Projet

Jeux de blâme en arènes internationales: l’attribution de responsabilités morales et son influence sur l’action gouvernementale

Les recherches en Relations internationales ont récemment fait preuve
d’une volonté croissante d’attribuer des responsabilités morales aux Etats.
Certains gouvernements sont pointés du doigt pour leurs guerres, leurs
ingérences, ou encore leurs régulations financières – autrefois appartenant
pourtant au domaine réservé de l’Etat. Bien que cette littérature soit issue
de diverses traditions (notamment la philosophie, la sociologie ou encore le
droit), elle a tendance à renvoyer aux caractéristiques propres du blame
game ou jeu du blâme. Contrairement à certains travaux qui ont eu
tendance à présenter les manifestations du blâme comme étant fixes dans
le temps, ce projet soutient qu’un blâme est un processus dynamique
modifié au fil du temps par des éléments du blame game. L’objectif principal
de cette thèse sera de comprendre comment un blâme international
influence le comportement des Etats dans ce processus. De manière
générale, ce travail étudiera l’effet causal des idées en Relations
internationales. Cette question sera approchée empiriquement par la récolte
de données qualitatives et quantitatives dans le cadre du blâme lié à la
vente de diamants de conflits dans trois cas : la Belgique, le Botswana et
les Etats-Unis. La Belgique et les Etats-Unis sont deux des plus grands
importateurs de diamants tandis que le Botswana en est le premier
exportateur mondial. Ils ont tous été blâmés pour leur implication dans la
vente des diamants de sang, ils ont ensuite participé au lancement du
Processus de Kimberley et sont actuellement loués pour leur comportement
en la matière. Comment en sont-ils arrivés là ? Afin de tracer les processus
causaux déclenchés par le blâme, cette thèse combinera une méthode
mettant l’accent sur les relations de causalité du blame game et une autre
se centrant sur le langage. Pour chaque Etat étudié et pour chaque période
du processus, des données issues du process-tracing et de l’analyse de
contenu seront analysées et corrélées.

Rousseau, É., Responsable du Projet, Transitions, Département de Sciences politiques, sociales et de la communication

Braspenning-Balzacq, T., Promoteur, Transitions, Chaire Tocqueville en politique de sécurité, Département de Sciences politiques, sociales et de la communication

ID FRS-FRNS32704467

1/10/1830/09/20

Nature du type d'activitéRecherche, Projet de thèse

Projet: RechercheRecherche, Projet de thèse