Projet

Le rôle de la géographie dans la concurrence intra-partisane dans les systèmes de représentation proportionnelle à scrutin de liste

Au cours des dernières décennies, les réformes électorales ont renforcé
l’importance des politiciens individuels dans les systèmes de représentation
proportionnelle à scrutin de liste. Cette personnalisation institutionnelle
reflète une tendance plus générale de la ‘personnalisation de la politique’ et
conduit les chercheurs à étudier ses effets généraux sur la concurrence
intra-partisane. Bien que plusieurs études empiriques aient déjà mis en
lumière le rôle de déterminants au niveau individuel des candidats et du
système électoral sur la concurrence intra-partisane, l'impact du contexte
géographique a été largement négligé. A partir d’un cadre analytique qui
combine trois sous-disciplines des études électorales, ce projet étudie les
effets des déterminants géographiques et des caractéristiques individuelles
des candidats sur la concurrence intra-partisane dans les systèmes de
représentation proportionnelle de liste répondant à deux questions de
recherche: (1) Comment le contexte géographique affecte-t-il la
concurrence intra-partisane? (2) Qu'est-ce qui détermine la distribution des
votes de préférence d'un candidat dans le district? À cette fin, ce projet
repose sur la construction originale d’une base de données comparative
dans quatre pays couvrant plus de 5.000 candidats issus de 3.584
municipalités et 123 districts électoraux. Le projet distingue deux cas avec
systèmes de listes ‘ouvertes’ (Grèce 2019 et Finlande 2019) et deux cas
avec listes ‘semi-ouvertes’ (Belgique 2014 et Autriche 2017). En outre, le
design de recherche minutieux distingue le rôle de l'ordre de classement
défini par les partis et la possibilité pour l’électeur d’exprimer un vote de
préférence unique (l’Autriche et la Finlande) ou des votes de préférences
multiples (la Belgique Belgique et Grèce). Dans l'ensemble, ce projet
contribue à une meilleure compréhension des effets méconnus de la
géographie électorale sur la représentation politique via une analyse des
dynamiques de campagne des candidats aux élections.

Put, G., Responsable du Projet

Dodeigne, J., Promoteur, Transitions, Département de Sciences politiques, sociales et de la communication

ID FRS-FRNS32756856

1/10/1830/09/19

Nature du type d'activitéRecherche

Projet: Recherche