Cours 2017-2018

Entrepreneuriat [EFASM405]

  • 5 crédits
  • 30h
  • 2e quadrimestre
Langue d'enseignement: Français
Enseignant: Hermans Julie

Acquis d'apprentissage

Le cours EFASM405 - Entrepreneuriat vise à

- Développer les compétences nécessaires à l’identification, la sélection et l’exploitation d’une opportunité d’affaire ; 

- Introduire aux outils pouvant supporter la création d’activités nouvelles (Lean start-up, Business Model, Business Plan, Plan financier) ;

- Développer des attitudes entrepreneuriales (esprit d’initiative, créativité, sens des responsabilités) ;

- Appréhender les enjeux économiques et sociétaux de l’entrepreneuriat.

Contenu

S’appuyant sur des fondements conceptuels rigoureux, ce cours introduit une série d’outils utiles pour le développement d’un projet entrepreneurial, au sein d’une firme existante ou au travers de la création de sa propre entreprise. Il s’agit non seulement d’identifier une idée de départ mais également d’élaborer le business model qui permet de l’exploiter. Au-delà de l’élaboration d’une opportunité, nous discuterons du chiffrage du projet entrepreneurial et, notamment, des enjeux relatifs à la réalisation d’un business plan et d’un plan financier. 

 


Méthodes d'enseignement

Ce cours alterne :

- séances ex cathedra (notions théoriques),

- exercices et ateliers, y compris travail en équipe sur son projet (applications),

- exposés réalisés par des professionnels (découvertes),

 

L'accent est mis sur l'interaction entre les étudiants au sein de leur groupe et entre groupes, au travers de travaux pratiques portant sur leurs projets entrepreneuriaux. 

 

Mode d'évaluation

L'évaluation consiste en l’élaboration d’un projet entrepreneurial réalisé en groupe de 2 à 4 étudiants. Il s’agit d’identifier une opportunité d’affaire et de proposer un business model cohérent pour son exploitation.  Il peut s’agir de la création d’une nouvelle entreprise (fictive ou non), ou d’une opportunité pour une organisation partenaire (spin-off universitaire, entreprises existantes, organisations publiques, asbl, etc.).

 

Concernant les étudiants entrepreneurs qui souhaitent sérieusement lancer leur propre entreprise ou lancer un projet réel avec une organisation partenaire, ils peuvent se présenter en tant que porteur de projet et sélectionner eux-mêmes leurs co-équipiers, que ces derniers soient inscrits ou non au cours.

 

  • Dans le cas où le porteur de projet souhaite sélectionner des étudiants du cours d’Entrepreneuriat, il aura l’occasion de présenter son concept dès la deuxième session. Il pourra poster ses offres d’emploi sur le forum du cours et organiser des entretiens d’embauche pour « engager » le reste de son équipe. Le porteur de projet annoncera dès le départ si il recherche des co-équipiers qui souhaitent s’investir dans le projet à plus long terme ou si, au contraire, le partenariat ne tiendra que le temps du cours d’Entrepreneuriat.

 

  • Dans le cas où l’équipe inclurait des partenaires externes (qui ne sont pas inscrits au cours d’Entrepreneuriat), l’équipe devra remettre une lettre d’intention où elle argumentera ce choix. La lettre d’intention sera envoyée à julie.hermans@unamur.be pour le 20/02/2018 au plus tard. De plus, la présence des partenaires externes sera requise lors de la présentation à mi-parcours le 27/02/2018 de 18 :10 à 21 :10.

 

L’évaluation est réalisée en deux temps :

 

1. Présentation de l’opportunité en mode « pitching » (5 minutes max) à mi-parcours devant un jury, en présence obligatoire de l’ensemble de l’équipe.

2. Rapport final à envoyer en équipe pour le 1er juin 2018 à julie.hermans@unamur.be (.doc ; .docx, .pdf). Ce rapport final décrira l’opportunité visée et la démarche entrepreneuriale du groupe pour l’adresser, y compris l’évolution du projet de l’idée jusqu’à la finalisation du rapport (par exemple : réactions suite aux remarques reçues lors de la présentation à mi-parcours).

 

Structure/contenu du rapport (exemple) :

-           Un résumé du projet (1 page – format « executive summary »)

-           L’équipe-projet : profils, fonctions, motivations, mode de fonctionnement, rôles et implication de chacun

-           Présentation du projet : contexte, proposition de valeur, business model

-           Plan d’action : identification des hypothèses les plus importantes du business model (avec argumentaire) et plan de validation

-           Le chiffrage du projet : budget, besoins et sources de financement

-           Votre réflexion critique : évènements clés ayant fait avancer votre projet, dynamique de groupe et apprentissage, relation avec le terrain, réflexions liées aux concepts économiques et de gestion mobilisés.

 

Le rapport final fera 15 pages maximum, hors annexes et bibliographie (mettre informations complémentaires, preuves, illustrations, etc. dans les annexes).

Il sera évalué au travers des critères suivants :

 

-          La cohérence du modèle d’affaire proposé

-          La qualité du plan pour valider le modèle d’affaire (les hypothèses sont-elles bien formulées ? les actions prévues sont-elles faisable ? les actions prévues permettent-elles vraiment de valider les hypothèses ?)  

-          Le niveau de validation du modèle d’affaire : utilisation de données primaires (interviews, enquêtes) et secondaires (rapports, site) pour valider les hypothèses et chiffrer le projet.

-          La qualité de la critique de la démarche entrepreneuriale du groupe à partir de la littérature en entrepreneuriat (des lectures sont proposées dans le dossier « portefeuille de lecture » sur webcampus)

o   Exemple : Votre groupe a-t-il suivi une démarche effectuale ou causale ? quelles difficultés rencontrent généralement les équipes entrepreneuriales, et comment votre propre équipe y-a-t-elle fait face ? Quelle attitude entrepreneuriale semble la plus centrale en entrepreneuriat, et comment l’avez-vous développé dans votre équipe ?

o   Pour aller plus loin : Small Business Economics, Journal of Business Venturing, Entrepreneurship Theory & Practice, Revue de l’entrepreneuriat, Revue internationale PME.

 

-          Forme

o   Respect des consignes et des délais

o   Qualité des supports visuels et/ou écrits (page de garde, structure, illustrations, annexes pertinentes, etc.)

o   Qualité de la rédaction (style, orthographe, référencement, etc.)

 

Modalités de seconde session

 

Pour pouvoir valider le cours et accéder à la seconde session, les étudiants doivent avoir développé, en groupe-projet de 2 à 4 étudiants, un projet entrepreneurial en première session.

 

La seconde session consiste en la rédaction et la défense orale d’un rapport (maximum 5 pages) qui présente les pistes d’amélioration du projet entrepreneurial par rapport à sa version antérieure. Le rapport et la défense seront réalisés individuellement.

 

La date de l’examen oral sera fixée directement avec le titulaire du cours (l’étudiant prendra contact avec julie.hermans@unamur.be avant le 15 juillet 2018). Le rapport sera envoyé par mail une semaine avant la date de l'examen oral.  

 

Lors de l'examen oral, l’étudiant présentera l'opportunité d'affaire adressée par le projet et le modèle d'affaire choisi pour l'exploiter (5 minutes maximum). La présentation sera suivie de 10 minutes d'échanges (Question-Réponse).

 

Les critères d’évaluation sont les mêmes qu’en première session. 

 

Sources, références et supports éventuels

A. Osterwalder, Y. Pigneur (2010) Business Model Generation, self published

S. Sarasvathy et al. (2001). Effectual entrepreneurial expertise and bounds. pennState

Langue d'enseignement

Français

Lieu de l'activité

NAMUR

Faculté organisatrice

Faculté des sciences économiques, sociales et de gestion
Rue de Bruxelles, 61
5000 NAMUR