet enseignement, que les étudiants soient capables de définir très précisément les concepts clés de la science politique, de les illustrer par des exemples tirés de l'actualité politique nationale, européenne et internationale, et d'établir les rapports nécessaires entre différentes sections (c'est-à-dire des pratiques différentes) de la matière.


Méthodes d'enseignement

L'enseignement est essentiellement magistral, mais les étudiants ont la possibilité de soulever des questions lors des séances en auditoire ou à l'occasion d'un rendez-vous convenu avec l'enseignant. Pour accompagner son exposé oral, l'enseignant fait usage du tableau et d'un support PowerPoint. Ces différents éléments sont destinés à compléter le syllabus qui accompagne le présent contrat pédagogique.

Mode d'évaluation

L'évaluation des étudiants se fait à plusieurs niveaux et tient compte tant de la participation active que de la maîtrise du contenu du cours. L'examen écrit d'1h30 porte sur quatre ou cinq questions. L'enseignant insiste sur les définitions, les comparaisons entre concepts ou pratiques, la compréhension des thèmes exposés au cours.

Pour les étudiants du département des sciences politiques, sociales et de la communication, cette évaluation combine les résultats de l'examen écrit (2/3 de la note finale) et ceux des travaux pratiques (1/3 de la note finale). La participation à ces travaux est obligatoire. Il n'existe aucune règle de dérogation en la matière. Un étudiant qui rate son examen à cause d'une participation insuffisante aux travaux pratiques n'a d'autre choix que de porter son effort à l'examen oral à la hauteur de la note nécessaire pour réussir le cours dans son ensemble. En d'autres termes, la note obtenue en participation est automatiquement reconduite, en cas de seconde session. Pour les étudiants dispensés des travaux pratiques, l'examen écrit sur la matière du cours magistral constitue le seul mode d'évaluation.

Sources, références et supports éventuels

Aristote, La politique, Paris, Vrin, 1982. Aron, Raymond, Démocratie et totalitarisme, Paris, Gallimard, 1965. Basso, Jacques-A., Les groupes de pression, Paris, PUF (Coll. « Que sais-je ? »), 1983. Berstein, Serge, Démocraties, régimes autoritaires et totalitarismes au XXe siècle, Paris, Hachette (Coll. « Carré histoire »), 1992. Birnbaum, Pierre, Dimensions du pouvoir, Paris, PUF, 1984. Braud, Philippe, Sociologie politique, Paris, L.G.D.J., 2004, 7e édition. - La science politique, Paris, PUF (coll. « Que sais-je ? »), 1994, 5e édition. Denquin, Jean-Marie, Introduction à la science politique, Paris, Hachette (coll. « Les fondamentaux »), 1992. Duverger, Maurice, Les partis politiques, Paris, Le Seuil (Coll. « Points politiques »), 1981. Hobbes, Thomas, Leviathan, Paris, Sirey, 1971. Lefebvre, Rémi, Leçons d’introduction à la science politique, Paris, Ellipses, 2013, 2e édition. Milbrath, Lester, Political Participation : How and Why People Get Involved in Politics, New York, Rand Mc Nally, 1977. Oberschall, Anthony, Social Conflict and Social Movements, Englewood Cliffs, Prentice Hall, 1973. Roger-Gérard Schwartzenberg, Sociologie politique, Paris, Montchrestien, 1988, 4e édition. - L'Etat spectacle 2. Politique, casting et média, Paris, Plon, 2009.

Langue d'enseignement

Français

Lieu de l'activité

NAMUR

Faculté organisatrice

Faculté des sciences économiques, sociales et de gestion
Rue de Bruxelles, 61
5000 NAMUR

Cycle

Etudes de 1er cycle