Cours 2021-2022

Questions spéciales de bien-être au travail [DROIB336]

  • 3 crédits
  • 30h
  • 2e quadrimestre
Langue d'enseignement: Français
Enseignant: Flohimont Valérie

Acquis d'apprentissage

Le cours de questions spéciales de bien-être au travail s'intéresse à des questions particulières relevant du bien-être au travail telles que prévention et gestion des risques au travail, mécanismes permettant de mettre en œuvre cette prévention ou de gérer ces risques, management et gestion des entreprises, stress, burnout, alcool et drogues, troubles musculosquelettiques, etc.

Ces questions sont essentiellement abordées au niveau de leurs incidences sur les entreprises (climat social, coût, gestion des organisations…), sur la société (protection sociale, réparation...) ou encore sur la situation individuelle des intéressés (accidents, stress, dépression, absentéisme, thérapie…). Dans ce cadre, le droit n’est qu’un outil parmi d’autres, à côté de la sociologie des organisations, la psychologie, la gestion… Il s’agit dès lors de contextualiser le droit et son application et d'apprendre à aborder chaque question de manière interdisciplinaire.

Au terme du cours, l'étudiant:

  • sera capable de prendre des notes claires et complètes lors d’exposés oraux (cours magistral, TP, conférences…) sur lesquelles il peut s’appuyer pour maitriser la matière ;
  • aura une bonne maîtrise des différents domaines du bien-être au travail et des interactions entre eux ;
  • aura une bonne connaissance des différents acteurs du bien-être au travail et de leurs rôles respectifs ;
  • sera capable d'aborder toute question relative au bien-être au travail sous un angle interdisciplinaire ;
  • sera capable de contextualiser le droit et son application en s'appuyant sur d'autres disciplines;
  • maîtrisera parfaitement la matière traitée au cours, les différents concepts abordés et sera à même de définir avec précision le cadre dans lequel il aborde la matière et les concepts ;
  • sera capable de formuler correctement une bonne question de recherche ;
  • sera capable de répondre, selon une méthodologie rigoureuse, à toute question de recherche en lien avec la thématique du cours ;
  • sera capable de vérifier rigoureusement ses sources et de les contextualiser ;
  • sera sensibilisé aux questions de prévention et de gestion des risques au travail ainsi qu'aux différents domaines du bien-être au travail ;
  • sera capable de travailler de manière collective.

 

Objectifs

Le cours a deux objectifs principaux :

  1. former l'étudiant au bien-être au travail et à ses différents aspects ;
  2. apprendre à l’étudiant à formuler et traiter une véritable question de recherche, de manière collective et/ou individuelle, dans un nouveau domaine.

Outre l'acquisition de nouvelles connaissances par l'étudiant, le cours vise à permettre à l'étudiant de développer de nouvelles compétences en termes de recherche et de raisonnement dans d'autres matières que les seules matières juridiques et de souligner la valeur ajoutée d'autres disciplines au regard du droit.

Le cours a pour ambition de donner à l'étudiant le goût de la matière et de le sensibiliser aux réalités de terrain, quelle que soit la 'porte d'entrée' que choisira l'étudiant pour l'aborder.

 

Contenu

Le cours est abordé sous forme de ‘capita selecta’ qui peuvent varier d’année en année, en fonction de l’actualité et des recherches en cours. En ce sens, le cours fait étroitement le lien entre enseignement et résultats de recherche.

A côté des aspects plus classiques tels l’application de la législation relative au bien-être au travail, son histoire et sa raison d’être, le cours met l’accent sur les risques au travail et notamment les risques psychosociaux ainsi que sur la santé et la sécurité au travail.

La santé des travailleurs est souvent mise à mal. Par ailleurs, suicides au travail, burnout, dépressions, troubles psychosomatiques, etc. semblent se multiplier. Est-ce vraiment le cas ? Dans quelle mesure l’organisation des entreprises est-elle en cause ? Le code du bien-être au travail permet-il de prévenir et de gérer ce type de risques ?  Que faire lorsque les causes ne sont pas exclusivement imputables au milieu de travail ? Comment articuler protection juridique et bien-être individuel ? Comment intégrer la politique de bien-être dans la gestion des entreprises ? Comment adapter le management pour garantir la santé et la sécurité des travailleurs ? Quelle prise en charge possible pour les personnes concernées ? Ce sont là quelques exemples de questions qui peuvent être abordées sous un angle interdisciplinaire.

 

Table des matières

Voir document posté sur webcampus en début de cours.

Description des exercices

Sans objet.


Co-requis

Droit social [DROIB317]

Méthodes d'enseignement

Le cours combine des exposés magistraux et des discussions avec les étudiants sur la base de documents ayant fait l’objet d’une lecture ou d’un visionnage préalable. Dans la mesure du possible, les concepts abordés au cours sont illustrés ou abordés au travers de l’actualité ou grâce à l’intervention d’orateurs extérieurs.

En outre, une visite sur site ou une activité extérieure en lien avec les thématiques du cours est dans la mesure du possible organisée, avec le concours des étudiants, au cours de l'année. En fonction de l'activité, des chaussures de sécurité peuvent être exigées.

La méthode d’enseignement se veut essentiellement participative. L’accent est mis sur l’interactivité, ce qui demande une implication importante des étudiants, non seulement en-dehors du cours mais surtout durant le cours. Chaque étudiant contribue à la construction du cours par sa participation et sa présence au cours oral. En ce sens, la présence au cours ainsi que la participation de chaque étudiant sont vivement recommandées.

Afin de permettre à l’étudiant de participer activement au cours et de s’impliquer dans la méthode d’enseignement, une connaissance de base du cadre normatif du bien-être au travail est nécessaire. Durant le premier mois de cours, en plus de la participation aux leçons, l’étudiant est donc tenu d’acquérir cette matière par lui-même. Pour ce faire, des documents et autres e-supports (vidéos, sites web, etc.) sont mis à la disposition de l’étudiant sur webcampus. Il est toutefois loisible à l’étudiant de recueillir d’autres sources d’information.

 

Mode d'évaluation

L'examen est constitué de deux parties : une première partie écrite et une seconde partie orale.

Partie écrite de l’examen – examen partiel (20% du total des points)

L’examen partiel (écrit) a lieu durant la dernière semaine de février (ou en août en cas de deuxième session) et porte exclusivement sur le cadre normatif du bien-être au travail (code du bien-être au travail, surveillance de santé, réglementation du travail).

Comme précisé dans le titre ‘méthodes d’enseignement’, l’étudiant est tenu d’acquérir cette matière par lui-même, que ce soit via les documents mis à sa disposition sur webcampus ou via d’autres sources qu’il aura lui-même recueillies.

Les questions peuvent être des questions ouvertes, des questions à choix multiples, des questions à réponses multiples, des questions fermées, etc. (avec déduction de points négatifs en cas de réponse erronée).

Partie orale de l’examen – examen final (80% du total des points)

L’examen final (oral) est le fruit d’un travail de recherche et de réflexion. Les modalités de ce travail sont communiquées en début de cours (durant le mois de février), dans la mesure où elles sont adaptées au nombre d’étudiants inscrits.

Les lignes directrices du travail sont les suivantes :

  • formuler correctement et traiter de manière rigoureuse et scientifique une question de recherche, préalablement validée par le professeur ;
  • présenter oralement (juste après les vacances de Pâques) les résultats du travail lors d’une (ou plusieurs) séance(s) interactive(s) avec les autres étudiants, professeur, assistants, invités extérieurs éventuels, etc. ;
  • participer activement à toutes les séances de présentation des autres étudiants. Cette participation active entre en ligne de compte dans la cote finale de l’examen.

Pour réussir l’examen, il est essentiel que les étudiants, tant dans la formulation de la question que dans la réponse apportée, démontrent qu’ils possèdent les différents acquis d’apprentissage visés par le cours (supra) et répondent aux objectifs du cours. La rigueur scientifique est essentielle dans la démarche mise en œuvre pour répondre à la question de recherche. La créativité et l’originalité sont vivement encouragées. La qualité du travail collectif et la participation active à la (aux) séance(s) de présentation sont également prises en compte dans la cote attribuée, qui est la même pour tous les étudiants du groupe.

Matériel autorisé à la présentation orale:

  • les étudiants peuvent apporter leurs notes de préparation ou tout autre matériel qu'ils estiment utile afin d'illustrer leur propos (un pc est mis à la disposition des étudiants qui souhaitent apporter une clef usb ou se connecter à internet);
  • le code de droit social.

 

Sources, références et supports éventuels

Une bibliographie indicative est remise aux étudiants dans le courant du mois de février.

Par ailleurs, un suivi régulier de l’actualité sociale et entrepreneuriale est vivement recommandé afin de faire le lien entre les concepts abordés au cours et la pratique. Dans ce cadre, les différentes revues RH (ressources humaines) disponibles à la bibliothèque peuvent être très utiles.

Des documents d'information, des références, des liens vidéo, etc. sont régulièrement postés sur webcampus afin d'illustrer la matière, de compléter l'information disponible et de rebondir sur l'actualité.

Syllabus de 'questions spéciales de bien-être au travail', 2020-2021 (en fonction des thèmes traités).

Les différents sites institutionnels (SPF Emploi, Travail, Concertation sociale ; Eurofound ; OSHA ; ARACT ; ANACT ; BeSWIC ; etc.) mettent à disposition des lecteurs de nombreux outils en lien avec le bien-être au travail ainsi que des informations très utiles, que ce soit sous forme de texte ou de vidéos.

 

Langue d'enseignement

Français

Lieu de l'activité

NAMUR

Faculté organisatrice

Faculté de droit
Rue de Bruxelles, 61
5000 NAMUR

Cycle

Etudes de 1er cycle
BlocCrédits
Bachelier en droit33