Projet

Enquête belge sortie des urnes communales 2018

Ce projet de recherche vise à expliquer les attitudes et les motifs du vote
lors des élections communales belges de 2018 en Wallonie et à Bruxelles.
Partie francophone du projet national « Belgian Local Exit-Poll », il est
coordonné à l’UNamur et rassemble des chercheurs provenant des
principales universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles: UNamur, ULB,
UCL et ULg. Deux grandes thématiques de recherches sont étudiées :
d’une part, le processus de nationalisation des élections communales qui
questionne le caractère purement local et singulier de ce scrutin et, d’autre
part, le processus de personnalisation qui souligne l’importance croissante
des caractéristiques personnelles des candidats au détriment des enjeux
locaux et nationaux comme motifs du vote. Le projet s’intéresse en outre à
l’interaction de ceux processus. À cette fin, le crédit de recherche vise à
financer la préparation et la conduite d’une enquête en face à face à la
sortie des urnes (exit-poll) dans 17 communes de Wallonie et à Bruxelles
(124 enquêteurs). Cet exit-poll inclut l’utilisation d’un mock-ballot et recourt
à une combinaison de questions ouvertes et fermées. Cette association de
méthodes est particulièrement pertinente pour collecter des informations
précises et fiables sur les attitudes et motifs du vote le jour des élections.
Plus généralement, le projet consolide la dynamique de recherches sur la
politique locale entre chercheurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de
la Communauté flamande.

Dodeigne, J., Responsable du Projet, Transitions, Département de Sciences politiques, sociales et de la communication

ID FRS-FRNS31239419

1/01/1831/12/19

Attachement à un institut de recherche reconnus à l'UNAMURTransitions
Nature du type d'activitéRecherche

Projet: Recherche