Projet

Caractérisation de minerais supergènes du Haut Atlas marocain et datation (U-Th)/He d’(hydr-)oxydes de fer : implications sur les modalités des processus d’altération météorique.

L’altération météorique modifie les propriétés physico-chimiques des roches et minerais hypogènes, et engendre la formation de roches et minerais supergènes, selon des paramètres dont les rôles respectifs restent encore à évaluer (climat, protolite, géodynamique, …). Des gisements supergènes sont exploités dans le monde entier, car leurs minerais possèdent des avantages compétitifs vis-à-vis de leurs homologues hypogènes : enrichissement en métaux et éléments rares, accessibilité et facilité d’exploitation, absence de libération d’acide sulfurique ou de métaux lourds. Néanmoins, malgré leurs intérêts scientifiques et économiques évidents, ces minéralisations demeurent relativement peu étudiées. Le présent projet de thèse poursuit deux objectifs : la caractérisation de minerais supergènes du Haut Atlas marocain, et la datation d’(hydr-)oxydes de fer par la méthode (U-Th)/He. Chaque gisement fera l’objet d’observations et d’analyses multiples (pétrographie, minéralogie, géochimie) afin d’établir 1) un inventaire des phases minérales présentes 2) la répartition spatiale des minéraux dans le profil d’altération, 3) la répartition temporelle des minéraux (séquences paragénétiques), et 4) les liens génétiques entre les minéraux. Cette caractérisation détaillée autorisera ensuite des datations (U-Th)/He sur (hydr-)oxydes de fer supergènes rigoureusement sélectionnés. Cette méthode de datation n’a jusqu’à présent été que peu appliquée aux environnements supergènes, mais de récents travaux apportent des résultats prometteurs. Les âges obtenus seront ensuite comparés à des datations 40Ar/39Ar sur oxydes de manganèse potassiques, également supergènes. Intégrées à l’échelle du Haut Atlas, ces nouvelles contraintes temporelles sur les minéralisations supergènes seront des jalons chronologiques essentiels en vue d’évaluer les modalités des processus d’al

Verhaert, M., Responsable du Projet, Département de Géologie

Yans, J., Promoteur, Département de Géologie, Laboratoire interdisciplinaire d'anthropologie des techniques, Traces matérielles, Création et Patrimoine, Namur Groupe de Recherche Interdisciplinaire en Développement Durable, Groupe développement durable

Bernard, A., Co-investigateur, Université Libre de Bruxelles (ULB)

ID FRS-FRNS29813671_37346

1/10/1631/12/17

Attachement à un institut de recherche reconnus à l'UNAMURILEE
Nature du type d'activitéProjet de thèse

Projet: RechercheProjet de thèse