Projet

Convention de Formation - Accompagnement Plateforme de Concertation Ecole-Lien de la région de Chimay

Plateforme de concertation « Ecole-Lien » : la rencontre entre le monde de l’école et le monde de l’aide à la jeunesse

Le projet
La plateforme Ecole-Lien est née suite à un appel à projet du Conseil d’arrondissement de l’aide à la jeunesse (CAAJ) de Charleroi, lancé en 2009, pour un projet-pilote de plateforme de concertation locale. L’objectif prioritaire des plateformes est de permettre aux acteurs de terrain de mieux se connaître pour collaborer plus efficacement. Une deuxième finalité du projet est de développer un réseau d’échange entre professionnels concernés par l’éducation au sens large : échanges de pratiques, d’informations, de ressources, mais aussi de réflexions, de difficultés, d’émotions, et ce entre les différents secteurs - social, scolaire et judicaire - autour des jeunes et pour le bien-être des jeunes et de leurs familles. Enfin, une troisième finalité des plateformes de concertation, plus ambitieuse, est de permettre aux participants d’identifier et de repérer des partenaires potentiels pour mettre en place un véritable travail en coordination, réunissant sphère scolaire, sphère sociale et sphère judiciaire. Le but étant de créer ou de soutenir des projets de collaboration issus des vrais besoins du terrain.

Le rôle du Département d’éducation et technologie
Durant deux ans, le DET a accompagné la mise en œuvre de cette plateforme sur les trois zones concernées : Chatelet, Morlanwez, Chimay. Actuellement, et ce depuis octobre 2011, cet accompagnement se poursuit dans la région de Chimay, grâce au soutien de la Fondation Chimay-Wartoise. La coordination de ce projet local est assurée par l’Amo Oxyjeune à Rance, sous la direction de Véronique Couture.

L’accompagnement du DET permet d’analyser avec les acteurs la pertinence des actions et décisions, de bénéficier de ressources issues d’autres expériences d’accompagnement de réseaux, ainsi que d’un regard extérieur, plus à distance et donc souvent plus lucide, dans une posture « d’ami critique ».

Ces temps de réflexion, de régulation et d’aide à la décision aident l’équipe porteuse à analyser et mieux comprendre la complexité du dispositif, et permettent aux acteurs directs de prendre du recul, pour mieux voir ce sur quoi ils peuvent et veulent agir, les changements à apporter, les ressources sur lesquelles s’appuyer.

Dans ce but, le DET recueille l’information directe en participant aux réunions de préparation de chaque plateforme et aux rencontres de plateformes proprement dites. Une évaluation avec tous les acteurs a lieu chaque année pour réguler les actions.

Le DET a également en charge d’analyser ce type d’expérience innovante, d’en dégager la pertinence, les points d’appui et les points de vigilance, ainsi que les perspectives, et de formaliser cette analyse en vue de la diffusion de l’information.

Charlier, E., Responsable du Projet, Département Education et technologie, Pôle de formation continuée

Canivet, C., Chercheur, Pôle de formation continuée

1/01/1231/12/15

Les documents

Projet: Recherche