Membre du personnel

Harmony DEWEZ

Courriel : harmony.dewez@unamur.be
Téléphone(s) : +32 (0)81 72 41 67
Facultés/Départements/Services
Département d'Histoire - Chercheur post-doctorant
Courriel : harmony.dewez@unamur.be
Entités de recherche
Patrimoines, Transmissions, Héritages (PaTHs)
 

Présentation

 

Professeure agrégée d'histoire, ancienne pensionnaire de la Fondation Thiers (2011-2014), j'ai soutenu en 2014 une thèse de doctorat en histoire médiévale à l'université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne sous la direction de Laurent Feller et la co-direction de Phillipp Schofield (Aberystwyth University) intitulée "Connaître par les nombres. Cultures et écritures comptables au prieuré cathédral de Norwich (1256-1344)". Après deux années dans l'enseignement secondaire français, j'ai intégré l'équipe du PraMe comme chercheur post-doctorant dans le cadre du programme Move-In Louvain.

 

Dans ma thèse de doctorat, je me suis attachée à eclairer les étapes et les enjeux du développement des comptabilités anglaises au XIIIe et dans la première moitié du XIVe siècle, à partir de l'étude de cas du prieuré cathédral de Norwich, une importante communauté de moines bénédictins dont les possessions sont concentrées dans le Norfolk. Pour ce faire, j'ai associé l'analyse minutieuse des rouleaux de comptes des manoirs et des obédiences à l'étude de corpus secondaires permettant de comprendre le contexte normatif et intellectuel qui a influencé et encadré ces pratiques : d'une part, un ensemble de constitutions monastiques et d'injonctions de visites épiscopales, archiépiscopales et légatines ; d'autre part, un ensemble de traités agraires et comptables circulant à cette époque, dont la fameuse Husbandry de Walter de Henley. Ceci a permis de mettre en valeur le rôle très actif de la hiérarchie ecclésiastique dans l'encadrement de l'administration monastique et de ses pratiques comptables et, d'autre part, cela a permis de mieux saisir les logiques des calculs agricoles qui accompagnent les comptes, tels que les valeurs des animaux, les estimations des granges, les rendements céréaliers et le profit du gaignage.

 

Depuis 2014, je me suis attachée à inventorier, à des fins comparatives, les comptabilités seigneuriales des XIIIe et XIVe siècles dans la France du Nord et la Belgique actuelles. Je travaille en particulier sur le fonds de l'abbaye de Parc à Héverlé et sur les comptes du chapitre cathédral et de l'hôtel-dieu Saint-Nicolas de Troyes.

 

Mon projet de post-doctorat porte sur les codices administratifs seigneuriaux en Angleterre, entre 1200 et 1500. Il consiste à inventorier, trier et analyser les livres ou compilations seigneuriales à vocation administrative, du censier au cartulaire en passant par les compilations de statuts et les registres, afin d'en expliquer la typologie et ses évolutions, notamment à la lumière du développement des institutions royales.

 

Diplômes

- Doctorat en Histoire médiévale (2014, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

- Master II en Histoire médiévale (2008, Université Paris 1)

- Agrégation externe d'histoire (2007)

- Licence en Histoire de l'art (2005, Université Paris 1)

- Maîtrise en Histoire médiévale en Erasmus à l'université de Fribourg-en-Brisgau et Paris 1 (2004)

- Licence en Histoire (2003, Paris 1)

- Double-DEUG en Histoire, Histoire de l'art et Archéologie (2002, Paris 1)