Cours 2019-2020

Mémoire de fin d'études [EMSGM241]

  • 15 crédits
  • quadrimestre
Langue d'enseignement: Français
Enseignant: Bernal Diaz Oscar

Acquis d'apprentissage

En ce qui concerne les compétences travaillées, le mémoire développe principalement la maîtrise des savoir, le raisonnement, la démarche scientifique, la communication et le développement personnel. Il peut aussi dans certains cas développer d’autres compétences comme agir en acteur socialement responsable d’une part, innover et entreprendre, d’autre part. Dans une moindre mesure, le mémoire développe les autres compétences du référentiel de compétences, à savoir agir en contexte international et multiculturel, travailler en équipe et exercer le leadership d’une équipe.

Objectifs

L'élaboration du mémoire constitue par excellence une activité-clé de la fin du 2e cycle d’étude dans les programmes de master en gestion. La recherche approfondie qu’elle implique aboutit à un travail important de rédaction. La réalisation et la présentation définitive du texte représentent un effort considérable dont l'ampleur est parfois sous-estimée au départ.

D’une manière générale, le mémoire a pour objectif principal d’identifier une problématique, d’en définir une ou plusieurs questions de recherche, d’élaborer une approche méthodologique permettant d’y répondre, d’appliquer une démarche scientifique rigoureuse et de dégager des conclusions, solutions et recommandations.

Contenu

Le contenu d’un mémoire varie d’un programme à l’autre et d’une spécialisation à l’autre. D’une manière générale cependant, les deux conditions suivantes doivent être réunies pour la réalisation d’un mémoire de master :

1° Le mémoire doit s’appuyer sur une revue critique des connaissances théoriques et méthodes spécifiques au sujet traité dans le mémoire. Les fondements théoriques du travail doivent être clairement présentés et discutés.

2° Le mémoire doit comprendre un travail empirique systématique visant la production de résultats originaux. Ce travail peut consister, par exemple, en la collecte ou la production de données nouvelles, en l’exploitation originale de données existantes ou en l'application d'une méthodologie existante à un domaine nouveau. La méthodologie utilisée doit être clairement explicitée.

Le choix du sujet de mémoire est réalisé au début du deuxième quadrimestre de la première année du master 120 ou à la fin du 1er quadrimestre du master 60. L'étudiant peut choisir un sujet parmi une liste proposée par les académiques ou de suggérer un sujet personnel à un directeur de mémoire.

La plupart des mémoires sont rédigés en français. Cependant, avec l’accord du directeur du mémoire, l’étudiant peut le rédiger en anglais s’il en a les compétences.

Le mémoire peut être lié à un stage en entreprise.

Sauf exception, la règle d’un maximum de 80 pages, hors annexes, est de vigueur.


Méthodes d'enseignement

La réalisation d’un mémoire alterne travail de recherche individuel (théorique ou sur le terrain) et interactions avec le directeur de mémoire. Le mémoire est avant tout un travail individuel de l’étudiant. Le directeur de mémoire sert principalement de « coach » afin de guider l’étudiant dans ses choix. L’étudiant gère son calendrier et soumet de manière régulière son état d’avancement au directeur de mémoire.

Mode d'évaluation

Le mémoire est défendu à l’occasion d’une présentation orale devant un jury, composé du directeur du mémoire, d’un ou deux rapporteurs selon les cas et d’éventuellement un président. La défense comprend en général 15-20 minutes de présentation, 15-20 minutes de questions-réponses et, enfin, 15-20 de délibération. Le jury évalue aussi bien l’écrit que la défense orale, sur base des critères suivants :

  • Démarche scientifique (Les fondements théoriques sont-ils adéquats, suffisamment explicités et développés de manière rigoureuse ? Les techniques utilisées sont-elles bien choisies et mises en œuvre correctement ? La cohérence d'ensemble du travail est-elle bien réalisée ? Etc.)
  • Autonomie (De quel degré d'autonomie l'étudiant a-t-il fait preuve tout au long du travail ?)
  • Applicabilité (Le mémoire présente-t-il un intérêt pour la décision et l'application ?)
  • Originalité (Dans quelle mesure la démarche suivie par l'étudiant est-elle originale ?)
  • Forme (Le mémoire est-il rédigé de manière claire, concise, agréable ? Les différentes parties sont-elles bien articulées ?)
  • Défense (La défense publique a-t-elle modifié l'appréciation que l'on pouvait avoir à la seule lecture du mémoire (clarté de l'exposé, maîtrise du sujet) ?)

A l’issue de la défense orale, le jury fixe une note globale pour l’ensemble de l’unité d’enseignement. Le directeur du mémoire donne alors un feedback de l’évaluation à l’étudiant.

Sources, références et supports éventuels

Cf. Brochures/notes diverses sur la rédaction d’un mémoire (BVE).

Langue d'enseignement

Français

Lieu de l'activité

NAMUR

Faculté organisatrice

Faculté des sciences économiques, sociales et de gestion
Rue de Bruxelles, 61
5000 NAMUR

Cycle

Etudes de 2ème cycle