Cours 2020-2021

Economie politique [DROIB154]

  • 7 crédits
  • 60h+15h
  • 2e quadrimestre
Langue d'enseignement: Français

Acquis d'apprentissage

Au terme de ce cours, l’étudiant

- se sera approprié les concepts et raisonnements essentiels de la science économique, tant en micro-économie qu’en macro-économie, avec sens de la rigueur et de la précision ;

- appréhendera la science économique comme une des sciences humaines, complémentaire à d’autres disciplines ;

- sera familiarisé avec trois formes d’expression : le langage verbal, graphique et mathématique – de niveau très simple – et pourra passer d’un jeu de langage à l’autre ;

- identifiera plus facilement le lien entre des questions d’actualité récente et une approche plus abstraite, qui les revisite et les schématise, dans le but d’éclairer les choix à poser ;

- pourra mener certains débats sur le bien-fondé de mesures politiques de régulation ;

- saisira les enjeux économiques et sociaux des politiques monétaires et budgétaires d’un pays ou groupe de pays et resituera quelques débats dans l’histoire ou dans l’actualité récente, en tenant compte du paramètre politique. Citons par exemple : la perception de la Commission Européenne versus celle certains théoriciens de l’économie, les antagonismes politiques aux USA lors de la crise de 2008, les directions prises aux USA versus en Europe, …)

- pourra appliquer les raisonnements vus à différents cas pratiques ;

- fera, dans certains thèmes, le lien entre la science économique et certaines dispositions où considérations juridiques. Citons les thèmes du monopole versus concurrence, de l'autorégulation,...

Objectifs

Comme l’indiquent les acquis d’apprentissage, le cours vise donc à permettre à l’étudiant de comprendre les mécanismes économiques de base, de les appliquer à des situations concrètes et de porter un jugement.

Plus généralement, le cours doit permettre à l’étudiant, grâce aux concepts et raisonnements économiques, de se construire une image du monde où d’autres disciplines ont leur place et où des choix politiques restent à poser. L’économie, vue ici comme science humaine, ne prétend donc pas dicter les choix. A côté d’autres disciplines, elle vise à les éclairer.

En ce sens, le cours vise à rendre l’étudiant citoyen du monde qui est le sien, un citoyen critique vis-à-vis de certains discours parfois sans nuance.

Contenu

Après une introduction générale sur l’économie, vue comme science humaine, et sa place dans la connaissance, la partie micro-économique aborde les thèmes classiques de la discipline, en les illustrant. Citons notamment : le marché en concurrence parfaite, le consommateur, la firme en concurrence parfaite et imparfaite, la régulation, l’asymétrie d’information, l’autorégulation et les questions internationales.

La partie macroéconomique aborde la comptabilité nationale (avec une lecture des situations belge et européenne), l’équilibre macroéconomique, le multiplicateur, les politiques budgétaires, la politique monétaire et l’équilibre de long terme.

Table des matières

Introduction générale (l’économie comme discipline et sa place dans la connaissance)

La partie micro-économique aborde :

Chapitre 1 : Deux analyses complémentaires (individuelle et globale)

Chapitre 2 : Le marché en concurrence parfaite

Chapitre 3 : Les élasticités

Chapitre 4 : La firme en concurrence parfaite

Chapitre 5 : Le monopole et sa régulation

Chapitre 6 : L’asymétrie d’information et l’autorégulation

Chapitre 7 : La théorie du consommateur

Chapitre 8 : l’OMC et la PAC

La partie macro-économique aborde :

Chapitre 9 : Les grands agrégats macroéconomiques

Chapitre 10 : la détermination du revenu national par la demande globale

Chapitre 11 : Les politiques budgétaires

Chapitre 12 : La politique monétaire

Chapitre 13 : L’offre globale et l’équilibre de long terme

Description des exercices

RESPONSABLES Fabienne Mathot et N.
Les assistants ont aussi des plages de disponibilité pour les étudiants.

Cinq séances d’exercices sont consacrées à la résolution de cas pratiques. Les étudiants doivent avoir préparé ces séances. Assister de manière passive aux séances est peu formateur. Au contraire, les endroits où l’étudiant est en difficulté dans sa résolution lui révèlent les points d’incompréhension de la matière. Une attitude « active » est donc recommandée.

Deux semaines plus tard, le corrigé complet est posté sur Webcampus. Raison de plus pour ne pas assister à la séance de manière passive!

MODALITES PRATIQUES des TRAVAUX PRATIQUES

- Cinq séances de deux heures sont organisées.
- Une feuille de route indiquant la matière à revoir ainsi que les exercices à préparer est remise aux étudiants avant chaque séance.
- Il est demandé aux étudiants de préparer les séances (révision de la matière et résolution des exercices).
- Un solutionnaire de tous les exercices du syllabus est distribué ; ceci ne dispense pas les étudiants d'une préparation des T.P. Sans celle-ci la séance sera improductive pour l'étudiant.
- La présence aux séances d'exercices n'est pas obligatoire mais vivement conseillée.
- Il est demandé aux étudiants de respecter les groupes et horaires prévus.

SEANCES DE REVISION
Une séance de révision est organisée pendant l'année académique.

PLACE DES TP DANS L'EVALUATION
Les examens écrits reprennent quatre questions, comptant chacune pour 5 points sur 20. Une de ces quatre questions est un exercice d'une difficulté proche de celle des exercices vus en TP.

PERMANENCES
Les permanences des assistants sont communiquées au premier TP.

Disciplines

Microéconomie
Economie générale
Economie politique
Macroéconomie et économie monétaire

Méthodes d'enseignement

Les modalités d'enseignement et d'évaluation des unités d'enseignement ont été rédigées en fonction de la situation à la rentrée académique 2020-2021. Cependant, ces modalités pourraient faire l'objet de modifications en fonction de l'évolution de la crise sanitaire liée à la covid-19. Les étudiants seront informés de toute modification de la situation générale (passage à l'enseignement à distance partiel ou complet) par les autorités de l'UNamur tandis que les modifications propres à chaque unité d'enseignement leur seront communiquées par les enseignants, via webcampus

Le cours est dispensé sous la forme d’une présentation magistrale. Le syllabus est complet à 95%. Les éléments volontairement manquants sont le résultat de la discussion orale. Une attention particulière est portée, lors du cours oral, aux faits d’actualité ou autres éléments concrets (textes d’auteurs, dispositions juridiques, …). Ils visent à animer les chapitres du cours. Par ailleurs, malgré la taille de l’auditoire, l’enseignant interagit avec les étudiants. Des exemples vus au cours illustrent les mécanismes exposés. Webcampus fournit des éléments utiles au cours (textes d’auteurs, documents issus de la presse écrite, dispositions juridiques, …)

Cinq séances d’exercices pratiques sont organisées : elles sont consacrées à la résolution de cas pratiques (voir infra).

 

Mode d'évaluation

Les modalités d'enseignement et d'évaluation des unités d'enseignement ont été rédigées en fonction de la situation à la rentrée académique 2020-2021. Cependant, ces modalités pourraient faire l'objet de modifications en fonction de l'évolution de la crise sanitaire liée à la covid-19. Les étudiants seront informés de toute modification de la situation générale (passage à l'enseignement à distance partiel ou complet) par les autorités de l'UNamur tandis que les modifications propres à chaque unité d'enseignement leur seront communiquées par les enseignants, via webcampus

L’examen est écrit et dure 3 heures.

L’examen est conçu de manière à vérifier si l’étudiant a intégré les acquis d’apprentissage. Ainsi, les questions évaluent :

- la rigueur et la précision dans la restitution des concepts et raisonnements ;

- le sens de la synthèse ;

- la capacité à comparer ;

- le capacité à passer d’un jeu de langage verbal à un langage graphique ou mathématique

- la capacité à appliquer un raisonnement à un cas et à formuler un jugement.

L’examen est à livre fermé. L’étudiant peut apporter une machine à calculer, même si cet instrument n’est pas véritablement nécessaire pour répondre aux questions.

La cote finale se base sur les scores obtenus dans les quatre questions (le poids des questions dans la cote finale est annoncé).

Sources, références et supports éventuels

- le syllabus;

- d’autres références indiquées sur Webcampus (textes d’auteurs, document issus de la presse écrite, dispositions juridiques,…);

- les énoncés et corrigés des travaux pratiques (sur Webcampus).

Langue d'enseignement

Français

Lieu de l'activité

NAMUR

Faculté organisatrice

Faculté de droit
Rue de Bruxelles, 61
5000 NAMUR

Cycle

Etudes de 1er cycle