Cours 2020-2021

Projet : stratégies et décisions économiques [ECGEB366]

  • 10 crédits
  • 90h+30h
  • 1er quadrimestre
Langue d'enseignement: Français

Acquis d'apprentissage

Les acquis d’apprentissage consistent en diverses compétences disciplinaires et transversales (ou « soft skills »).

1. Compétences disciplinaires :

- Maitrise des concepts et raisonnements liés aux modèles de décision rationnelle et comportementale présentés au cours ;

- Capacité à interpréter les résultats des modèles ;

- Capacité à appliquer ces modèles pour l’analyse de phénomènes économiques concrets et à formuler des recommandations de politiques publiques ;

- Attitude critique par rapport aux modèles enseignés et à leurs hypothèses : identification de leurs forces et limites ;

- Capacité à percevoir les liens entre la théorie et la réalité concrète, prolonger un raisonnement ou le transférer vers une problématique nouvelle.
 

2. Compétences transversales ou soft skills :

- Gestion du travail collaboratif : organisation intra-groupe, autonomie, délégation, … ;

- Techniques de rédaction nécessaires à la réalisation d’un rapport en anglais bien structuré et avec références bibliographiques ;

- Techniques de présentation et de communication : production par petits groupes d’une vidéo présentant de manière pédagogique les résultats essentiels se dégageant d’un projet réalisé ensemble, construction d’un fichier PowerPoint ou d’autres supports, ... ;

- Créativité ;

- Utilisation de l’anglais à l’écrit et l’oral.

 

Objectifs

Cette unité d’enseignement intégrée vise à permettre à l’étudiant de maitriser des contenus disciplinaires tant par l’exposé des enseignants – assortis de TPs et d’expériences menées en classe – que par la mise en place d’un projet en petits groupes d’étudiants. Le savoir est donc à la fois enseigné et pratiqué, au sein d’un projet, ce dernier étant lui aussi source d’apprentissage.

L’unité se compose donc de deux types d’activités encadrées:

- des cours à contenu disciplinaire, comprenant aussi des séances durant lesquelles les étudiants participent à des jeux économiques, sur plateforme informatique ou sous d’autres formes ;

- un « projet » à réaliser en groupe, les étudiants étant suivis et conseillés lors de séances de « coaching » planifiées durant la phase de réalisation.

Contenu

1. Séances à contenu disciplinaire :

La première partie du cours à contenu disciplinaire, Décision individuelle et théorie des jeux, développe les contenus suivants :

Dans un premier volet, les décisions inter-temporelles et  décisions sous incertitudes sont analysées tant sous l’angle de la théorie rationnelle (utilisée escomptée et utilité espérée) que de celui de la théorie comportementale (modèle beta-delta de self-contrôle, théorie des perspectives). Ces modèles de décisions sont appliqués à des questions de taxation des revenus, de montants épargnés pour la retraite, d’investissements et d’assurances.

Dans un second volet, les bases de la théorie des jeux non-coopérative sont exposées. Les stratégies dominantes et dominées ainsi que l’équilibre de Nash sont vus dans le cadre de jeux simultanés. L’équilibre parfait en sous-jeux est présenté dans le cadre de jeux séquentiels. L’équilibre Bayesien est couvert dans le cadre de jeux à information incomplète. Les concepts de solutions présentés sont appliqués à des questions électorales ou dans des modèles d’asymétrie d’information : principal-agent et screening.

La seconde partie du cours à contenu disciplinaire, Economie industrielle, est vue comme une application centrale des théories et concepts vus dans la première partie. De la même manière, des expériences sont menées en classe et la théorie comportementale est mobilisée pour la compréhension et l’analyse critique des résultats. Les contenus suivants sont développés :

Les oligopoles dans les jeux simultanés : divers modèles de type Cournot et Bertrand.

La collusion dans les jeux coopératifs et non coopératifs : la collusion pure et tacite.

Les modèles de jeux séquentiels : modèle de Stackelberg et de prix limite, aussi analysés sous la question de savoir si les équilibres sont parfaits en sous-jeux.

Les liens entre l’innovation et la structure de marché.

Les liens entre la théorie économique vue et la règlemention, notamment le droit de la concurrence et ses applications récentes (ententes anticoncurrentielles et abus de position dominante)

Des thèmes divers : économie des réseaux, …

 

2. Projet :

Les projets à réaliser en petits groupes consisteront, notamment, en :

- l’analyse des comportements joués en laboratoire et la proposition d’un modèle comportemental pour expliquer les déviations par rapport à la théorie rationnelle ;

- la construction d’un modèle neuf destiné à percevoir l’intérêt d’une politique particulière ;

- l’explication d’un évènement d'actualité sur base d’un jeu séquentiel qui le rationalise ;

- la description d’un jeu que les étudiants modélisent et, le cas échéant, font jouer en laboratoire, en vérifiant si les comportements sont conformes aux prédictions théoriques.

 

Table des matières

Première partie : Décision individuelle et théorie des jeux

  1. Décision individuelle :

Chapitre 1 : Préférences et choix

Chapitre 2 : Décision inter-temporelle

Chapitre 3 : Décision sous incertitude

 

  1. Théorie des jeux :

Chapitre 1 : Jeux simultanés

Chapitre 2 : Jeux séquentiels

Chapitre 3 : Jeux répétés

Chapitre 4 : Jeux Bayesiens

 

Seconde partie : Economie industrielle

Chapitre 1: Matière et approche

Chapitre 2: Marchés oligopolistiques : jeux simultanés

Chapitre 3: Collusion pure et tacite

Chapitre 4: Dominance : jeux séquentiels

Chapitre 5: Innovation

Chapitre 6: Thèmes

 

Description des exercices

Des exercices sont régulièrement proposés. Les exercices sont corrigés durant les séances de travaux pratiques afin de consolider les acquis.

Disciplines

Théorie de la décision et des jeux
Economie industrielle
Economie de l'incertitude

Pré-requis

Faits et décisions économiques [ECGEB170] et Microéconomie [ECGEB261]

Méthodes d'enseignement

Les modalités d'enseignement et d'évaluation des unités d'enseignement ont été rédigées en fonction de la situation à la rentrée académique 2020-2021. Cependant, ces modalités pourraient faire l'objet de modifications en fonction de l'évolution de la crise sanitaire liée à la covid-19. Les étudiants seront informés de toute modification de la situation générale (passage à l'enseignement à distance partiel ou complet) par les autorités de l'UNamur tandis que les modifications propres à chaque unité d'enseignement leur seront communiquées par les enseignants, via webcampus

Les cours à contenu disciplinaire sont articulés aux projets à réaliser par les étudiants. Par ailleurs, des travaux pratiques et des jeux organisés en laboratoire illustrent – parfois précèdent – les modèles vus.

Les cours à contenu disciplinaire s’appuient sur les diapositives ou sur des notes de cours. Des références bibliographiques sont aussi fournies, pour information.

Des liens seront effectués entre la théorie et des questions et enjeux d'actualité. En effet, au-delà d'une présentation de concepts et modèles, le cours a bien pour objectif de rendre l'étudiant actif, autonome et soucieux des enjeux concrets liés à la matière.

Mode d'évaluation

Les modalités d'enseignement et d'évaluation des unités d'enseignement ont été rédigées en fonction de la situation à la rentrée académique 2020-2021. Cependant, ces modalités pourraient faire l'objet de modifications en fonction de l'évolution de la crise sanitaire liée à la covid-19. Les étudiants seront informés de toute modification de la situation générale (passage à l'enseignement à distance partiel ou complet) par les autorités de l'UNamur tandis que les modifications propres à chaque unité d'enseignement leur seront communiquées par les enseignants, via webcampus

L’évaluation de l’unité d’enseignement intégrée est continue.

La note finale de cette évaluation continue se décompose en deux parties:

1. Une note individuelle sur le contenu disciplinaire, basée sur des épreuves écrites : 60% de la note finale ;

2. Une note « de groupe », basée sur le projet réalisé en groupe : 40% de la note finale.

1. En ce qui concerne le contenu disciplinaire, la note individuelle de l’étudiant est découpée en deux parties: un examen écrit durant le quadrimestre et un examen écrit durant la session de janvier, tous les deux à livres fermés. Le premier examen est organisé vers la fin du mois d’octobre ou au début du mois de novembre. Il porte sur la décision individuelle et le début de la théorie des jeux - cours, TPs, séances de jeux - et compte pour 1/3 de la note individuelle (et donc 20% de la note finale). Le second examen est organisé durant la session de janvier. Il porte sur le reste de la première partie de la matière et sur la seconde partie de la matière. Il compte pour 2/3 de la note individuelle (et donc 40% de la note finale).

2. En ce qui concerne la note de groupe, le projet est évalué sur base de ses deux délivrables finaux : le rapport écrit et la présentation. Ces deux délivrables sont décrits précisément sur le site Webcampus du cours. Ils ont le même poids (chacun 20% de la note finale). La grille d’évaluation des délivrables est par contre légèrement différente.

Le rapport écrit est évalué sur base de:

- La qualité de la réponse apportée et la rigueur avec laquelle les outils vus au cours sont utilisés pour soutenir la réponse apportée (80%)

- La qualité de l’anglais et la présentation du rapport (20%)

La présentation orale est évaluée sur base de:

- L’identification correcte des messages principaux sortant du travail (50%)

- La pédagogie avec laquelle ces messages sont exposés, la qualité de l’anglais et du support (50%)

Si un étudiant échoue à cette unité d’enseignement intégrée, il lui est possible de remonter sa note individuelle durant la seconde session, au mois d’aout. Sa note individuelle est remise à zéro et l’étudiant passe un examen écrit qui reprend toute la matière vue au cours, aux TPs et durant les séances de jeux. En seconde session, il n’est pas possible de garder la note d’un des deux examens passés durant l’année. La note du travail de groupe ne peut pas être changée, un étudiant en seconde session conserve la note obtenue pour son travail de groupe.

D’autres précisions utiles se trouvent sur le site Webcampus de l’unité d’enseignement intégrée.

 

 

Sources, références et supports éventuels

Donald Campbell, "Incentives: Motivation and the Economics of Information" (2eme ed.), Cambridge University Press, 2006.

Stephen Martin, Industrial Organization: a European Perspective, Oxford University Press, 2000.

(...)

 

Langue d'enseignement

Français

Lieu de l'activité

NAMUR

Faculté organisatrice

Faculté des sciences économiques, sociales et de gestion
Rue de Bruxelles, 61
5000 NAMUR

Cycle

Etudes de 1er cycle